lundi 6 mars 2017

[Chronique] Les Traqueurs - Antoine Bombrun

Littérature de l'Imaginaire

Titre : Les Traqueurs
Auteur : Antoine Bombrun
Autoédition - L'Attelage
Genre : Dark Fantasy
Sortie : 8 Juillet 2016
Pages : 252
Prix





SERVICE PRESSE
Partenaire du site internet : L'Attelage





Résumé : Trois bannis jetés dans une quête impossible,
où vengeance et salut s'entremêlent.
Les yeux blancs, l'âme noire.

Un nécromancien,
dont la folie n'a d'égal que la puissance.

Vole, vole, vole et virevolte ;
ma mémoire tangue comme une
barque sur les flots !





Avis : Pour commencer, un très grand merci aux auteurs de l'Attelage pour la proposition et l'envoi de ce premier roman terminé ainsi que pour notre partenariat.

Pour ceux qui ne savent pas, l'Attelage est un site regroupant des auteurs, principalement de fantasy, passionnés qui partagent des écrits addictifs. Une petite inscription et vous voilà plongés dans un univers bien sympa ou certaines lectures sont gratuites et téléchargeables par tous (les autres sont payantes et c'est un choix d'abonnement - un, six ou douze mois -, allant de 2 à 12€). - Plus d'infos directement sur le site -

Dans tous les cas, vous aurez plus de précision sur l'Attelage le 09 Avril, lors de l'interview de Maxime Duranté (aka le fondateur ^^) - d'ailleurs si vous ne savez pas quoi lire en premier sur le site, je vous recommande fortement les premiers chapitres de son roman : Les Serres du Griffon dont j'adore le début!

Fini le blabla, passons aux choses sérieuses.

Nous faisons la rencontre de trois hommes, Rhyunâr, Thief et Shiujih, trois traqueurs qui n'ont qu'une idée en tête, celle de se venger du nécromancien afin de retrouver leur liberté.
En effet, celui-ci, un démon, a marqué nos trois vengeurs qui ont maintenant les yeux blancs, ce qui amènent haine et peur autour d'eux.

Je pourrais vous en dire plus sur l'histoire mais je ne vois pas l'intérêt. Je me suis plongée dans celle-ci en ayant survolé uniquement le résumé qui, je dois le dire, est vachement intriguant, donc je vous conseille d'en faire tout autant.

La première chose qui m'a marquée dans la lecture de cette histoire c'est la narration à la deuxième personne du singulier, tellement particulière que j'ai eu du mal à m'adapter sur le coup.
D'ailleurs ça m'a agacée car je trouvais ce début super sympa mais je ne me faisais pas à celle-ci jusqu'à ce que je me rende compte qu'elle était un sacré atout dans l'histoire.

Beaucoup de batailles, à la limite du glauque, qui ne m'ont pas dérangée mais qui pourraient surprendre bien du monde donc à ne pas mettre entre les mains de tous.
En tout cas, pour les plus courageux, sachez que nous avons là des personnages plus imprévisibles les uns que les autres, ce qui est vraiment appréciable. Nos trois héros ont d'étranges noms qui collent parfaitement à l'univers que nous a créé l'auteur!

Un vocabulaire adapté à l'histoire et surtout bien choisi au fil des péripéties de nos protagonistes. Une plume fluide et agréable qui nous entraîne rapidement dans cette histoire de vengeance. Peu de temps mort, un grand nombre de rebondissements qui nous scotchent un peu plus à l'histoire rendant celle-ci plus addictive qu'elle ne l'est déjà, des révélations au bon moment sans nous tomber dessus trop facilement. La dernière chose que je pourrais dire c'est que les illustrations et la couverture sont tout simplement magnifiques et nous permettent de visualiser bien des choses !

En bref, une excellente lecture que je recommande fortement aux adeptes de Dark Fantasy!





Note : ⭐⭐⭐⭐⭐




2 commentaires:

  1. Merci pour cette belle chronique !

    Et surtout, waouh la note ! Je suis vraiment content de voir que le roman t'a tant plu !

    Ah ah, le mode de narration bouscule tous les lecteurs, ou presque. C'est normal, mais j'espère après que vous arrivez à passer par dessus votre gêne !

    Je suis bien d'accord avec toi pour la couverture et les illustrations ; elles sont top ! Mais je n'y suis pour rien, là dessus, c'est grâce aux talentueuses illustratrices de l'Attelage !

    Merci encore pour la chronique et à bientôt, sur l'Attelage ou ailleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, merci à toi pour cette très belle découverte!

      Disons que c'est surprenant, j'ai l'habitude de lire à la première personne du singulier ou, au pire, à la troisième donc lire un roman à la seconde c'était assez particulier mais je m'y suis habituée et au final, ça rend mieux, je trouve.
      Comme j'ai pu le dire, j'ai tout de suite accroché à l'histoire mais la narration me bloquait un peu durant les premiers chapitres puis une fois dedans, on s'y fait et c'est une pure merveille !

      Oui, ils ont fait un magnifique boulot concernant les illustrations et la couverture (tout comme toi avec l'histoire)!

      Avec plaisir !

      Supprimer