dimanche 12 juillet 2020

[Chronique] Le Collège Maléfique, Tome 1 - Cassandra O'donnell


Saga : Le collège maléfique
Titre : Le marche-rêves
Tome : 1
Auteur : Cassandra O'donnell
Editions : Flammarion jeunesse
Genres : Jeunesse, Fantastique
9/12 ans
Pages : 192
Sortie : 24 Juin 2020
Prix : Numérique - Papier





SERVICE PRESSE





Résumé : Pendant treize ans, Emma Dreamaker avait réussi à cacher ses pouvoirs, échappant ainsi à la vigilance du Ministère. Jusqu’au jour où elle reçoit sa lettre d’admission pour l’École des Enfants Spéciaux. La jeune fille n’a pas le choix, elle doit entrer dans ce collège étrange qui dissimule de terrifiants secrets. Peu à peu, Emma plonge dans un monde sombre et inconnu, peuplé de monstres et de démons. Un monde qu’elle va devoir affronter si elle veut survivre.





Avis : Pour commencer, un grand merci à Cassandra O'donnell et aux éditions Flammarion jeunesse pour ce service presse papier reçu fin juin.

Nous faisons ici la rencontre d'Emma, une adolescente de 13 ans qui cache ses pouvoirs depuis tout ce temps. Malheureusement pour elle et son père, ce secret fini par être connu du Ministère et notre jeune héroïne arrive donc dans une école pour enfants spéciaux. Dans ce collège, elle va faire la rencontre de plusieurs camarades qui, comme elle, ont un pouvoir particulier. Les adolescents ne se ressemblent pas et sont tous très différents les uns des autres, c'est d'ailleurs ce qui rend tout ce petit monde attachant.

Comme je le disais dans ma présentation, cette saga est une saga jeunesse pour les enfants et jeunes adolescents de 9/12 ans. Je ne lis pas tant que ça de romans jeunesses mais j'adore les univers et la plume de Cassandra O'donnell, c'était donc totalement logique que je souhaite découvrir cette nouvelle saga. 

Ce premier tome est très intéressant : nous commençons à en apprendre un peu plus sur ce fameux collège mais aussi sur les personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires. Je me suis très vite attachée à Emma qui est une adolescente très courageuse et qui n'hésite pas à foncer vers le danger pour sauver des vies. Ses amis sont très différents les uns des autres, j'ai beaucoup aimé Britt, Groumpf, Hector, Hell et Eden. Je suis impatiente de retrouver toute cette équipe dans le prochain tome alors que je viens tout juste de finir celui-ci. 

La plume de l'autrice est toujours aussi fluide et addictive, c'est un véritable plaisir de lire ses différents romans. Que ce soit pour les enfants, les ados ou les adultes, les univers de Cassandra O'donnell sont toujours très riches et je prends un grand plaisir à faire la rencontre de ses nouveaux personnages quand un roman est édité. 

En bref, c'est un roman jeunesse que je conseille et une autrice dont je recommande fortement tous les romans.


Ps : Je trouve l'objet livre magnifique. La couverture est vraiment très belle et les illustrations, en interne, sont toutes plus jolies les unes que les autres. Un réel plaisir pour les yeux!




[Chronique] Dragon Love, Tome 1 - Lil Evans

Saga : Dragon Love
Titre : Noir Ebène
Tome : 1
Auteur : Lil Evans
Editions : Livresques
Genre : Urban Fantasy
Pages : 412
Sortie : 1er Août 2018
Prix : NumériquePapier





Résumé : 
Salem, une jeune femme que la vie n'a pas épargnée, tente de se reprendre en main. Petite bouffée d'oxygène dans son quotidien, elle se rend à un entretien d'embauche, en apparence banal... Mais son futur employeur, mystérieux, semble aussi dangereux que redoutable. C’est alors que les ennuis vont commencer.

Le monde surnaturel est bouleversé. Entre enlèvements et guérillas urbaines, l’humanité toute entière compte sur le Dragon le plus puissant de la planète pour régler les soucis. Le plus gros problème, en réalité, c'est qu'il est lui aussi pieds et poings liés.

Entre courage et bravoure, il en faudra beaucoup pour repousser les dangers qui les entourent.





Avis : Pour le coup, j'ai acheté ce titre en 2018 et j'étais à la fois curieuse et très impatiente de découvrir cette histoire avec des dragons. Tellement impatiente que le roman a attendu 2 ans dans ma PAL avant que je me dise qu'il faudrait vraiment que je le sorte. En fait, ça n'est pas vraiment ça ; je savais que le titre m'attendais et le 5 mars, j'ai eu l'envie soudaine de le lire après avoir revu la couverture sur le compte Instagram de l'autrice. J'ai commencé ma lecture le matin et j'ai terminé vers 18h en ayant lu entre les cours et après.

Dans cette histoire, nous faisons la rencontre de Salem, une jeune femme pleine de vie et de caractère qui n'a malheureusement pas été épargnée par la vie. Dernièrement, elle a perdu son emploi, n'arrive plus à en retrouver d'autres et son appartement est dans un état lamentable. Elle fini par tomber sur une offre d'emploi lui indiquant qu'elle devra veiller sur quelqu'un, ni une, ni deux, elle postule et obtient le poste.
Quelle n'est pas sa surprise quand elle se rend compte que celui sur qui elle doit veiller n'est autre que le Dragon, celui que tous recherche et celui sans qui l'humanité est perdue s'il ne revient pas vers les siens au plus vite.

Avec ce titre, je ne peux pas parler de coup de cœur mais sachez que j'ai adoré ma lecture. D'abord à cause de Salem, cette jeune femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, qui est incroyablement combative, qui ne se laisse pas démonter alors qu'elle a face à elle de gros musclés. 
Cette femme est pleine de courage et de détermination et j'ai adoré la suivre ; c'est clairement mon coup de cœur dans cette histoire. Ensuite, nous avons le Dragon, Teren, têtu comme une mule et qui pense ne pas avoir besoin de la jeune femme pour se sortir de ce piège. 
Ils ne s'attendaient tous les deux pas à avoir un tel coup de foudre l'un pour l'autre alors quand vient le moment des décisions importantes, autant vous dire que ça ne se fait pas en douceur entre les deux protagonistes. Et ça, c'est bien entendu, sans compter le piège qui se referme sur eux ainsi que sur l'humanité entière (que ce soit les créatures surnaturelles ou les humains). 

D'autres protagonistes m'ont beaucoup plus, principalement un certain loup et trois autres dragons. J'étais à la fois curieuse et très heureuse de les voir de plus en plus mit en avant et j'ai hâte de lire les prochains tomes qui seront directement de leur point de vue.

L'histoire est prenante et très addictive, j'ai dévoré le roman rapidement et j'avais beaucoup de mal à faire pause pour écouter et suivre mes cours. Heureusement je n'en avais pas beaucoup mais c'était tout de même beaucoup trop.

La plume de l'autrice est simple mais se complète merveilleusement bien avec la richesse de l'univers ainsi que par la profondeur des personnages. 
Ce premier tome est une réussite et je suis impatiente de découvrir la suite !




vendredi 10 juillet 2020

[Série] V Wars


Série Netflix disponible en une saison de 10 épisodes. Je me suis enfin terminée cette dernière courant mai.

Le Dr. Luther Swann voit sa vie basculer dans l'horreur le jour où son meilleur ami, Michael Fayne, se transforme en dangereux prédateur qui se nourrit de sang humain. Peu à peu, cette mystérieuse maladie se propage, divisant la société en deux camps : les gens "normaux" et les vampires. Swann entame une course contre la montre pour comprendre ce qu'il se passe et trouver un antidote, tandis que Fayne devient le leader des vampires…

Alors pour info - mais c'est prévisible pour ceux qui me connaissent - oui, j'ai regardé cette série parce qu'il y avait Ian Somerhalder, connu pour son rôle de Damon - entre autre - dans la série que j'aime énormément : The Vampire Diaries.
Quand j'ai vu qu'il allait jouer dans une nouvelle série avec des vampires, je n'ai pas hésité une seule seconde.

Alors c'est très différent de TVD, plus "adulte". Je n'aime pas trop ce terme mais c'est le premier qui me vient à l'esprit car les vampires y sont plus mature. De plus, la politique a un rôle très très important et c'est à celui qui fera la pire crasse mais dans l'ensemble j'ai bien aimé.
Je dis dans l'ensemble car j'ai tout de même trouvé le temps long. Certains passages étaient prévisible et je n'ai pas toujours été très prise par les épisodes mais j'avais toujours cette envie de poursuivre. Bon, ok, voir que Ian Somerhalder et Laura Vandervoort sont au casting de cette série à bien fait pencher la balance vers le "je continue jusqu'au bout" mais c'est un léger détail, haha.

La fin de cette première saison me semblait intéressante, cela promettait pas mal de choses pour la saison 2 mais j'ai appris que la série était annulée. Ce n'est pas forcément une très grande surprise et je ne peux pas dire que je suis déçue par cette décision mais tout de même, j'avais espoir que la saison 2 serait meilleure. Tant pis, je me lancerai dans le visionnage d'une autre série prochainement - vu la liste de série en cours que j'ai, ça ne devrait pas poser trop de soucis, haha.

jeudi 9 juillet 2020

[Chronique] Cherche inspiration désespérément - Léane Morton


Titre : Cherche inspiration désespérément
Auteur : Léane Morton
Editions : MxM Bookmark
Collection : Infinity
Genre : Chick-lit
Pages : 223
Sortie : 27 Mai 2020
Prix : Numérique - Papier





SERVICE PRESSE





Résumé : Pour récupérer son ordinateur, il lui faudra relever les défis de ses amies. Le premier ? Rappeler ce mec sexy qu’elle a repoussé.

Moi, c'est Zoé Martin.
Vingt-six ans tout juste, un boulot chiant et une toute nouvelle carrière d'auteur en auto-édition. Mon problème ? Je n'arrive pas à entamer l'écriture de ma seconde œuvre. C'est la page blanche et je finis par m'enfermer chez moi pour regarder des vidéos de chatons sur YouTube plutôt que d'enchaîner les mots sur Word. C'est quand je repousse un beau mec le soir de mon anniversaire que mes amies décident d'agir en orchestrant le kidnapping de mon ordinateur.
Si je veux espérer revoir un jour mon cher et tendre complice technologique et terminer (OK ! entamer...) mon nouveau manuscrit, je vais devoir aller au bout de leurs défis.
#Feel Good #Comédie #Défis





Avis : Pour commencer, un grand merci aux éditions MxM Bookmark et à Netgalley pour ce service presse numérique.

Nous faisons ici la rencontre de Zoé, une jeune femme de 26 ans qui jongle entre ses deux boulots : le premier lui permettant de vivre, le second étant assez récent puisqu'elle a publié son premier roman en autoédition et celui-ci a eu beaucoup de succès. Voulant continuer sur cette lancer, la jeune femme se met une grande pression afin d'écrire et de sortir un nouveau roman. Obnubilée par celui-ci, elle en oublie le monde extérieur et c'est pourquoi ses amies décident de lui voler son précieux ordinateur. Pour le récupérer, Zoé va devoir relever de nombreux défis dont le premier n'est autre que de contacter le mec sexy qu'elle a rembarré le soir de son anniversaire. Commence alors une longue liste de défis ainsi qu'un début de romance entre Zoé et Xavier.

Pour tout vous dire, j'ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Zoé au début du roman. J'avais cette impression qu'elle en faisait toujours trop. Bien sûr, je comprends sa colère face à ce jeu que met en place ses amies mais j'étais plutôt mal à l'aise en débutant ce roman. J'avais vraiment peur de passer à côté de l'histoire et de ne pas accrocher aux protagonistes mais heureusement, ce ne fut pas le cas. J'ai eu cette impression que Zoé se sentait plus calme au côté de Xavier et c'est quelque chose qui m'a permis d'apprécier son personnage et donc de passer un bon moment avec ce livre puisque nous ne suivons que le point de vue de la jeune femme. 

La romance entre les deux protagonistes n'est pas forcément le centre du récit, bien sûr, elle est très importante mais ce n'est pas tout. Nous suivons réellement les passages de doute concernant l'écriture du nouveau roman de Zoé mais aussi les nombreux défis qu'elle doit relever, etc. Ce n'est pas qu'une simple romance et c'est un grand plus, je trouve, car cela m'a permis de m'attacher aux personnages principaux mais aussi à leurs amis respectifs. 

J'ai deux romans de l'autrice dans ma PAL (dont un qu'elle a co-écrit avec Charlene Kobel) mais je n'ai toujours pas passé le cap de la lecture. De ce fait, ce roman est ma première "rencontre" avec l'autrice et je dois dire que ce fut une belle découverte. Sa plume est simple (dans le bon sens du terme), fluide et très agréable à lire. C'est une lecture très légère qui s'est très vite lu et avec laquelle j'ai passé une bonne petite soirée.

En bref, une chick-lit pleine de défis que je recommande pour cette période de l'année.


[Chronique] D.S.P Romeo 3 - Asia Watanabe

D.S.P Romeo, tome 3 - Asia Watanabe










Titre: D.S.P Romeo
Autrice: Asia Watanabe
Éditions Taifu comics
Genre: manga, yaoi
Âge: 16+
Série en cours, 3 tomes parus



SERVICE PRESSE





Résumé:


L'exaltation du matin, l'effervescence du midi, la beauté de la nuit... Tout est essentiel... Je m'appelle Kôyô, et je peux tout faire.


Jade et Kôyô se sont enfin unis. Mais Kôyô, grièvement blessé, s'est ensuite enfoncé dans un profond sommeil... Tandis que Môlska s'occupe de lui, Jade découvre les sentiments de Kôyô et accepte enfin de regarder la vérité en face. C'est alors que le diagnostic de Môlska tombe : Kôyô est enceint, et son coma sans doute artificiel. Son prince saura-t-il le sortir de sa léthargie?




Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour leur continuelle gentillesse et disponibilité.

La couverture annonce la couleur : on y voit Kôyô enfant. Elle est très lumineuse, et je l’ai trouvée aussi douce que belle. Les couleurs claires donnent un côté presque féerique, qui rappelle la beauté et la pureté de l’enfance. Le sourire de Kôyô est extrêmement apaisant, d’autant qu’on ne l’a jamais vu aussi heureux.

Les dessins, à l’intérieur, sont toujours aussi magnifiques. Extrêmement travaillés, extrêmement détaillés, ils nous plongent d’emblée dans l’ambiance de cet univers fantasy riche et intrigant. C’est un vrai plaisir pour les yeux.

Pas de scène érotique dans ce tome qui nous ramène dans le passé de Kôyô, à l’époque où, enfant, il a quitté Nisshô pour aller vivre avec Aurora. C’est un opus qui fait une grosse pause dans l’histoire, mais qui a tout à fait sa place. À l’intérieur de Môlska, avec Kôyô et Jade enlacés, le second ayant enfin pris conscience qu’ils sont faits l’un pour l’autre, on s’enfonce dans les souvenirs lointains de Kôyô, remontant depuis sa naissance.

La découverte d’Aurora est un immense coup de cœur, pour moi. On en entend parler depuis le début, on sait à quel point Kôyô tient à lui, mais on ignorait tant de choses sur lui et sa relation avec Kôyô. Et pour cause, les souvenirs de Kôyô se sont affadis, pour une très bonne raison, qui va être très importante dans ce tome.

La relation de Kôyô et Aurora est donc centrale dans ce troisième opus, et elle m’a énormément touchée. Pour dire la vérité, à la fin du tome j’ai versé des larmes d’émotion. C’est une relation unique, qui ne peut laisser indifférent. Une de ces histoires douces-amères qui nous bouleverse malgré nous, qu’on ne peut qu’aimer et trouver belle même si on sait qu’elle est vouée à s’effacer au moins en partie.

La relation d’Aurora et Kôyô commence à la naissance du second, puis ils se retrouvent quelques années plus tard, quand Nisshô confie son fils à Aurora. C’est une relation d’une tendresse infinie, un de ces liens que rien ne peut jamais briser, et on va le découvrir d’une manière qui, pour ma part, m’a vraiment, vraiment touchée. J’ai eu un coup de cœur immense pour ce duo, qui se magnifie quand ils sont ensemble mais qui, même séparés, vivent avec une intensité incroyable un amour pur et plus fort que tout.

On va aussi y revoir des personnages qu’on a appris à apprécier, Diag, bien sûr, mais aussi Krihl, Doug… ces images du passé que l’on a peu à peu apprivoisées, que Kôyô a aimées, et qui ont elles aussi disparu de sa vie (à l’exception de la plus jeune génération avec Diag, par exemple).

À la fin de cet opus je me pose sincèrement la question de savoir quel est le lien entre Aurora et Jade, et s’il y en a un. Ou si Kôyô a véritablement droit à une seconde chance, quand pourtant on ne peut avoir qu’une seule « autre moitié de son âme ». C’est encore une question que je me pose, et qui sera j’imagine traitée dans les prochains tomes.

Je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas vous spoiler ;)

Cette série était partie en beauté, déjà, mais chaque tome me plonge encore davantage dans cet univers, et devient un coup de cœur plus important encore. L’univers est vaste et développé. Les personnages sont envoûtants. Qu’ils soient principaux ou secondaires, on ne peut que s’y attacher. Une série qui ne cesse de grandir dans mon estime. J’ai hâte de lire la suite <3


Points positifs : un univers original ; de très beaux dessins ; le personnage de Kôyô me touche toujours autant, celui d’Aurora est un très gros coup de cœur ; la relation Kôyô-Aurora est très touchante et très belle ; ce tome est très poétique et nous apporte plus d’éléments sur le passé de Kôyô, et les mystères qui l’entourent.


Points négatifs : pas trouvés.



mardi 7 juillet 2020

[Chronique] Les Dragori, Tome 1 - Ben Alderson



Saga : Les Dragori
Titre : Drapé dans l'Ombre
Tome : 1
Auteur : Ben Alderson
Editions : MxM Bookmark
Genres : Fantasy, LGBT+
Pages : 338
Sortie : 10 Juin 2020
Prix : Numérique - Papier





SERIVCE PRESSE





Résumé : Vlogeur littéraire, Ben a toujours voulu écrire. Dragori est sa première trilogie fantasy LGBT+



Zacriah Trovirn s'intéresse à deux choses dans la vie : chasser et éviter Petrer, le garçon qui lui a brisé le cœur.
Son chagrin devient une préoccupation lointaine lorsque Zacriah est emmené dans la capitale elfique de Thessolina, où il est contraint de rejoindre la nouvelle légion de métamorphes du roi Dalior. Mais Zacriah n'est pas un métamorphe. En vérité, il ne sait pas ce qu'il est.
Zacriah s’engage avec de nouveaux amis et ils se retrouvent rapidement impliqués dans un affrontement entre les trois continents elfiques. Alors que la guerre se profile à l'horizon, Zacriah doit apprendre à utiliser son pouvoir caché pour combattre et protéger ceux qu'il aime avant qu'ils ne soient détruits.


#Fantasy #Elfes #Ownvoice





Avis : Pour commencer, un grand merci aux éditions MxM Bookmark pour ce service presse numérique.

Nous faisons ici la rencontre de Zacriah, un jeune homme de 18 ans qui est convié à la capitale pour une rencontre avec le Roi. Cette invitation n'est qu'une excuse pour repérer les métamorphes du groupe afin de leur proposer de rejoindre la garde et de se battre au côté du Roi. Pour ce dernier, Zacriah est un métamorphe et sa place est dans la garde. Pourtant, ce n'est pas le secret que cache le jeune homme et tout devient bien difficile à partir de cet instant. Le seul point positif à tout cela est donc sa rencontre avec le prince, Hadrian, avec qui il s'entend plutôt bien dès le début.

Zacriah a de nombreux pouvoirs, liés à l'air, mais il ne sait pas ce qu'il est. A travers ce premier tome, il va donc découvrir bien des choses le concernant. C'est un personnage que j'ai trouvé très touchant : il est très "humain" et prends soin des personnes qui l'entournent.
Hadrian est tout aussi attachant et n'hésite pas à se mettre en porte à feu quand il s'agit de protéger Zacriah. Je trouve qu'ils forment un très bon duo, tous les deux.

Cette histoire nous parle d'elfes que nous distinguons de par leurs pouvoirs, leurs oreilles et leur sang. Il n'y a pas de différences entre les hommes et les femmes, ils peuvent exercer le métier qu'ils souhaitent ainsi que se marier avec la personne qu'ils souhaitent, ce qui sont des points que j'ai beaucoup aimé.

J'ai trouvé l'histoire assez originale de part les pouvoirs des elfes et j'ai très vite été captivée par cette dernière. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce livre et j'ai été agréablement surprise tout au long de ma lecture.

C'est un roman de fantasy agréable à lire et un premier tome qui nous plonge dans une ambiance assez mystérieuse afin de nous donner envie de lire la suite. Suite que je suis très curieuse de lire car le roman, même s'il ne se termine pas en grand cliffhanger, nous laisse présager quelques surprises concernant l'avenir plus ou moins proche de nos protagonistes.

En bref, nous avons là un premier tome qui nous immerge en douceur dans un univers peuplé d'elfes attachants et au côté d'une jolie plume. Un petit mélange qui, j'en suis certaine, saura vous plaire.





[Chronique] Remnant Jujin Omegaverse 2 - Hana Hasumi

Remnant -Jujin Omegaverse- tome 2 - Hana Hasumi










Titre: Remnant -Jujin Omegaverse-
Autrice: Hana Hasumi
Éditions Taifu comics
Genre: manga, yaoi, fury
Âge: 16+
Série en cours, 2 tomes parus


SERVICE PRESSE





Résumé:


Tout comme sa jeune sœur, Bella, Dahto est un oméga orphelin. De fait, leur destin est d’être mariés dès les premières chaleurs. Alors qu’il se prostitue pour tenter de se sortir de la misère et pour s’assurer de ne pas être séparé de la seule famille qui lui reste, il découvre que le directeur de son orphelinat vend ses camarades au lieu de les marier. Lorsque Bella entre brusquement en chaleur, les choses tournent mal et le seul espoir du jeune homme n’est autre que Judas, un Homme-Loup Alpha.




Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour leur continuelle gentillesse et disponibilité.

J’attendais avec impatience ce spin-off de Pendulum, manga que j’ai chroniqué en 2019, et que j’avais adoré. D’ailleurs, j’avais émis dans ma chronique pour Pendulum une réserve au sujet de l’histoire : qu’on ne voie pas plus le duo Dahto/Judas et qu’on ne voie pas Luard (le compagnon de Kai) en dehors de la sphère de leur romance.

Tous mes vœux ont été comblés dans ce premier tome, centré sur l’histoire de Dahto et Judas, justement.

Parlons d’abord un peu de la couverture. Je la trouve splendide. J’aime énormément le fond argenté, uni mais brillant, qui pose une ambiance aussi intense et dure que le métal. Les deux personnages sont magnifiques, j’adore le regard déterminé de Dahto, qui caractérise tellement la force de ce personnage unique en son genre. On lit dans ses yeux sa résilience, sa fougue contenue, sa volonté de surmonter les épreuves. Judas, lui, exprime la bestialité de leur duo. Leur amour qui est encore si trouble, forcé par le destin qui les a liés alors qu’ils ne se supportent pas. Sur cette illustration, ils font l’amour mais cela ressemble plus à un duel qu’à un duo… avec option sensualité malgré tout.

Le quatrième de couverture nous montre, sur le même fond argent, des pièces et billets de monnaie, exprimant parfaitement un élément central et capital de cette histoire, ce qui va même forcer la rencontre entre Dahto et Judas.

Je suis très fan de cette couverture, tout autant que des dessins de ce manga. Ils sont splendides. Dahto y est magnifique, et les Bestials sont très reconnaissables les uns des autres. Ils sont à la fois impressionnants et nobles.

Les scènes érotiques sont aussi bestiales que douces, on ne voit finalement que peu de choses, mais elles sont très esthétiques, et on y perçoit ce mélange d’attirance, de désir et de colère mutuelle, ce besoin de fusion alors que leurs esprits voudraient se fuir, la brutalité contrôlée de Judas et l’abandon de Dahto. C’est très beau.

L’univers est captivant, le mélange des Bestials et des humains est bien mené et intéressant. Les Bestials ont beau avoir des apparences animales, ils sont somme toute très « humains », cela ne gêne donc pas du tout ni dans la romance, ni dans l’érotisme.

Ce premier tome est agité et trouble. Le passé de Dahto est terriblement douloureux, le pauvre vit une vie de misère et se prostitue pour sauver sa sœur et pouvoir rester à ses côtés, mais au final le destin n’est pas clément avec lui. Quand en prime il réalise que le prêtre qui garde leur orphelinat vend les jeunes qui ont leurs chaleurs à des bordels de la ville, il en est horrifié et veut tenter le tout pour le tout. C’est là que Judas va se retrouver pour la première fois sur son chemin. Il sera son sauveur, il lui doit beaucoup, et pourtant l’acte généreux de Judas n’aura comme impact positif que le fait que leurs chemins sont désormais liés.

À partir de là, les choses vont se précipiter, Dahto se retrouvant au mauvais endroit au mauvais moment… Heureusement, sa route croise encore une fois Judas au moment où tout s’effondre autour de lui, où tout lui semble perdu.
Dahto ayant ses chaleurs, incapable de résister à l’attraction que le garçon exerce sur lui, Judas va lier son destin au sien contre son gré. Il ne devait pas s’unir à lui, encore moins faire de lui son compagnon, le seul qui désormais va compter pour lui. C’est réciproque, Dahto n’a pas eu le choix, et il en veut à Judas de l’avoir ainsi rendu dépendant de lui alors qu’il rêve de liberté, et de retrouver sa sœur disparue.

Deux destins entremêlés, deux hommes qui se désirent autant qu’ils se détestent, une union indestructible avec laquelle ils vont devoir constituer. Autant d’éléments qui font que nous plongeons tout à fait dans ce premier tome, en dévorant les pages, souhaitant que cela ne s’arrête pas. Évidemment, la fin est surprenante et nous frustre au possible, dans l’attente insoutenable de la suite…

Un beau coup de cœur pour ce premier opus, dont j’ai aimé la violence et la sensualité, la tendresse mêlée de colère et de rejet. Un très bon dosage, qui a fait l’effet d’une baguette magique sur mon petit cœur. Cerise sur le gâteau, on y voit Luard et Kai (enfant), c’est juste parfait <3



Points positifs : de très beaux dessins ; une histoire sombre et dure et pourtant tendre et touchante ; des personnages attachants et magnifiques ; les interactions entre les deux héros sont fabuleuses ; un bel univers dans lequel on apprécie de plonger.


Points négatifs : pas trouvés.