mardi 14 août 2018

[Chronique] Les contes d'Aucelaire, Tome 1 : Au sorbier des Oiseleurs - Jo Ann von Haff

Littérature de l'Imaginaire

Saga : Les contes d'Aucelaire
Titre : Au sorbier des Oiseleurs
Tome : 1
Auteur : Jo Ann von Haff
Editions : MxM Bookmark
Collection : Infinity
Genres : Conte, Fantastique, Romance
Pages : 186
Sortie : 25 Avril 2018
Prix : NumériquePapier






SERVICE PRESSE






Résumé : Mesdames, mesdemoiselles, messieurs...

Venez déguster un thé et des pâtisseries au Sorbier des Oiseleurs, l'endroit le plus prisé, et sûrement le plus magique, de tout Aucelaire...

Vous y ferez la connaissance de Ginie, une jeune femme brimée par les convictions religieuses d'une mère abusive et qui n'a connu l'amour qu'à travers les romans qu'elle lit en cachette au cœur de la forêt.

Vous y rencontrerez Tito, un bel Andalou mystérieux, de passage, même s'il semble être un habitué de la cité.

Vous assisterez à leur rencontre et à la naissance de leur amour... un amour rendu impossible par bien plus que la distance qui les sépare.

Mais surtout, en ouvrant ce livre, vous plongerez dans le premier conte d'Aucelaire de Jo Ann von Haff, un conte qui vous emportera dans un monde unique, entre imaginaire et fantastique, saupoudré de mystère et de romance.






Avis : Pour commencer, un grand merci à Johanna et aux éditions MxM Bookmark pour ce service presse numérique.

Pour le coup, j'ai longtemps hésité avant de me plonger dans ce roman, ne me demandez pas pourquoi, je n'en ai pas la moindre idée. Il aura juste fallu que je lise l'avis d'Aurélie sur le blog pour me décider à le lire (même si ça a prit un peu plus de temps haha).

Je ne dirais rien sur l'histoire comme j'ai l'habitude de faire puisque le résumé en dit juste assez et, sincèrement, ne le lisez même pas, plongez-vous directement dans cette incroyable et merveilleuse histoire.

La religion a une place importante dans la vie de Ginie puisque sa mère est très croyante, au point ou elle voit des écarts partout en ce qui concerne sa fille. A ses yeux, sa fille finira par bruler en enfer à cause de ses sorties, de son travail qui se termine tard, etc.. Ginie n'a jamais connu le véritable amour, du moins pas pour de vrai puisqu'elle a déjà pu le rencontrer plusieurs fois dans les romances qu'elle lit. Quand elle rencontre Tito, c'est le coup de foudre, que ce soit pour lui comme pour elle.

Pour le coup, on sent dès le début que le salon de thé "Au sorbier des Oiseleurs", les femmes du Couvent et Tito cachent de très gros secrets dont certains qui sont profondément liés à Ginie. Il faut savoir que ce grand mystère m'a donné envie d'en apprendre toujours plus et j'ai dévoré les pages en un temps record, même pour moi.

Ginie est une femme qui, d'une certaine manière, se cherche encore ; son travail ne la rend pas heureuse mais elle ne peut pas le quitter, sa mère lui fait vivre une sorte d'enfer mais elle ne peut pas non plus partir puisqu'elle n'a pas l'argent pour se payer un appartement seule, etc..
C'est une femme magnifique, drôle, intelligente et pleine de vie ; elle aime lire, la nature et les animaux. Elle s'est d'ailleurs très vite liée d'amitié avec une très belle chouette au rôle important dans l'histoire.
Bref, pour tout vous dire, c'est une jeune femme que j'ai prit plaisir à suivre au fil des pages et je suis déjà autant curieuse qu'impatiente de la retrouver par la suite.

Tito est vraiment très mystérieux, même quand on est dans sa tête le temps de quelques chapitres, on a vraiment l'impression de ne pas avoir accès à toutes ses pensées. On apprend les choses au fur et à mesure des discussions que nous suivons à droite et à gauche sans pour autant avoir de réponses précises. Tito est un solitaire, ses parenthèses sont les moments qu'il passe à droite et à gauche mais il préfère le calme et sa cabane silencieuse. Comme Ginie, il aime beaucoup la nature et les animaux.

La relation entre les deux protagonistes est toute mignonne et très légère, on sent l'instinct de protection qu'à Tito envers Ginie tout comme on ressent leur amour respectif. J'ai vraiment adoré les suivre dans ce premier roman et je suis déjà très impatiente de les retrouver.

Ce roman est absolument magnifique ; un conte unique, magique et fantastique, qui nous entraine rapidement au côté de protagonistes aussi touchants qu'attachants.
C'est beau, plein de magie et de féérie ; Jo Ann Von Haff a une plume à la fois simple et belle, fluide et prenante, douce et magique, même poétique. C'est un véritable plaisir de la lire et j'ai déjà envie de la lire à nouveau.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire