dimanche 29 juillet 2018

[Chronique] Baltimore, Tome 3.5 - Pauline Libersart


Saga : Baltimore
Titre : Pour un instant de tendresse
Tome : 3.5
Auteur : Pauline Libersart
Editions : BMR
Genres : Nouvelle, Romance, Contemporain
Pages : 76
Sortie : 15 Juin 2018
Prix : Numérique






SERVICE PRESSE
NetGalley






Résumé : Policier intègre et opiniâtre, Ernesto Sanchez était promis à un grand avenir au sein de la brigade criminelle de Baltimore… mais la vie en a décidé autrement. Depuis trois ans, il se bat pour remettre sa vie en ordre et oublier le drame qui l’a marqué. Jeune femme issue des quartiers défavorisés, maman à seize ans, Gemma Fernandez travaille dur pour s’en sortir seule et élever décemment  sa fillette de six ans, Helena.  S’ils travaillent dans le même service, Gemma n’aime pas Ernesto, qui se conduit comme un tombeur. Le jour où, pour lui rendre service, il s’occupe d’Helena, elle ne peut que constater  la complicité sincère qui se crée entre sa fille et son collègue. Et si elle avait eu tort au sujet d’Ernesto  ? S’il n’avait rien à voir avec ce personnage de macho misogyne qu’il se plaît à jouer  ? Alors qu’il devient de plus en plus présent dans leur vie, elle cède à son charme et décide de lui laisser une chance… Un instant de tendresse de trop courte durée. Rattrapée par son passé, Gemma découvre que le père d’Helena est sorti de prison, décidé à se venger d’elle…

Les épisodes de la série Baltimore, bien qu’ils se déroulent dans un même univers et se suivent chronologiquement, peuvent se lire indépendamment les uns des autres. 








Avis : Pour commencer, un grand merci à NetGalley et aux éditions BMR pour ce service presse numérique.

Il faut savoir que la saga se divise en deux ; il y a les tomes principaux (1, 2 et 3) qui sont des tomes compagnons, nous suivons donc un couple différent à chaque fois tout en retrouvant les précédents au fur et à mesure. Ensuite, il y a les tomes "hors séries" (1.5, 2.5 et 3.5) qui parlent de tout autres personnages mais qui sont, d'une certaine manière, liés aux tomes principaux ; ce sont également des tomes compagnons.

Nous suivons ici Gemma Fernandez qui travaille dur en tant que secrétaire à la brigade criminelle de Baltimore, elle élève seule sa fille de 6 ans, Helena, et peine à s'en sortir mais ferait tout pour sa fille. Le père de cette dernière est furieux contre Gemma et va très vite la retrouver et s'en prendre à elle mais c'est sans compter Ernesto Sanchez, un policier de la brigade qui travaille dans le même service que Gemma.

Gemma est le style de femme que j'aime beaucoup, courageuse et forte, elle ne se laisse pas faire et refuse de se faire entretenir par un homme. Elle n'a connu aucune forme d'amour en dehors de sa fille et on voit donc son évolution au fil des pages.
Ernesto a fait une grave erreur dans sa carrière et donne tout, depuis, pour se racheter. C'est un homme qui a énormément souffert de sa seule et unique vraie relation ce qui l'a transformé. Il est devenu très vite ce personnage macho, misogyne et coureur de jupons que Gemma ne supporte pas.
Helena est une petite fille qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui n'a pas de filtre ; j'ai beaucoup aimé ce protagoniste qui apportait une touche de douceur et de tendresse au récit.

Pour le coup, je n'en dirais pas plus sur l'histoire mais sachez que j'ai beaucoup apprécié, c'est d'ailleurs mon préféré des trois bonus. J'aurais, certes, aimée en apprendre plus mais contrairement aux deux autres nouvelles, ça m'a moins dérangé ici.
J'ai vu venir pas mal de choses mais, une fois encore, ça ne m'a pas dérangé ; j'avais besoin d'une courte lecture pour me "remettre à lire", c'est ce que j'ai eu avec Baltimore 3.5 et c'est tout ce que je voulais. En effet, j'ai travaillé tout le mois de Juillet en tant qu'animatrice BAFA et je n'ai lu qu'un roman et demi en 18 jours de temps alors que, de base, je lis un roman tous les jours voir tous les 2/3 jours donc forcément..

Bref, pour résumé, c'était une lecture rapide et légère, avec des protagonistes qui ont su me toucher et dont j'ai apprécié la compagnie le temps de ces quelques pages. La plume de l'autrice est fluide et se laisse rapidement lire ; je vous conseille cette petite saga si vous ne la connaissez pas encore.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire