jeudi 5 janvier 2017

[Interviews] Laureen Crosnier


Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel interview et c'est la charmante Laureen Crosnier qui se joint à moi.
 
Comme vous avez pu le voir, il n'y a pas eu d'interview le Dimanche 1er Janvier pour cause de la nouvelle année..
 
 
*****
 
 
 
 
Bonjour Laureen et merci d'avoir répondu présente à ma proposition d'interview.






1. Pour commencer, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Laureen, j’ai 20 ans. Je travaille en maison de retraite et je passe mes temps libre à lire des livres, écrire ou regarder des séries télés. Je passe aussi beaucoup de temps à flâner dans les librairies.





2. Quand et comment est arrivée cette envie d'écrire ?

J’ai commencé à écrire il y a quelques années, j’avais environ 10-11 ans. Au début je lisais des fictions sur Internet sur les séries que je regardais, surtout NCIS. Puis, j’ai eu envie moi aussi d’en écrire. J’ai alors commencé à en écrire et les publier sur des blogs. J’écrivais de très courtes nouvelles, que j’imprimais ensuite et les rangeais dans des pochettes.  





3. Pourquoi choisir l'autoédition ?

L’auto-édition est un moyen d’assurer soi-même sa promotion et d’avoir un contact direct avec ses lecteurs. J’ai été publié par Edilivre, une petite maison d’édition mais je fais ma promotion moi-même par les réseaux sociaux. Pour les auteurs auto-édités, cela doit représenter bien plus mais pour moi c’est avant tout un contact direct avec les lecteurs. De plus, l’auto-édition est une communauté d’auteurs, très sympathiques et nous trouvons des plumes merveilleuses.





4. Peux tu nous parler de ton roman ?

Mon roman se déroule pendant l’après-guerre. Mon personnage principal est Amélia, une jeune adolescente. Avec sa famille, elle vit en Alsace. Son père est parti au début de la seconde guerre mondiale mais n’est jamais rentré chez lui. Personne ne sait ce qu’il lui est arrivé. Est-il mort ? Vivant ? Ou alors disparu ? Amélia va devoir affronter sa mère et sa grand-mère, faire face à tous leurs mensonges pour trouver la vérité. Pour beaucoup, Amélia peut paraître bien jeune pour être si mature mais n’oubliez pas le contexte de l’histoire. En 1945 et surtout après la guerre, les enfants étaient beaucoup plus matures qu’aujourd’hui.





5. De nouveaux projets à venir ?

J’ai récemment commencé à écrire un deuxième roman (qui n’avance pas vraiment en ce moment). L’histoire se déroule à notre époque, Alice est mon personnage principal et son monde se résume à une chose : la danse. Elle va apprendre que vivre ses rêves est beaucoup plus compliqué qu’elle ne le pensais. Et quand notre plus grand rêve s’effondre, que se passe-t-il ensuite ?





6. As tu un rituel particulier avant ou pendant l'écriture d'un roman ?

Ce n’est pas vraiment un rituel mais ma façon de me m’inspirer. J’écris majoritairement avec une feuille et un stylo, je pose mes idées, écris tout ce qui me vient en tête puis je vais sur l’ordinateur pour réécrire d’une manière plus structuré.





7. As tu un ou plusieurs conseil(s) à donner pour de futurs auteurs ?

D’avoir confiance et de croire en eux. Chaque personne est différente, chaque roman est différent. De ne pas comparer leur travaille commencé avec un roman officiellement terminé.





8. Pour finir, un dernier mot ?
 
 Je remercie Amandine pour cette idée d’interview, à vous qui avez lu. Si vous souhaitez me contacter n’hésitez pas à venir sur Twitter et la page Facebook de mon roman.  





*****
 
 
C'est la fin de l'interview, merci Laureen pour ta participation et à très bientôt.
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur Twitter et Facebook ; son roman sur Amazon.
 
Ma chronique :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire