mercredi 6 novembre 2019

[Chronique] Zodiac Love 3 - Isami Matsuo

Zodiac Love, tome 3 - Isami Matsuo










Titre: Zodiac Love
Autrice: Isami Matsuo
Éditions Taifu comics
Genre: manga, yaoi, fantasy
Âge: 14+
Série en 3 tomes



SERVICE PRESSE





Résumé:


Pendant le mois où il est possédé par le serpent, le grand prêtre Masataka n’arrête pas de cauchemarder.

Guidé par le serpent Kagari, Kotarô entre dans son cauchemar et il voit combien Masataka était triste et esseulé étant enfant.


Kotarô décide alors de le guérir de ses blessures pour qu’il soit en paix !




Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour leur continuelle gentillesse et disponibilité.

J’attendais évidemment avec impatience ce troisième et dernier opus. Vous le savez, j’ai adoré les deux premiers. Je voulais savoir la conclusion de cette jolie histoire et découvrir enfin les quatre derniers animaux du zodiaque.

La couverture reste dans la veine des deux précédentes. Elle est douce, les couleurs sont pastel, renforçant la tendresse qui émane du couple Masataka-Kotarô. Nos deux amoureux sont très proches, on ressent tout leur amour à travers cette illustration.

On y voit également les quatre derniers animaux du zodiaque : le cheval, le singe, le mouton et le serpent. Au dos, on les découvre sous leur apparence humaine, et ils sont vraiment canons ! Enfin, on y voit d’autres animaux, représentatifs de ce tome : bien sûr Koma, le chat, mais aussi un second chat, très important pour ce volume, et un petit louveteau.

Je ne m’attarde pas sur les dessins à l’intérieur du manga, j’en ai déjà parlé dans les tomes précédents. Ils sont magnifiques, et très expressifs. J’aime beaucoup les illustrations des animaux, et je les trouve à la fois beaux et sexy en humains.

On retrouve bien sûr dans ce tome les précédents animaux du zodiaque, ce qui fait que par moment, il y a beaucoup de monde. Ce n’est pas toujours facile de se souvenir qui est qui, heureusement il y a un récapitulatif très bienvenu au début du manga, nous rappelant tous les personnages importants (les huit animaux du zodiaque déjà vus, Koma le chat, Masataka et Kotarô, et Nogi, l’ex fiancé de Kotarô).

D’ailleurs, c’est toujours un plaisir de retrouver ces animaux des tomes précédents, de les voir évoluer et s’intégrer au récit.

Ce tome 3, comme les deux précédents, allie à la fois une histoire centrale, et des petites histoires mettant en lumière chacun des animaux présentés au fil des chapitres. Chacun a sa personnalité, ses forces et ses faiblesses.

On commence avec le serpent, qui nous permet d’en découvrir davantage sur le passé de Masataka. Comment ne pas être ému par les tourments d’un petit garçon si différent, voué à devenir prêtre, que tout le monde fuyait parce qu’il parlait « tout seul » (il voyait les esprits des animaux et communiquait avec eux). Son histoire nous permet de découvrir des facettes cachées de sa vie, et d’y percevoir de nouvelles similitudes avec Kotarô.

Les second et quatrième animaux, respectivement le cheval et le singe, nous proposent d’en découvrir plus sur l’univers des esprits et les règles qui doivent normalement régir la vie d’un prêtre des douze animaux et son mariage avec une autre personne. C’est intéressant, et cela va mener à bien des tensions, avant que Kotarô ne comprenne l’intérêt de telles coutumes, et ne perçoive leur valeur. Même si nos deux tourtereaux vont être amenés à se disputer ou à se bouder, ces épreuves-là vont renforcer leur amour et leur complicité.

Avec le troisième animal, le mouton, nous avons droit à une histoire entre deux autres personnages, une jeune femme dont s’est épris un esprit loup, mais aussi à une drôle de surprise avec Kotarô qui découvre chez lui-même une caractéristique qu’il ignorait posséder. Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser la surprise, mais j’ai beaucoup aimé ce passage ;-)

Les scènes érotiques sont belles et tendres, je les ai trouvées plus chaudes que dans les tomes précédents, cependant ça reste plutôt soft et doux. Comme on a très peu de scènes vraiment explicites, on a aussi peu de censure (j’ai vu deux-trois fois des sexes repassés en blanc pour qu’on ne voie pas les détails, mais ça restait très léger). Ce qui est, à mes yeux, très appréciable.

Une très belle conclusion pour une série feel-good, que je prendrai grand plaisir à relire prochainement <3 Un moment de lecture doux, tendre et pétillant. Coup de cœur douceur pour ces trois tomes <3 



Points positifs : des personnages attachants et touchants ; une relation qui se construit sur la complicité et la tendresse malgré les tensions ; de très beaux dessins ; une histoire originale ; les animaux sont super adorables et attachants aussi !

Points négatifs : pas trouvés.



Note : 4,6/5



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire