lundi 1 juillet 2019

[Chronique] Sans Frontières, Tome 1 - Camille Jedel

Littérature de l'Imaginaire

Saga : Sans Frontières
Titre : Humanité
Tome : 1
Auteur : Camille Jedel
Editions : MxM Bookmark
Genres : Post-Apocalypse, MMM, Romance
Pages : 320
Sortie : 15 Mai 2019
Prix : NumériquePapier





Résumé : Un virus, une contamination et plus de civilisation. Cela fait trois ans que le monde des hommes est tombé et que les morts se relèvent dans l'Après. Rien n'avait préparé Heath, Julian et Reed à partager ce voyage. Bien que tout les sépare, ensemble, ils affrontent cette nouvelle ère aux lois morales abrogées. De squares abandonnés en cours d'école vides de rires, leurs liens se renforcent au point que rester unis devient la principale raison de leur survie. Pour le meilleur... et pour le pire.





Avis : Pour le coup, ce livre je le voulais depuis sa sortie en numérique mais il me le fallait absolument en version papier. J'ai "sagement" attendu la sortie papier et à 5 jours de cette dernière (10 Juin), je n'y tenais plus et j'ai précommandé le livre … qui est arrivé plus de deux semaines après !!! (Dernière fois que je précommande un titre, je pense, la frustration était à son comble). Une fois en ma possession, il n'a pas fait long feu et je peux déjà vous dire que ce fut une sacrée claque.

Dans cette histoire, un virus zombie a quasiment anéanti l'espèce humaine. Heath, Julian et Reed survivent du mieux qu'ils peuvent et se rapprochent de plus en plus. 

Comme je le disais dans mon introduction d'article, il s'agit d'un MMM soit d'une trouple / une romance entre les trois hommes même si, je l'avoue, c'est plus complexe que ça. Heath est la bouée humaine à laquelle se raccroche Julian et Reed, il est l'unique touche angélique dans ce monde de brutes, il est leur encrage, leur force comme leur faiblesse. Plus rien ne compte, pour Julian et Reed, que la sécurité d'Heath. 

Les trois hommes sont très différents, Reed est un ancien SEAL rongé par les fantômes de son passé. Si Reed peut se montrer très violent, il est loin d'atteindre le côté sadique et psychopathe de Julian qui prend plaisir dans la violence et la mort. Contrairement à eux, Heath est médecin et est la douceur incarnée tout en étant très maladroit. Chacun à leur manière, les protagonistes sont à la fois touchants et terriblement attachants. Plus d'une fois, j'ai eu l'envie qu'ils soient heureux pendant plus de quelques secondes.

Je parle, en effet, de secondes puisque les évènements s'enchainent très vite. Nous n'avons pas le temps de calmer les battements de notre cœur qu'ils repartent de plus belle. J'ai ressenti beaucoup d'émotions fortes durant ma lecture mais celle qui était la plus courante n'était autre que la peur. La peur qui prend aux tripes pour les personnages, pour ce qu'ils vivent et pour leur avenir plus ou moins proche.
En parlant de peur, autant vous dire que la fin de ce premier tome me laisse clairement sur ma faim. Le cliffhanger sur lequel termine Humanité me tord les tripes tant j'ai envie de savoir la suite. Je meurs d'envie d'avoir la suite entre les mains pour retrouver notre trio tout en ayant connaissance des prochains évènements. Je ne suis pas certaine de pouvoir dormir sans avoir mes réponses, haha. 

Si l'univers est prenant, immersif et super intéressant à suivre, je peux vous dire que la plume de l'autrice n'est que fluidité et addiction. C'est une sacrée claque et un beau coup de cœur ! 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire