jeudi 19 avril 2018

[Chronique] L'Epée de Shiga - Beth Carlington


Titre : L'épée de Shiga - Tenebrae et Ignis
Auteur : Beth Carlington
Autoédition
Genres : Fantasy, Romance, MM
Pages : 212
Sortie : 16 Décembre 2017
Prix : NumériquePapier






Résumé : Solàn est un jeune drakenide. Sa mère, Marssia Novakvàn, la chef d'une compagnie de mercenaires établie sur l'île de Grestak, vient de le mettre à la porte avec pour ordre de se faire un nom avant de revenir revendiquer la place de chef de la compagnie. Du haut de ses 17 ans, Solàn débarque alors à Merphia, la capitale du jeune Royaume de Shiga. Par chance, il tombe sur un couple d'aubergistes qui furent d'anciens mercenaires à la solde de sa mère. Au moins, n'a-t-il pas à s'inquiéter de son logement le temps qu'il trouve son premier travail. Ce qui n'est pas gagné d'avance. Car Solàn ne ressemble en rien à un guerrier, il est certes athlétique mais son visage crie au monde qu'il est un jeune noble qui n'a jamais levé le petit doigt de sa vie. Pourtant, un boulot lui tombera presque dans les bras dès le lendemain de son arrivée: sauver le fils d'une noble dame, ardent défenseur de la princesse héritière. Sa mère est persuadée que celui-ci est en vie malgré les dénégations de la Garde Royale dont il fait parti. Solàn accepte sans réfléchir. Il sera confronté à la politique du jeune pays, aux intrigues de cour et surtout à un demi-elfe qui réveille en lui ses plus bas instincts de drakenide.







Avis : Alors de base, ce n'est pas un service presse puisque j'ai gagné ce roman lors d'un concours sur la page de l'autrice mais je voulais vraiment retrouver la plume de Beth Carlington et découvrir ce roman "au plus vite" donc j'ai fini par l'ajouter à ma PAL sp en sachant qu'il serait donc très vite lu. Du coup, un grand merci à l'autrice pour son concours !

Nous faisons la rencontre de Solàn, un jeune de 17 ans, qui est mit à la porte par sa mère, Marssia Novakvàn (chef d'une compagnie de mercenaires), pour ce faire un nom par lui même.
Il arrive à Merphia, une ville dans laquelle il fait la rencontre d'un couple d'anciens mercenaires à la solde de sa mère, aubergistes, qui vont l'aider.
Quasiment du jour au lendemain, un boulot lui tombe directement entre les mains ; il doit sauver un noble qui a été enlever et il sera aider, dans sa quête, par Aldin, le frère du jeune noble en question, ainsi qu'une petite équipe qu'il mettra debout au fil du récit.

Il se trouve que Solàn est un Drakenide et qu'Aldin un demi-elfe ; ces deux créatures sont étroitement liées donc autant vous dire que la rencontre est explosive. Je me suis très vite attachée aux deux personnages et j'ai aimé les suivre à travers les pages du récit.
Les autres protagonistes de l'équipe de Solàn ont tous un rôle important à jouer et certains sont plus mit en avant que d'autres ; Enorel est d'ailleurs celle qui m'a le plus marqué puisque, après les deux héros, c'est celle qui est le plus mit en avant et celle qui en connaît le plus sur les liens entre Solàn et Aldin.

Si le récit est fluide et bien écrit, que l'intrigue est prenante et que les personnages sont touchants et attachants (du moins, les trois cités plus haut puisqu'ils ne sont pas autant mit en avant), je dois dire qu'il m'a quand même manqué quelque chose. En soit, j'ai trouvé l'histoire trop courte ; il y a pas mal de péripéties et, pour certaines, j'avais l'impression qu'on passait trop rapidement de l'une à l'autre alors qu'elles sont importantes pour l'histoire. A mon sens, il manquait quelques pages en plus.
C'est un point important, certes, mais il ne m'a pour autant pas gâché ma lecture ; j'ai vraiment prit grand plaisir à suivre l'aventure de Solàn ainsi que l'évolution de sa relation avec Aldin. Je suis tout de même triste de ne pas avoir eu plus de temps avec eux.

Nous entrons là dans un univers magique avec des créatures courantes ou non, une plume fluide et un récit captivant que je vous recommande.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire