jeudi 24 septembre 2020

[Chronique] Le Destin des cœurs perdus, Tome 3 : Les héritiers de Castel Dark - JC Staignier

 


Saga : Le Destin des coeurs perdus

Titre : Les héritiers de Castel Dark

Tome : 3

Auteur : JC Staignier

Editions : Something Else

Genre : Romance historique

Pages : 264

Sortie : 24 Décembre 2019

Prix : Numérique






SERVICE PRESSE






Résumé : Quatre enfants, trois destinées.

Colin, William, Clayton et Eulalie, unis par les liens du sang et du cœur, mènent une existence paisible auprès de leurs parents d’adoption.

Dans l’ombre, la reine de France n’hésite pas à compromettre leur bonheur au profit de ses propres ambitions.

Entre trahisons, tragédies et amours contrariés, parviendront-ils à réécrire leur histoire ?






Avis : Pour commencer, un grand merci à JC Staignier pour la proposition et l'envoi de son roman numérique. J'ai déjà reçu/lu les deux premiers tomes et c'est une saga de romance histoire que j'apprécie fortement. J'étais donc très heureuse à l'idée de retrouver tous les personnages dans ce troisième opus.


Ce qui est top avec cette saga c'est que les en-têtes nous situent totalement nous permettant d'entrer rapidement dans l'histoire, du moins ce fut mon cas. 

Contrairement aux tomes précédents, Aelis n'est plus autant mise en avant ici. Nous suivons dorénavant Colin, William, Clayton et Eulalie que nous avions commencé à apercevoir précédemment. Pour ne pas spoiler l'intrigue, je dirai simplement que des couples se forment et se brisent. Disons qu'il est impossible pour le lecteur de s'ennuyer pendant cette lecture puisqu'il se passe toujours quelques choses : de nouvelles tensions, des trahisons et j'en passe. 

J'ai beaucoup aimé les personnages qui sont très différents les uns des autres. Je me suis simplement plus attachée à Eulalie que j'ai trouvé au final plus touchante.


J'ai lu les deux premiers tomes l'année dernière et je trouve sincèrement que l'histoire a évolué au fil des tomes. Les années passent, les protagonistes grandissent, changent, évoluent parce que c'est cela la vie. Notre passé peut nous faire changer, en bien ou en mal, et c'est intéressant de voir jusqu'où le changement peut aller. 

De plus l'intrigue n'est jamais la même au fil des tomes et l'attachement du lecteur envers les personnages entraine une subite envie de découvrir le tome suivant, encore et encore. Je ne suis pas une grande adepte des romances histoires - du moins je n'en lis quasiment pas - pourtant celle-ci me happe à chaque fois. Quand un nouveau tome sort, j'ai ce besoin de le découvrir. Alors pas forcément tout de suite après ma lecture du précédent mais j'ai toujours envie d'en connaître plus. Ce fut le cas avec ce tome 3, je me suis mise à le lire "sur un coup de tête", entre deux épisodes de Lucifer, et je me suis tout de suite replongée dans l'univers de l'autrice. J'ai été happé par l'histoire et les personnages. Quand j'ai eu terminé ma lecture, j'avais cette impression de n'avoir lu que quelques minutes alors que ça faisait environ 3h que je lisais sous mon plaid.


L'autrice nous embarque dans un univers au côté de protagonistes que nous apprenons à aimer - ou non - au fil des pages. C'est toujours prenant, fluide et addictif. 

Dans ma chronique précédente, je disais avoir préféré le premier tome, que le tome 2 était un peu en dessous selon moi. J'ai donc été très heureuse de voir que le tome 3 était aussi bon que le premier et que j'avais passé un aussi bon moment avec les personnages.


En bref, si vous aimez les romances historiques, je pense sincèrement que celle-ci pourrait vous plaire. Elle est différente du peu de romans que j'ai eu l'occasion de lire sur le genre et c'est une excellente chose.




[Chronique] Urios, Tome 1 - Yan Robel


Saga : Urios
Tome : 1
Auteur : Yan Robel
Autoédition
Genre : Science-fiction, MM
Pages : 394
Sortie : 7 Août 2020
Prix : Numérique - Papier





Résumé : La paix a toujours été une notion abstraite...
Depuis l'émergence de la race mutante, c'est toute une société qu'il a fallu remodeler.
Mais cohabiter sans heurts ne demeurera qu'une vague utopie. Au final, une étincelle suffit pour que la corde d'une entente fragile finisse par se rompre. Les porteurs du gêne Urios seront désormais traqués et mis sous les verrous.
Leurs crimes ? Être différents...
À l'aube de cette ère nouvelle, deux âmes se rencontrent. Silas et Spencer. Si rien ne les prédestinait, le sort en a décidé autrement. Le premier est médecin légiste, réfléchi, solitaire. Le second est surveillant pénitentiaire, sanguin, fataliste.
Ensemble, ils devront sauver le monde ou le regarder brûler...





Avis : Pour le coup, dès que j'ai su que Yan Robel allait sortir un nouveau roman, je me suis de suite dis que j'allais le lire. Je ne m'attendais cependant pas à le lire le lendemain de sa sortie, surtout vu que j'avais un mal fou à lire début août entre la chaleur et le boulot. J'écris pourtant cet avis le 8 et j'ai beaucoup aimé ma lecture.

Dans cette histoire nous suivons Spencer, surveillant pénitentiaire des mutants de type A, et Silas, mutant de type A et médecin légiste. Au début, il y a une sorte de vague entente entre les deux "races" mais il suffit d'une étincelle pour que cette illusion se brise et pour que tous les mutants soient enfermés et/ou exterminés. Les deux protagonistes se rendent compte qu'il faut agir vite et cherchent du soutien là où ils pensent en trouver. Malheureusement pour eux, de nombreuses barrières se dresseront sur leur chemin et nous verrons bien comment l'histoire se poursuit puisque ce n'est qu'un premier tome.

Comme je le dis, c'est un premier tome donc mis à part découvrir les protagonistes et l'univers de l'auteur, il ne se passe pas beaucoup de choses. Je suis cependant très intriguée par la suite des évènements car je pense que nos personnages ne sont pas au bout de leurs peines. 

Silas et Spencer sont très différents l'un de l'autre. Silas est plutôt solitaire, il aime sa tranquillité et même si sa vie n'est pas parfaite - notamment à cause de son "don" - il a trouvé un semblant de "bonheur". Spencer est très sanguin et réagi au quart de tour pour se protéger ou protéger ceux qu'il aime. Malheureusement pour lui, les personnes qui l'entourent ne sont pas toutes très appréciables et cela nui fortement à son moral.
Ils n'ont pas une vie agréable - du tout - mais au fur et à mesure des évènements, ils n'ont pas le choix de se faire confiance afin d'essayer de se sortir du pétrin actuel.

J'ai bien aimé les personnages et surtout l'ambiance du récit, c'est très apocalypse et au vu des évènements, je pense sincèrement que la suite sera plus rythmée. Je suis d'ailleurs impatiente de la découvrir - oui, même si, je le sais, ça ne sera pas tout de suite vu la récente sortie de ce tome.

Connaissant la plume de l'auteur - puisque j'ai déjà lu Mon plus beau Noël, Galandys & Don't save me - j'ai été très heureuse de la retrouver dans ce nouveau roman. Toujours aussi fluide et agréable, nous suivons les personnages dans une alternation de point de vue. L'auteur a l'habitude d'écrire des chapitres très courts ce qui impose un rythme rapide au récit. Ce n'est pas pour me déplaire et je trouve, personnellement, que cela apporte beaucoup à ce dernier.

En bref, un premier tome dans lequel il ne se passe pas grand chose mais qui nous dépeint un univers riche et intéressant à suivre. Hâte de découvrir le prochain tome.


mardi 22 septembre 2020

[Chronique] Dominix Kemp, Tome 1 : Gemellus - Mélanie Dufresne

 



Saga : Dominix Kemp

Titre : Gemellus

Tome : 1

Auteur : Mélanie Dufresne

Autoédition

Genres : Science-Fiction, Space Opéra

Pages : 239

Sortie : 3 Décembre 2019

Prix : Numérique - Papier






SERVICE PRESSE






Résumé : À l'ordre du jour : terminer ma livraison, sauver ma sœur, faire tomber un corpo véreux. Et si je peux énerver mon frère au passage, ce sera en bonus.


« J'avais un petit service à demander à ma sœur. Mais Nova est introuvable. Quand son jumeau se pointe après plusieurs années d'absence et me dit qu'elle a disparu, je sais que ce ne sera pas simple. Je n'ai jamais été très bon pour les casse-têtes; la plupart de mes problèmes se règlent avec un pistolet ou une bouteille de whisky. Mais le temps est compté avant que l'employeur de Nova la fasse taire pour de bon. Et comme il n'y a rien de plus précieux que la famille, j'ai intérêt à me bouger. »

Dominix Kemp est un pilote au grand coeur, mais à la morale douteuse. Suivez un des transporteurs les plus réputés du Bras d'Orion dans une chasse à l'homme interstellaire.

Gemellus est le premier tome d'une série de thrillers de space opéra.

Mélanie Dufresne est une écrivaine québécoise de science-fiction et de fantasy.

Série complète :
Tome 1 - Gemellus
Tome 2 - Similis
Tome 3 - Dominus

Histoires courtes dans le même univers :
Sous pression
Rédemption
Diversion
Conviction






Avis : Pour commencer, un grand merci à Mélanie Dufresne pour la proposition et l'envoi de son roman numérique.


Pour tout vous dire, je ne lis que peu de SF / Space Opéra et ce n'est pas parce que je n'apprécie pas. Au contraire. C'est simplement pas le premier genre qui m'intéressent et je ne vais en lire que très rarement. Pourtant, j'ai tout de suite accepté celui-ci en découvrant le résumé de l'autrice qui m'intriguait énormément.


Nous faisons ici la rencontre de Dom, un pilote à la morale douteuse, qui cherche après sa petite sœur, Nova. Malheureusement pour lui, Nova est introuvable et, pire encore, le jumeau de cette dernière, Loïc, annonce qu'elle est en grand danger. Ni une, ni deux, les deux frères décident de faire équipe afin de retrouver leur sœur. Le temps est pourtant compté car l'employeur de Nova est prêt à tout pour la faire taire. 


En ouvrant ce roman, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Je me suis lancée à l'aveugle, sans avoir lu d'avis et sans me souvenir du résumé et j'ai totalement adoré. Dom et Loïc partent donc à la recherche de Nova au côté de Teo ainsi que d'autres amis qui viendront aider les deux frères au fur et à mesure de l'histoire. Je me suis tout de suite attachée aux frères qui ont un caractère très différent. Dom a un grand cœur mais ne s'encombre pas d'une quelconque morale. Il fait ce qu'il a à faire sans réellement vouloir respecter la loi. Loïc est bien plus discret mais sait agir quand il le faut. Je ne pourrais pas choisir lequel des deux je préfère car, au final, ils sont complémentaires. De plus, même si nous ne connaissons pas encore Nova au début du roman, elle a une place très importante pour nos deux protagonistes. Sans le dire toujours clairement, le lecteur comprend tout de suite le lien étroit qui uni cette fratrie. Nova a rejoint l'organisme pour sauver les choses, sauver le plus de monde possible. Malheureusement pour elle, son employeur n'est pas de cet avis et c'est donc une course contre la montre pour Nova et ses frères qui doivent maintenant mettre un terme à tout cela.


La plume de l'autrice est prenante et très addictive. Elle nous entraine en quelques minutes dans un univers très bien décrit au côté de protagonistes tous plus attachants les uns que les autres. 

Nous avons là un univers très riche, dans lequel nous ne nous ennuyons pas du tout. Le lecteur est embarqué au côté de Dom et son équipe et c'était un véritable régal.


En bref, je recommande franchement. J'ai adoré.






[Chronique] Coloc avec mon Boss - Erin Graham



Titre : Coloc avec mon boss
Auteur : Erin Graham
Editions : Addictives
Genre : Romance
Pages : 388
Sortie : 24 Juillet 2020
Prix : Numérique





Résumé : Boss, coloc, faux fiancé… vrai amant ?

Étienne est froid, charismatique, et ne recule devant aucun challenge.
Il maîtrise tout dans les moindres détails… jusqu’à ce qu’une petite comptable au look improbable et aux fleurs dans les cheveux s’impose dans son quotidien.
Elle est fantasque, pleine de vie, rit face aux règles et les contourne, parle tout le temps sauf de son passé… Et elle le rend dingue. Pourtant, impossible de la virer.
Elle a besoin d’un boulot et d’un toit, il a besoin d’une fausse fiancée…
Marché conclu ?





Avis : En août, avec la chaleur et le boulot, j'avais un mal fou à lire et, je l'avoue, je n'en avais pas très envie. C'est après ma première semaine de boulot que je me suis mise à lire ce titre et, au final, je n'ai pas pu l'arrêter afin de profiter de mon week-end pour me reposer et être en forme dès lundi. J'ai enchainé les pages et j'ai beaucoup aimé cette romance.

Nous faisons ici la rencontre de Lizy, comptable embauchée depuis peu, et d'Etienne, le grand patron - même si, pour tout vous dire, la boite est reprise par la fratrie (Etienne, Antoine et Ophélie) pendant que les parents développent une nouvelle branche dans un autre pays. En partenariat avec un autre établissement depuis une éternité, Etienne ne s'attendait certainement pas à cette nouvelle bombe : afin que le partenariat soit relancé, la fratrie doit montrer l'importance de la famille et notamment du couple. 
Ophélie est bientôt mariée à une femme et, même si ce n'est pas dit clairement, on sent le reproche. Etant donné que ce n'est pas sa relation qui est au centre du roman, nous n'en savons pas plus mais les propos sont dénoncés. Cependant, n'étant pas concernée, je ne peux dire si le tout est bien fait ou non. 
Antoine est un coureur de jupon, il profite de la vie et s'amuse comme il le peu. 
Etienne est toujours accompagné d'une nouvelle femme mais nous apprenons au fur et à mesure que c'est bien plus complexe que ce que l'on croit. 
En bref, la fratrie n'a pas de relation stable et "correcte" selon les propos d'un pauvre imbécile, si vous me permettez ce propos. 
De ce fait, Etienne décide de rentrer dans le jeu, en faisant croire à un futur mariage ... et c'est là que Lizy rentre en jeu. C'est cependant un poil plus complexe que cela car les deux protagonistes souffrent d'un passé plus ou moins récent et ils vont devoir se faire confiance et apprendre à se connaître au milieu de cette situation.

J'ai tout de suite bien aimé la jeune femme et notamment son caractère. Elle ne se laisse pas marché sur les pieds et même si on sent parfois sa peur, elle maitrise au mieux les choses qui lui tombent sur le dos. Au fil du récit, je sentais venir la révélation et je dois dire que j'ai fortement aimé. C'est différent des révélations "habituelles".
Etienne est un robot, du moins c'est comme ça qu'il est vu de ses employeurs. Il est mécanique et ne ressent rien, ne laisse entrer personne dans sa vie privée. C'était sans compter ce "chantage" de partenariat et la venue de Lizy dans sa demeure. 
Leur histoire évolue au fil des pages. Cela ne se fait pas en quelques lignes, c'est assez long et cela rend la romance plus réelle à mes yeux. 
J'ai beaucoup aimé découvrir Josh, le meilleur ami de Lizy, mais aussi Ophélie et Antoine, respectivement la sœur et le frère d'Etienne. Se sont des protagonistes qui deviennent rapidement attachants.

La romance est plutôt originale dans ses révélation. J'ai vraiment beaucoup apprécié l'univers mis en place par l'autrice. Elle aborde différents sujets, notamment sur l'acceptation de soi et de son passé. 

C'est le premier roman de l'autrice que je lis et je suis curieuse d'en découvrir davantage. Je pense me laisser tenter par une nouvelle romance prochainement. Sa plume est fluide et se lit vraiment bien, c'est très agréable à lire.

En bref, une romance dont les révélations sont plutôt originales et dans laquelle j'ai passé un excellent moment, un soir de canicule.


dimanche 20 septembre 2020

[Chronique] Blood Type, Tomes 1 et 2 - K. A. Linde




Saga : Blood Type

Titre : Compagne de sang

Tome : 1

Auteur : K. A. Linde

Editions : Milady

Genre : Bit-lit

Pages : 309

Sortie : 22 Avril 2020 (pour le numérique)

Prix : Numérique - Papier






SERVICE PRESSE






Résumé : Pour Reyna, vendre son corps n'est pas un choix mais une question de survie.

Dans un monde dévasté par la pauvreté et le désespoir, le seul moyen d'échapper à la misère est de servir l'élite vampire, aussi assoiffée de pouvoir que de sang.
En acceptant de devenir la compagne de sang de Beckham Anderson, Reyna ne mesure guère dans quoi elle s'engage.
Car celui-ci, froid, autoritaire et séduisant, ressemble en tout point à ses attentes... mais refuse de se nourrir d'elle.
Derrière le masque se cache un homme bien plus complexe et retors qu'elle ne le croyait, et elle-même découvre bientôt que sa position est aussi enviable que dangereuse.
Chaque nuit qui passe semble confirmer ses soupçons : Beckham la craint autant qu'il la désire...






Avis : Pour commencer, un grand merci aux éditions Milady pour ce service presse papier.


Nous faisons ici la rencontre de Reyna, une humaine dans un monde où les vampires sont maitres. Parce qu'elle n'a pas d'argent et souhaite aider ses frères, Reyna s'inscrit à Visage, une sorte d'organisation qui met en relation vampires et humains. L'humain est donc "vendu" à un maître vampire. C'est ce qui arrive à Reyna qui devient la compagne de sang de Beckham. Un vampire froid, arrogant, autoritaire et très séduisant. Ce dernier ne la laisse pas indifférente, pourtant, le vampire ne se nourri pas. Reyna rentre donc dans un univers qu'elle ne connait pas et va devoir faire face à bien des choses. 


Pour tout vous dire, au moment où j'ai reçu le roman (enfin les romans puisque j'ai reçu le tome 2 en même temps) j'avais déjà pu lire quelques avis plutôt mitigée concernant cette histoire et cela me faisait peur. J'avais peur d'être mitigée ou, pire encore, de ne pas accrocher à l'histoire. Je me suis tout de même laissée tenter durant le mois et je suis un peu perplexe.


Reyna arrive dans un univers qu'elle ne connait et ne maîtrise pas. Pourtant, elle tient tête à Beckham et n'est pas souvent très maligne. Elle a un caractère plutôt fort et j'ai l'habitude de dire que c'est ce que j'apprécie chez les protagonistes féminins. Or, ici, j'ai trouvé que c'était un peu surjoué. A vrai dire, je suis surtout perplexe face à ses agissements qui ne font pas sens, je trouve. Comme vous pouvez le voir, j'ai eu du mal avec ce protagoniste et malheureusement le personnage masculin ne relève pas plus le niveau - je trouve. 

Beckham est un vampire puissant qui s'est toujours vu comme un monstre. De ce fait, il refuse de se nourrir. J'ai envie de dire, sacrée mise en bouche, un vampire qui refuse de se nourrir du sang humain donné volontairement. Je m'attendais donc à ce que le personnage soit profond mais je reste sur ma faim. C'est à mon sens trop survolé et nous n'apprenons que très peu de choses, surtout que Beckham change souvent d'avis. Ce n'est pas un protagoniste que je porte particulièrement dans mon coeur car il a tendance à jouer avec Reyna, comme si elle n'était qu'une simple jouet et non pas une femme / une personne. 


Si les protagonistes ne m'ont pas plus marqué que ça, je dois tout de même dire que l'histoire est bien ficelée. C'est une mise en bouche, une sorte d'introduction, donc le tout est un peu (peut-être trop ?) survolé mais cela se lit vite.

Je compte enchainer sur le tome 2 puisqu'il est dans ma PAL mais pour le moment je ne sais pas trop que penser de cette histoire. Peut-être que le suivant me permettra de poser un avis plus précis concernant mon ressenti de lecture. Pour le moment c'est assez flou dans ma tête et je ne sais pas trop quoi en dire.


Affaire à suivre avec le prochain tome.












Titre : Sang pour sang

Tome : 2

Pages : 320

Sortie : 19 Août 2020

Prix : Numérique - Papier






SERVICE PRESSE






Résumé : On lui avait promis le paradis... Et on l'a envoyée en enfer.

En acceptant de devenir une compagne de sang, Reyna pensait que vendre son corps serait la chose la plus difficile qu'elle aurait à accomplir. Mais elle n'avait pas prévu que son cœur serait capturé par l'homme qui l'a achetée, l'énigmatique Beckham Anderson.
À présent, retenue captive par un vampire dépravé et mégalomane qui rêve d'écraser l'humanité, Reyna n'a plus qu'une pensée en tête : s'échapper pour retourner auprès de Beckham. À n'importe quel prix.

Manipulée, emprisonnée, trahie, Reyna s'apprête à saisir les rênes de son destin...






Avis : Une fois encore, un grand merci aux éditions Milady pour ce service presse papier.


Après ma lecture - et mon avis - du premier tome de cette saga, je me suis tout de suite mise à lire le second pour ainsi essayer de me faire un véritable avis sur le contenu. 


Nous retrouvons donc Reyna s'étant faite kidnappée. Elle est prête à tout pour retrouver les bras et la sécurité de l'homme qu'elle aime : Beckham. Ce dernier n'a pas pu bouger le petit doit et c'est quelqu'un d'autre qui vient la sauver. 

Pour tout vous dire, mon avis sur les 3/4 de ce tome fut le même que pour le précédent : j'étais très dubitative. Je levais les yeux au ciel à chaque "Mon grand" et "Petite chose" que l'un ou l'autre pouvait se dire. Pourtant j'ai trouvé les derniers chapitres intéressants et même si, à mes yeux, ce n'est pas LA bit-lit que je recommande à tous, je suis tout de même curieuse de découvrir le prochain tome.

Certaines réactions me laissent toujours aussi perplexes mais je me découvre un certain intérêt pour la suite des évènements. Je pense sincèrement que le prochain tome pourra davantage me plaire et je suis impatiente de le découvrir.


Ce tome est vraiment centré sur la rébellion et c'est un point que j'ai beaucoup aimé. Nous en apprenons plus sur cet univers et c'était plus qu'intéressant à découvrir. La suite promet d'ailleurs plusieurs surprises, je pense.


Dans l'ensemble, l'histoire est plutôt prévisible mais j'ai tout de même été surprise quelques fois. La plume est fluide et ce tome s'est lu aussi vite que le précédent, j'en suis vraiment contente.


En bref, ce n'est pas LA trilogie de l'année à mes yeux mais c'est une histoire qui, je pense, peut plaire malgré certains aspects des protagonistes. N'hésitez pas à vous faire votre propre avis et à venir échanger avec moi sous cet article, je suis curieuse d'avoir votre avis.







[Chronique] La Malédiction des Dieux, Tome 2 - Jaymin Eve & Jane Washington




Saga : La Malédiction des Dieux
Titre : Persuasion
Tome : 2
Auteurs : Jaymin Eve & Jane Washington
Editions : MxM Bookmark
Collection : Infinity - Onirique
Pages : 250
Sortie : 18 Décembre 2019
Prix : NumériquePapier





Résumé : 
Willa Knight : Rurale ? Teigneuse ? Célèbre animal de compagnie de cinq êtres magiques ?

Il existe des règles au Bois des Élus, et quelqu'un tente de lui apprendre à les suivre. Mais Willa pose problème. Ce qui n'est pas nouveau en soi, étant donné qu'elle pose problème depuis sa naissance - ce que ne contredira pas sa pseudo-sœur Emmy.

Donc jusqu'ici, rien de nouveau... sauf que...

Certaines choses, qui ne s'étaient jamais produites auparavant, commencent à se produire.

Et la situation commence à devenir... chaotique.





Avis : Pour le coup, j'avais plutôt bien accroché au premier tome (malgré des choses un peu trop grosses) et j'avais très envie de retrouver Willa et les frères Abcurse qui rendent sa vie plus chaotique qu'elle n'arrive à le faire seule. 

Dans ce tome-ci, Willa est une fois encore au centre de l'attention de tous. D'un côté, les frères Abcurse sont collés à elle, de l'autre les Ruraux lui en veulent d'avoir l'attention des Sols et des Dieux et certains Sols ont une sacrée dent contre la jeune femme. Autant vous dire que sa vie est pas mal remplie et l'est encore plus quand la situation devient chaotique pour tout le monde au Bois des Elus. Willa semble être de plus en plus importante pour les Dieux et les cinq frères sont bien décidés à savoir pourquoi. 

Ce tome 2 n'a rien enlevé de la maladresse de la jeune femme, elle se retrouve encore dans des situations rocambolesques suite à ses "frasques" mais je la trouve de plus en plus attachante. C'est vrai que dans le premier tome, j'avais cette impression de "trop" la concernant mais ce n'est pas ce que j'ai ressenti dans ce nouveau tome. Au contraire, j'ai même trouvé ces nombreuses situations plutôt amusantes. 
Nous faisons de plus en plus face aux frères Abcurse sont toujours très différents les uns des autres mais ils se complètent bien. A eux 5 ils forment une sacrée équipe/famille et j'aime les suivre au côté de Willa. Le petit groupe qu'ils forment avec la jeune femme est assez drôle car ils pourraient la tuer en un claquement de doigts et ça n'empêche pas notre héroïne d'ouvrir sa bouche à tout va. 

Avec ce tome, nous remarquons de plus en plus le lien qui les unis tous les 6 et j'ai beaucoup aimé suivre tout cela en plus de l'intrigue qui se met doucement en place. En effet, les Dieux aiment jouer et sont très intéressés par la jeune femme ; autant vous dire qu'ils sont prêts à tout.

Willa a beaucoup évolué depuis le premier tome et découvrir certaines choses sur son histoire qui nous poussent à croire que la suite sera loin d'être facile pour elle. Je suis vraiment très très curieuse de découvrir la suite, surtout avec la révélation finale, de voir comment et si les frères vont se rapprocher davantage d'elle et comment cela se passera pour tout le monde, surtout qu'un rébellion est en cours ce qui promet pas mal de choses au final.

Ce n'est pas forcément une saga dont je souhaite enchainer les tomes mais je prends toujours plaisir à la lire et je suis bien contente d'avoir le tome 3 en ma possession. Je ne pense pas le lire tout de suite mais j'ai déjà hâte de retrouver tout ce petit monde. 







samedi 19 septembre 2020

[Chronique] Je veux un homme qui ... - Tamara Balliana


 

Titre : Je veux un homme qui ...

Auteur : Tamara Balliana

Editions : Montlake

Genre : Romance

Pages : 303

Sortie : 23 Juin 2020

Prix : Numérique - Papier






SERVICE PRESSE






Résumé : Oriane aime Jules, Jules veut l’aider à trouver l’amour.

Oriane, jeune policière sportive et célibataire, ne rencontre que des hommes qui ne l’intéressent pas, ou qui ne sont pas disponibles à l’instar de Jules, le patron du Café de la Place de Cadenel, qu’elle aime secrètement depuis l’adolescence.

De son côté, Jules est plutôt préoccupé par la préparation de sa soirée, qui s’annonce mémorable. Pari réussi… mais pas tout à fait comme il l’imaginait ! Voir tous ses plans partir en fumée, et se retrouver au poste menotté par Oriane ne faisait certainement pas partie du programme. Mais à cette occasion, lui qui n’a toujours accordé qu’une attention distraite à la jeune femme, s’aperçoit qu’il peut compter sur elle.

Petit à petit, leur amitié se développe, et Jules entreprend d’aider Oriane à trouver l’amour au moyen d’une liste : celle des qualités indispensables à l’homme de sa vie. Mais comment faire comprendre à Jules que le seul homme qu’elle veut, c’est lui ?






Avis : Pour commencer, un grand merci à Amazon Publishing France et à Netgalley pour ce service presse numérique.


Nous faisons ici la rencontre d'Oriane, jeune policière sportive, célibataire, qui est secrètement amoureuse de Jules, le patron du Café de la Place de Cadenel. Malheureusement pour elle, Jules est trop occupé pour voir l'intérêt de la policière. En effet, le patron du Café organise une soirée qu'il souhaite mémorable et ... elle le sera. Seulement, le tout ne se déroulera pas comme prévu et il sera bien content de trouver Oriane, prête à lui venir en aide.


Pour le coup, je me suis tout de suite attachée aux protagonistes. Cette "rencontre" entre deux "inconnus" évolue au fil des pages pour devenir une belle amitié. Jules et Oriane sont très attachants et j'ai vraiment beaucoup aimé les suivre dans une double narration nous permettant d'en apprendre plus sur l'un comme sur l'autre. Gros coup de coeur pour un personnage secondaire : le papy d'Oriane qui est absolument génial. 


Je n'ai pas tilté sur le coup mais ce roman fait parti d'une saga de tomes compagnons "Quand l'amour s'en mail" que j'ai lu et adoré, ainsi que "L'amour est dans le chai" que ne n'ai pas encore lu. Qui dit tomes compagnons dit : nous retrouvons bel et bien les protagonistes de ces deux romans dans "Je veux un homme qui ..." et c'est une excellente chose puisque j'avais eu un beau coup de coeur pour "Quand l'amour s'en mail". Je compte bien lire l'histoire de Léonie et Enzo le plus rapidement possible. En tout cas, j'ai adoré retrouver tout ce petit monde au côté d'Oriane et Jules.


L'histoire n'est pas qu'une simple romance. En effet, l'autrice aborde des thématiques plutôt difficiles mais le fait avec une grande justesse. Sa plume est fluide, légère et terriblement addictive. Je ne m'attendais pas du tout à finir ce roman aussi vite. Pourtant, en terminant cette histoire, j'ai tout de suite eu ce sentiment de manque. Je m'étais tellement attachée aux protagonistes que j'avais envie de les suivre encore durant de nombreuses pages. 


Le message à travers ce titre c'est de toujours s'accepter tel que nous sommes et je trouve ce message magnifique et totalement véridique. Le fait de mettre en avant ce message dans une comédie romantique est, je trouve, une excellente manière de faire passer le mot.


En bref, une très belle romance qui, je l'espère, saura vous plaire comme elle a pu me plaire.