lundi 30 juillet 2018

[Chronique] #Gaymers, Tome 1 - Annabeth Albert



Saga : #Gaymers
Titre : Status Update
Tome : 1
Auteur : Annabeth Albert
Editions : MxM Bookmark
Genre : Romance MM
Pages : 300
Sortie : 16 Juillet 2018
Prix : NumériquePapier






SERVICE PRESSE





Résumé : Adrian Gottlieb a réussi sa vie. C'est un brillant concepteur de jeux vidéo qui a tout ce dont un homme pourrait rêver, y compris un super rencard pour le mariage de sa sœur. Mais il est obligé de tout rebooter quand il se retrouve coincé sur un terrain de camping enneigé en Utah. Ses projets de vacances ? Un plantage monumental.
Du moins jusqu'à ce que Noah Walters lui offre un abri pour la nuit et, à contrecœur,   un voyage à travers le pays. Rien chez le géoarchéologue ultra-conservateur ne devrait attirer Adrian, mais lorsqu'il découvre la passion secrète de Noah pour les jeux vidéo, la connexion entre les deux hommes passe au niveau supérieur. Rapidement, une paisible mais indéniable alchimie s'installe entre eux.
Mais quelque chose cloche. Tandis que les kilomètres s'accumulent et que le temps passe, Noah doit faire le choix le plus difficile de sa vie. 
Leur relation vaut-elle la peine qu'on se batte pour elle, ou ce jeu a-t-il pris fin avant même de commencer ?







Avis : Pour commencer, un grand merci à Johanna et aux éditions MxM Bookmark pour ce service presse numérique.

La première chose qui m'a intrigué dans ce roman c'est la couverture que je trouve très douce ; je sentais la romance toute mignonne entre un concepteur de jeux vidéo et un géoarchéologue.

Nous faisons donc la rencontre d'Adrian, le fameux concepteur de jeux vidéo, qui a bien réussi dans la vie ; il est brillant, intelligent, plein de vie et bel homme. C'est également le vilain petit canard de sa famille et souhaitait venir au mariage de sa sœur avec LE rencard.. tout va bien jusqu'au moment ou le rencard en question l'abandonne sur un terrain de camping sans aucune de ses affaires mis à part son chien. Heureusement pour Adrian, Noah, qui était son voisin de camping n'hésite pas à l'accueillir chez lui le temps de trouver une solution.. solution qui les fera voyager et se rapprocher mutuellement.

Noah est professeur géoarchéologue, il est également très croyant et a toujours "enfermé" sa "partie" gay pour son travail et sa famille. Il s'ouvre et comprend beaucoup de choses au côté d'Adrian et on suit son évolution avec grand plaisir. Noah est un solitaire, il n'aime pas forcément la foule tout en souhaitant un homme avec qui se réveiller chaque matin. J'ai beaucoup aimé le voir se remettre en question, voir sa détresse, son envie et sa passion au fur et à mesure du récit. Pour le coup, je me suis très vite attachée à ce protagoniste qui a énormément évolué, d'abord grâce à son chien, et ensuite grâce à Adrian qui lui a beaucoup apporté.

J'ai énormément aimé le personnage d'Adrian également, il a une telle joie communicative et une telle passion qui font beaucoup de bien. Tout n'est pas forcément rose dans sa famille, il se sent comme le vilain petit canard à cause de ses études, de sa passion, de son travail et de toutes ses petites choses qui font de lui ce protagoniste si adorable.

Pour tout vous dire, j'ai plus qu'adoré ce roman qui m'a fait un bien fou ; on suit un road trip et une relation des plus attachantes au côté de protagonistes très différents l'un de l'autre. ils sont drôles, touchants, attachants, … J'ai ressenti tout u tas d'émotions en lisant ce roman : joie, tristesse, amour, passion, peine, bonheur..

En ouvrant ce livre, je ne m'attendais pas à quelque chose de précis, je voulais simplement une romance que je pensais douce et mignonne et, j'ai eu plus que ça. Cette histoire est un baume pour le cœur et, comme bien souvent dans les romans que je lis, je suis très vite tombée amoureuse de ce duo.

La plume est fluide, douce et prenante ; je n'ai pas réussi à poser le livre pour dormir et j'ai littéralement dévoré les pages en une nuit.

En bref, une romance pleine de bons sentiments qui font un bien fou et que je vous recommande les yeux fermés.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire