mardi 22 novembre 2016

[Chronique] Il était une fois la Fée Chabada - Lucie Brasseur


Titre : Il était une fois la Fée Chabada
Auteur : Lucie Brasseur
Editions : LB
Genre : Contemporain
Sortie : 22 Août 2016
Pages : 298
Prix





SERVICE PRESSE





Résumé : Maryline, prostituée la nuit, écrit le jour des contes pour enfants. Un soir, elle est arrêtée par les Mœurs. En garde à vue, une cartomancienne lui prédit « la rencontre qui changera sa vie ». Incarcérée et accusée de meurtre, elle clame pourtant son innocence. Pour rendre supportable la détention, elle se met à écrire le conte Des Poupées Géantes et de la Poussière de Joie.


Prélude : À défaut d’être l’héroïne d’un conte de fées, Maryline était fille de joie. Les paillettes de ses robes n’illuminaient aucun bal féerique, n’aveuglaient aucun prétendant intrépide virevoltant. Accompagnant savamment la cambrure de ses reins, elles se limitaient à aiguiser les rêves lubriques de porcs libidineux abandonnant quelques biftons après s’être persuadés d’avoir été heureux.
Cette histoire ne sera donc pas, à proprement parler, un conte de fées. N’y évolueront ni chevalier valeureux, ni sorcières au nez crochu ; pas même de gros dégueulasse s’effaçant sous les traits d’un crapaud coassant au clair des néons blafards d’un motel bon marché.
Et pourtant…





Avis : Tout d'abords, j'aimerais remercier Lucie Brasseur pour la proposition et l'envoi de son roman au format numérique.

Premier roman que je lis de l'auteure, je ne connaissais pas la plume avant ce jour ce qui en fait une totale découverte me concernant.

Nous faisons, ici, la rencontre de Marylise, cette jeune femme qui possède deux facettes, celle d'écrivain de contes pour enfants le jour et prostituée la nuit.
Pourtant innocente, elle est arrêtée, incarcérée et accusée de meurtre. Pour ne pas perdre la tête, elle se plonge dans divers univers plus sombres que celui dans lequel elle vit.

Marylise est une femme forte, rêveuse, idéaliste et passionnée. Elle s'abandonne totalement à l'écriture ce qui permet de faire voyager petits et grands dans des univers particuliers.

Ce que j'ai adoré, ici, c'est l'état dans lequel l'auteure nous transporte, on se pose énormément de questions, on a l'impression de devenir fou et de ne plus savoir où est le vrai du faux dans cette histoire de meurtre. Tout accuse notre héroïne, même les conclusions du psychologue, ce qui nous fait douté de la frontière réelle entre les rêves de Marylise et ce qu'elle vit.

Un roman de qualité dont l'intrigue est travaillée et bien ficelée. Une plume que j'ai adoré découvrir au fil des pages, fluide, délicate et agréable, ce fût vraiment une belle découverte donc, en soit, merci Lucie Brasseur !





Note : ⭐⭐⭐⭐⭐

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire