lundi 29 juillet 2019

[Chronique] Kase-san & les belles-de-jour (tome 1), et Kase-san & le bento (tome 2) - Hiromi Takashima

Kase-san & les belles-de-jour (tome 1), et Kase-san & le bento (tome 2) - Hiromi Takashima











Titre: Kase-san
Autrice: Hiromi Takashima
Éditions Taifu comics
Genre: manga, yuri
Âge: tout public
Série en cours, 2 tomes parus



SERVICE PRESSE





Résumé:


Je vous en prie, faites que Kase m’aime !

La belle Kase, de la classe d’à côté, est la championne du club d’athlétisme. La timide préposée aux plantes, Yamada, fait sa rencontre devant les belles-de-jour qu’elle a elle-même plantée ?!


Une histoire entre deux jeunes filles au cœur pur !




Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour leur continuelle gentillesse et disponibilité. D’autant que pour ce manga, j’ai eu la chance de pouvoir obtenir le tome 1 pour la sortie du tome 2, afin de rattraper mon retard et découvrir cette série. Mille mercis encore, donc, de m’avoir permis de découvrir ces deux premiers opus qui sont des coups de cœur.

D’abord je dois préciser que je n’ai pas une grande expérience du monde du yuri, mais après avoir lu Hana no Breath de Caly (sorti chez H2T, chronique sur le blog également), qui est un shojo-ai, j’avais envie de trouver des yuri de ce type, tout doux, tout lumineux, de vraies tranches de vie positives, et réalistes. Je n’ai rien contre l’érotisme, donc ça ne m’aurait pas gênée qu’il y en ait, mais j’avoue que les énormes seins qu’on voit parfois sur les couvertures des yuri me semblent rédhibitoires. Ici, nous suivons deux lycéennes qui tombent amoureuses l’une de l’autre, tout en douceur, c’est touchant et très beau, ça a vraiment été une très belle découverte.

Je fais une chronique globale pour les deux premiers tomes, ce qui vous permettra de découvrir cette histoire sans spoilers sur le tome 2.

Les couvertures sont super jolies. Colorées, pétillantes, elles respirent la joie de vivre, comme les deux héroïnes, Yamada et Kase. On sent leur complicité, leurs tendresse, leur amour si pur, qui nait et se renforce en douceur. Oui, la douceur semble être le maitre mot de ce manga, et les couvertures lui font hommage.

Sur le devant, on voit nos deux lycéennes main dans la main, souriantes et heureuses, unies et complices (sur les deux tomes, même si la pose est différente). Elles sont super mignonnes dans leurs uniformes de lycéennes, et il se dégage d’elles beaucoup d’énergie, de dynamisme, de joie.

Les quatrièmes de couverture sont tout mignons avec leurs nombreuses illustrations chibis montrant des scènes de la vie de Yamada et Kase. Avec humour et tendresse, c’est vraiment très joli.

Les dessins sont magnifiques. Les héroïnes sont très belles, mais aussi très différentes. Là aussi je les ai trouvés pétillants et énergiques, ils donnent beaucoup de pêche au manga tout en étant très agréables à regarder.

Que dire de l’histoire ? Elle est très simple, peut-être même très « commune », mais la manière dont elle est abordée, avec douceur, joie et énergie, en fait un petit bijou. C’est vraiment une histoire qui met du baume au cœur et nous donne envie de sourire tout du long. Et en plus c’est tout public, ce qui permettra aux plus jeunes de profiter aussi de cette belle lecture <3 Mon fils de 12 ans l’a lu, il s’est régalé, et l’a trouvé tout mignon, et vraiment super.

On s’attache très vite aux deux héroïnes. À Yamada et à sa timidité, sa persévérance, ses efforts en toutes choses (elle est très travailleuse, et se soucie des autres), sa grande pureté, aussi, et à Kase, son côté sportif, son goût de l’effort, son assurance et sa gentillesse. Elles sont opposées sur bien des points, Yamada est un peu gourde sur les bords (mais pas nunuche ou maladroite non plus), Kase est sportive et débrouillarde, mais elles s’assemblent à merveille, et se ressemblent dans leur douceur et leur bienveillance, leur joie de vivre, aussi.

Être ensemble les pousse à se dépasser, elles sont heureuses quand elles se fréquentent, ça se sent. Elles se stimulent pour se tirer vers le haut, et elles rayonnent chaque jour un peu plus. D’abord amies, elles éprouvent malgré tout des sentiments l’une pour l’autre, et si Yamada est trop timide pour en parler à Kase, et se contente de sa présence à ses côtés, l’énergique et dynamique Kase finira par passer à l’action. Avec un naturel touchant, et beaucoup de délicatesse. Leur relation qui se construit pas à pas est spontanée et logique, et si Yamada se dit parfois qu’en tant que fille elle ne devrait pas aimer une autre fille, les questions restent légères tout autant que leur amour. Ça fait du bien, un manga qui traite l’homosexualité (ou de la bisexualité, on ne sait pas trop si Yamada est lesbienne ou bi, d’ailleurs c’est plus traité comme un amour de personne à personne que comme une romance entre deux filles uniquement attirées par les filles) avec autant de douceur et de naturel.

Il y aura malgré tout beaucoup de questions, dans ces deux premiers tomes, mais pas tellement autour de leur relation, de savoir si leur amour est juste ou non. Non, en fait, ce qui tracasse Yamada c’est plutôt le passé de Kase, les rumeurs qui existent à son sujet, le fait qu’elle est hyper populaire. D’ailleurs là aussi chapeau, parce que les rumeurs prêtent à Kase de nombreuses amantes passées (féminines, donc), mais la mangaka en a malgré tout fait l’un des personnages les plus populaires de son lycée. Je trouve ça assez génial.

Yamada et Kase évoluent dans deux mondes très différents, mais elles apprécient chaque moment passé ensemble. Même si parfois, en tant qu’adolescentes, elles ont du mal à exprimer leurs pensées, leurs doutes et leurs craintes, elles restent unies, et leur douceur, leur gentillesse, leur permettent de traverser les épreuves et ébauches d’orage sans scandale ni réelles disputes. C’est très reposant, et très agréable.

Une très belle histoire, donc, qui m’a fait beaucoup de bien au cœur. Douce, pétillante et tendre, un vrai beau coup de cœur pour ces deux premiers tomes si mignons <3



Points positifs : de très beaux dessins ; beaucoup de douceur et de tendresse ; des personnages très attachants ; la manière dont l’homosexualité est traitée avec beaucoup de naturel m’a énormément plu.

Points négatifs : pas trouvés.




Note : 4,7/5



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire