mardi 28 novembre 2017

[Interviews] Laurence Puzenat

Bonjour à tous,
 
On se retrouve pour une nouvelle interview et c'est Laurence Puzenat que nous accueillons sur le blog.
 
 
 
 
*****
 
 
Bonjour Laurence et bienvenue sur Amabooksaddict, 





1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai la parole libre ? Ok alors, je suis une guedin ! J’ai pas le bac, j’ai pas d’argent, je suis nulle en communication et pourtant j’ai voulu me lancer dans cette aventure … Bon et sinon, Laurence, 29 ans, gameuse et archère.





2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire la première fois ?

Ma toute première histoire j’étais en 3ème. Quand j’ai dit à ma maman que je voulais écrire un roman, elle a tout de suite pensé que ce serait un truc de fou comme Harry Potter, finalement elle m’a tellement mis la pression que je l’ai jamais fini. (et c’est peut-être pas plus mal vu que toutes les nenettes du collège qui étaient vilaines avec moi mourraient à la fin) Mais c’était assez jouissif de les
faire mourir… N’ayez crainte, je me suis calmée depuis ^^





3. Pouvez-vous nous parler de la publication de votre roman ?

Un parcours du combattant ! Des doutes pour commencer : « Les gens vont trouver ça nul, je sais même pas pourquoi je continue à l’écrire », heureusement des personnes m’ont convaincue par leur enthousiasme qu’il était légitime que je le publie. Ensuite c’était des soucis plus logistique comme trouver une belle illustration pour la couverture quand on est pas capable de dessiner et que les montages photos ne reflètent pas DU TOUT l’esprit du livre. Heureusement j’ai rencontré Niko très tôt, il a été d’un réel soutien (bien plus qu’un simple illustrateur). Ensuite c’est la promotion, chose que je ne maitrise absolument pas. Je déteste recevoir des mp sur facebook en disant « je suis auteur ! Entre auteurs on doit se soutenir ! Achète mon livre ! Marque page offert ! » Sérieusement, si on était garagiste tu me demanderais de venir faire la vidage de ma voiture chez toi ?  Je poste de temps en temps sur les réseaux sociaux, mais le meilleur reste le bouche à oreille entre lecteurs, malheureusement, ça traine à ce niveau là… Et du coup re angoisse ! « Peut-être que la fantasy ça se vend plus, ou alors mon histoire est vraiment nulle… GrRAaaAA » Au final, certains jours je peux même pas regarder ma bibliothèque, j’ai un pincement au cœur en voyant mon livre. Tellement de temps et d’investissement et encore tellement de doutes. Et puis mon côté folle dingue me reprend, alors je me remets à écrire.





4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ? 

Pour Kitoln c’était après avoir joué à un jeu vidéo sur l’alchimie. Au fur et à mesure, la magie a remplacée l’alchimie, j’ai déroulé l’histoire tous les soirs avant de m’endormir pendant 2 mois. Pour mon prochain roman court ça a été plus rapide, du coup je doute encore : « est-ce que je m’améliore ou alors est-ce que ma rapidité signifie qu’il est nul ?! »





5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre roman ? 

Alors Kitoln c’est du loufoque. Mon côté rebelle fait que je lis uniquement ce que je veux donc je lis que du Pratchett et donc… C’est loufoque. CQFD. On suit Olgray, grand mage et
son apprentie Sildra qui n’est pas mage du tout même si elle devrait. Olgray a été désigné par la magie elle-même pour ramener la race des dragons sur terre. Ces derniers ont tous été exterminés car les mortels avaient peur d’eux, ils ne savaient malheureusement pas que les dragons étaient en quelque sorte les tuyaux qui permettaient à la magie de naviguer. Et sans magie, la planète se meurt, il en reste plus beaucoup. Mais il reste un œuf… quelque part… Selon la dernière vision d’Olgray il se trouverait à Kitoln.





6. Avez-vous d'autres projets à venir ? 

Un roman court avec comme protagonistes un nain nudiste et une vendeuse de vêtements trentenaires (75% loufoque 25% fantastique !) Je pense qu’il sera publié en novembre sur mon site perso.  Un autre roman court qui est cette fois ma déclaration d’amour aux jeux vidéo. Je suis en pleine écriture du premier jet, donc je suis incapable de donner une date ^^ (mais ça sera toujours loufoque et fantastique !)





7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ? 

J’ai un joli tableau blanc ! Je fais un tableur tout beau pour que je ne perde pas le fil de l’histoire, que je sache à quel chapitre mettre tel passage etc etc.  L’écriture se déroule en 2 étapes : écriture sur cahier pour le premier jet et retapage sur le PC ensuite. Je trouve que les mots sortent bien plus facilement sur papier. Et bien évidemment, toujours en musique (les musiques du jeu Xenoblade Chronicles sont excellentes pour ça)





8. Pour finir, un dernier mot ? 

Parlez de nous ! Si vous avez aimé un livre, n’hésitez pas à en parler, c’est vraiment primordial pour nous. Et je ne parle pas de l’aspect financier, je pense surtout à cette voix intérieure que beaucoup d’écrivains entendent « ton livre se vend pas, personne n’en parle, t’es sûrement nulle, abandonne » On peut très vite se laisser submerger par les doutes, alors ne nous abandonnez pas ! Nous ne sommes au final que de zentils petits chatons.



*****
 
L'interview touche à sa fin, merci Laurence pour votre participation et à très vite.

Vous pouvez la retrouver sur Facebook, Twitter, son sîte et Tipeee ; son roman sur son site.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire