dimanche 26 janvier 2020

[Chronique] Le Sixième Monde, Tome 1 - Rebecca Roanhorse

Littérature de l'Imaginaire


Saga : La Sixième Monde
Titre : La Piste des Eclairs
Tome : 1
Auteur : Rebecca Roanhorse
Editions : Milady
Genre : Urban Fantasy / Bit-lit
Pages : 320
Sortie : 22 Janvier 2020
Prix : NumériquePapier





SERVICE PRESSE





Résumé : 
L'apocalypse climatique a englouti la majeure partie du monde, mais Dinétah, l'ancienne réserve navajo, a connu une véritable renaissance. Les dieux et les héros des légendes ont pris vie... tout comme les monstres.
Maggie Hoskie est une chasseuse de monstres et une tueuse aux dons surnaturels, le dernier espoir d'une famille qui fait appel à elle pour retrouver une fillette disparue. Cependant, la créature qui a enlevé l'enfant n'est que l'une des pièces d'un vaste et terrifiant puzzle que Maggie va devoir résoudre pour protéger les innocents.
À contrecoeur, elle accepte l'aide de Kai Arviso, un homme-médecine peu conventionnel. Sillonnant la réserve, ils déterrent de vieilles légendes, s'acoquinent avec un personnage des plus louches et affrontent une magie des plus noires dans un monde dévasté à la technologie mourante.
Pour survivre, et découvrir ce qui se trame derrière ces disparitions, Maggie devra affronter son douloureux passé.
Bienvenue dans le Sixième Monde.





Avis : Pour commencer, un grand merci aux éditions Milady pour ce service presse papier que j'ai reçu une semaine avant la sortie du roman.

Pour tout vous dire, quand j'ai vu la couverture, j'ai tout de suite pensé à la saga Mercy Thompson publiée chez la même ME ; une saga que j'aime énormément d'ailleurs. Du coup, j'avais trop envie de découvrir ce titre.

Sur le papier presse reçu avec le roman, il y a une citation de The New York Times qui dit "Vite, annulez Supernatural et donnez-nous cinq saisons avec cette chasseuse de monstres amérindienne et son compagnon charmeur et charmant." D'un côté, je me disais que si on disait ça de cette saga, c'était forcément un truc de dingue et d'un autre côté, mon amour pour la série Supernatural a eu le cœur brisé, haha.

Bref, et si je commençais enfin mon avis, moi ?

Dans cette histoire, nous faisons la rencontre de Maggie, une chasseuse de monstres qui a combattue au côté d'un grand homme dans le milieu, autant vous dire que sa réputation la précède, donc. Elle possède des pouvoirs particuliers qui se dévoilent petit à petit (et je suis certaine qu'ils nous réservent encore des surprises) et se voit confier une nouvelle mission suite à la disparition d'une fillette. C'est alors qu'elle découvre le danger qui l'a guette et, aidée par Kai, un homme-médecine, elle va affrontée bien des dangers.

Pour tout vous dire, j'ai eu un peu de mal au début car les termes amérindiens ne sont pas expliqués au fur et à mesure de l'histoire mais à la fin (chose que j'ai découverte une fois le roman terminé), du coup, ça ne m'a pas servi pendant ma lecture et j'étais donc parfois perdue. Heureusement, c'est un sentiment qui est vite partie et une fois plongée dans l'histoire, j'ai dévoré ce tome le jour de sa sortie.

Si la couverture fait penser à Mercy Thompson, je peux vous dire que Rebecca Roanhorse nous plonge dans un univers différent et très captivant. C'est un pur plaisir de découvrir les créatures et légendes du récit tout en suivant une héroïne aussi attachante que Maggie.

Gros coup de cœur pour le personnage de Tah et Kai. Je n'ai pas été si surprise que ça avec le final mais une chose est sûr c'est que j'attends avec grande impatience la sortie du tome suivant.

En bref, un premier tome captivant et hyper addictif qui nous plonge dans un univers captivant au côté d'une héroïne courageuse et pleine de fougue que j'ai beaucoup aimé découvrir.



[Chronique] Nora Jacobs, Tome 1 - Jackie May


Saga : Nora Jacobs
Titre : Démasquée
Tome : 1
Auteur : Jackie May
Editions : Milady
Genre : Bit-lit
Pages : 312
Sortie : 18 Septembre 2019
Prix : NumériquePapier





Résumé : 
La plupart des humains ignorent qu'un monde dangereux les entoure, regorgeant de magie et de monstres. Nora Jacobs n'a pas cette chance. Elle sait parfaitement quelles créatures démoniaques rôdent dans les rues de Détroit. Grâce à ses étonnants dons psychiques, elle a su se tenir à l'écart de cette communauté surnaturelle jusqu'à présent. Malheureusement, tout bascule le soir où le vampire le plus puissant de la ville découvre ses pouvoirs et décide de se servir d'elle pour retrouver un membre disparu de son clan.

Pour couronner le tout, Nora est certaine d'être maudite. Depuis toujours, les gens sont irrésistiblement attirés par elle, une attirance qui vire souvent à l'obsession et à la violence. Les êtres occultes ne font pas exception à la règle, et Nora a éveillé l'intérêt de certains des monstres les plus dangereux de la ville...





Avis : Pour le coup, j'avais précommander ce roman quelques jours avant sa sortie officielle tant il me faisait envie mais je n'ai jamais beaucoup de chance quand je précommande un livre puisqu'il est arrivé bien après. Autant vous dire que je n'étais plus aussi impatiente de le lire et c'était bien dommage. C'est mercredi 11 décembre que je me suis décidée à le prendre au boulot et … j'écris cet avis le soir même puisque j'ai eu le temps de le lire durant ma journée (il n'y avait que très peu de monde donc je jonglais entre mon mémoire et mon roman xD).

Dans cette histoire, nous faisons la rencontre de Nora Jacobs, une jeune femme aux dons psychiques très étonnants. Depuis le début, elle évite de se retrouver face à des "monstres" car elle souhaite se protéger, vu les dons intéressants qu'elle peut avoir. Malheureusement pour elle, une enquête va la mener droit chez les vampires, les trolls et bien d'autres créatures encore.

Pour tout vous dire, je m'attendais encore à une saga du genre banale mais j'ai été agréablement surprise par ma lecture. Nous sommes avec une héroïne possédant des pouvoirs, certes, mais une héroïne humaine, pas une chasseuse ou ce genre de chose. De ce fait, j'étais très vite sous son charme car même sous la peur, elle maintient tête à plusieurs créatures qui ne sont vraiment pas cools.
En ce qui concerne les autres personnages, j'ai bien aimé la succube, ou même l'incube, le sorcier et le troll. Ah oui, et l'enquêteur ! Je suis d'ailleurs super curieuse, j'ai trop envie de savoir ce qu'il est.
Ils ont tous un rôle important et c'était top de les suivre au côté de Nora. En ce qui concerne les vampires, eh bien, l'un des deux méritent clairement un pieu dans le cœur !

L'histoire est prenante et terriblement addictive, j'avais un mal fou à laisser le roman de côté car j'y pensais tout le temps. Les personnages sont très attachants et certaines situations sont plutôt comiques. De plus, de beaux messages sont transmis et c'est rare que je le dise dans une bit-lit, pas forcément parce qu'il n'y en a pas mais plutôt parce que ça ne me saute pas aux yeux comme ça a pu me marquer positivement avec ce récit.

La plume est fluide et le tout est très bien écrit. Comme toujours chez Milady, j'ai un coup de cœur pour la couverture de ce premier tome (et même concernant celle du tome 2) et j'ai trop hâte de lire la suite des aventures de Nora.

En bref, un premier tome très intéressant et une nouvelle saga que je vous conseille chaudement.


jeudi 23 janvier 2020

[Chronique] Diego - Jeremy Henry


Titre : Diego
Auteur : Jeremy Henry
Editions : Juno Publishing
Genre : Romance de Noël, MM
Pages : 107
Sortie : 5 Décembre 2019
Prix : Numérique





SERVICE PRESSE





Résumé : 
Diego Maillard est un soldat à la retraite, qui offre de temps en temps ses services à des groupes paramilitaires afin de ne pas perdre la main, ainsi que par goût à l’adrénaline. Le reste de son temps, il le partage entre sa famille, ses amis et le tourisme. Sa carrière ne lui a pas permis de trouver le grand amour, toutefois son célibat ne le dérange pas.

Une rencontre fortuite à Chypre, vite suivie d’une proposition trop alléchante pour qu’il la refuse, va mettre sens dessus dessous sa petite existence bien réglée...





Avis : Pour commencer, un grand merci aux éditions Juno Publishing pour ce service presse numérique. 

Dernière petite romance de Noël et je l'avoue : ENFIN. Je passe de bons moments avec ce type d'histoire mais je pense en avoir trop lu en décembre et je ne voyais plus le bout entre mes lectures personnelles et mes SP. 

Dans cette histoire, plutôt courte, nous faisons la rencontre de Diego, un soldat a la retraite qui n'a jamais trouvé le grand amour à cause de sa carrière. Après une mission plutôt complexe, il se prend des vacances et rencontre Janis. Tous les deux homosexuels, ils sont très différents l'un de l'autre et j'ai apprécié découvrir ces personnages. D'un côté nous avons Diego, plutôt secret et célibataire, et de l'autre nous avons Janis qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui dit les choses clairement. 

Si j'ai bien compris, on retrouve Diego dans une autre histoire, surement en tant que personnage secondaire, mais ça n'est pas un roman que j'ai lu. Nous avons là une histoire courte qui se laisse très vite et qui nous fait passer les fêtes de Noël en douceur. Du moins, c'est ce qu'on pourrait croire avec les romances de Noël. Pourtant, ça n'est pas le cas ici, l'auteur est pas mal sadique avec notre petit cœur mais j'ai bien aimé cette histoire. 

Une plume agréable et des personnages attachants, surtout Janis ; en bref, une romance qui pourrait vous plaire.


[Chronique] Sutures - Livia

Sutures - Livia











Titre: Sutures
Autrice: Livia
YBY Éditions
Genre: novella, fantastique, horreur





SERVICE PRESSE





Résumé:


Policier mis à pied pour faute grave, Gordon est rappelé brutalement à son devoir : son supérieur vient de déposer un jeune témoin, Maximilien, devant la porte de son cottage écossais. Le corps du garçon et son air hagard attestent d'un passé de souffrances et de sévices. Dans le silence imposé par le mutisme de son invité, l'ancien flic se fait spectateur de l'étrangeté grandissante de Maximilien.
Pourtant, cette confrontation étouffante, au-delà des non-dits, les rapproche plus que de raison...




Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un immense merci à YBY Éditions pour cette nouvelle belle découverte. Je tenais aussi à m’excuser car suite une petite panne, j’ai mis bien longtemps à lire cette nouvelle-ci, qui pourtant m’intriguait et m’attirait.

Le style de l’autrice est fabuleux. Moderne et délié, rythmé et fourni, il nous plonge immédiatement dans l’histoire, et laisse planer sur nous de plus en plus de mystères. Une fois entré dans le récit, impossible de s’en échapper, il faut aller au bout. Les secrets et incompréhensions s’accumulent alors que des lumières se font, des éléments surnaturels viennent remplacer la « cohérence du réel » (je mets des guillemets car c’est positif, le récit en soi ne manque pas de cohérence, c’est plus les personnages qui ne parviennent plus à voir la cohérence de l’enquête alors que le réel se peuple de magie).

Il s’agit donc d’une histoire fantastique, au cours de laquelle les éléments se mettent peu à peu en place, alors qu’on en découvre davantage sur les personnages et sur l’intrigue. Au départ, on est dans l’obscurité complète, ou presque : Gordon doit s’occuper de Maximilien, un jeune qui a très visiblement été séquestré et torturé, qui est polytraumatisé, et qui ne parle plus suite à ce qu’il a subi. L’on apprend également que Gordon est un flic qui a été mis à pied, et que sa faute concernerait la mort de sa fille.

C’est peu de choses, mais évidemment cela va nous amener à vouloir en savoir davantage, à la fois sur Maximilien, et sur Gordon. En cela, le récit se fait rapidement haletant, nous donnant à réfléchir tout en nous plongeant dans un rythme de plus en plus rapide, mais aussi… de plus en plus dément.

Point culminant de cette tension sous-jacente, ce moment où Gordon pète les plombs contre Max et où tout se met à s’agiter et exploser autour de lui. Que s’est-il passé ? Il ne parvient plus à discerner la réalité de ce fouillis émotionnel et hallucinatoire qui s’est emparé de lui. Et si seulement c’était là la seule étrangeté liée à Maximilien… Mais non. Peu à peu, les éléments vont s’assembler, ils semblent fous, mais ils tiennent la route, surtout quand une plongée dans le passé de Maximilien va permettre à Gordon d’en découvrir davantage sur la mort de sa fille.

La relation des deux hommes est très particulière. Gordon se sent en charge de Max, et en même temps il n’a pas l’envie ou la force de gérer le poids qu’est ce jeune homme « muet » et traumatisé qui l’apitoie et le met mal à l’aise à la fois. Qui n’a pas toujours un comportement décent, et pour lequel il éprouve à la fois l’affection d’un père… et un désir parfois incroyable, qui l’embarrasse et lui fait peur. Et puis viennent tous ces éléments surnaturels qui l’inquiètent, et parfois le terrifient. Mais qui lui donnent aussi de l’espoir, parce que peut-être que grâce à eux… Oui, peut-être que sa fille pourrait obtenir justice.

À un moment donné, la tension s’effondre soudain pour laisser place à un drame. À cet instant-là, j’étais complètement sous le charme de ce duo cassé et étrange, et je me suis laissé émouvoir, profondément toucher par les évènements. J’ai même versé ma petite larme, à la fois parce que c’était triste… et beau malgré tout.

Je pensais que ce moment-là correspondrait à la fin, avec son lot de mystères également, et de questions sans réponses, mais qui faisaient sens. Sauf que non, et j’avoue être mitigée par la suite et fin de l’histoire. Ce n’est pas que je n’ai pas apprécié, en vérité, j’ai continué à lire jusqu’au bout avec cette même soif d’avancer. Je dirais surtout que j’étais surprise de voir l’histoire continuer, et qu’à mes yeux cette suite manquait un poil d’explications.

En clair : c’est peut-être simplement mon propre ressenti mais je n’ai finalement pas vraiment compris qui était Max, ce qu’il cherchait, ce qu’il voulait… et ça m’a un peu déstabilisée. Je suis restée avec un petit goût d’inachevé, en refermant ce livre, mais, malgré cette sensation je dois dire que j’ai été sous le charme de cette histoire du début à la fin, que j’en ai apprécié la brutalité, le côté très sombre, parfois perdu quelque part entre le glauque et l’horreur, tout en gardant une forme de poésie et de douceur, un petit fond de nostalgie tout du long.

Cela reste donc une très belle découverte, pour moi, dont j’ai réellement apprécié la lecture. Un récit qui vous tient en haleine, trépidant et tendu, mais aussi parfois tendre et mélancolique.



Points positifs : une très belle plume, moderne, rythmée et haletante ; une intrigue fantastique qui prend aux tripes et qui tient en haleine tout du long ; des personnages troubles et touchants à la fois.

Points négatifs : une fin qui m’a laissé un peu sur ma faim avec beaucoup de questions sans réponse (même si dans le surnaturel c’est le principe de ne pas forcément répondre aux questions évidemment).

Petite mise à jour: suite à ma chronique, l'autrice m'a expliqué que Sutures aurait un second volet, ce qui explique la fin ouverte et le nombre de questions en suspens. C'est une grande joie pour moi! :) 




Note : 4,2/5



mercredi 22 janvier 2020

[Series Time] Vos 5 séries feel good



Coucou,

On se retrouve aujourd'hui pour un nouveau rendez-vous qui parlera des séries TV. En effet, je suis quelqu'un qui en regarde énormément (mon compte TV Show Time le montre parfaitement) et c'est toujours un plaisir, pour moi, d'en parler avec d'autres passionnés.

Alors quand Jonathan, du blog The Book Lovers, m'a contacté en me disant "ça te dit un rendez-vous similaire au Top Ten Tuesday du mardi et du Throwback Thursday Livresque du jeudi qui parlerait de séries TV?" j'ai tout de suite dit oui. Il en a parlé avec Sofia, du blog Bookscritics, et voilà comment est né ce petit rendez-vous. 

Les règles sont simples, il suffit de répondre à la "question" avec vos propres réponses, en expliquant ou nos vos choix.

C'est un rendez-vous que nous mettons en place sur nos blogs respectifs les mercredis mais vous pouvez totalement le reprendre un autre jour. 


*****

Déjà, c'est quoi du feel good ??? :3

Supernatural, c'est feel good, non ? :p 

Pour le coup, mis à part FRIENDS, je ne trouve pas grand chose de vraiment FEEL GOOD x')