dimanche 31 mars 2019

[Acquisitions Livresques] Mars 2019 + Retours salons

Acquisitions Livresques 
Mars 2019



Livre Paris

- 5 sont déjà lus 
- 3 sont dédicacés
- 3 ne sont pas pour moi















Pour faire un petit bilan du salon : 

Je suis super contente d'avoir pu rencontrer autant de monde (auteurs, lecteurs ou blogueurs) même si je n'ai pas eu le temps d'en voir beaucoup. Je n'y suis allée que le samedi 16 et ce fut une journée magnifique (mais très épuisante) ! Je remercie toutes les personnes que j'ai pu voir et j'espère les revoir et voir ceux que je n'ai pas eu le temps de voir prochainement. 





Achat

Déjà lu




Salon de Bondues

Pour le coup, je devais y faire un tour mais entre la soirée d'anniversaire de mes potes le vendredi soir, ma fatigue et le fait que je sois malade, je n'avais vraiment pas envie de bouger de mon lit. 


Services Presse 

2 sont déjà lus



Ce mois-ci, j'ai également fini une bêta lecture pour un roman qui est sorti le 27 mars.

[Chronique] Sarah Dearly, Tome 1 - Michelle Rowen

Littérature de l'Imaginaire

Saga : Sarah Dearly
Titre : Mordue
Tome : 5
Auteur : Michelle Rowen
Editions : Milady
Genre : Bit-lit
Pages : 448
Sortie : 20 Août 2010
Prix : Poche





Challenge





Résumé : Dure semaine. Mon rendez-vous d'enfer... venait vraiment de l'enfer et il m'a mordue ! Je suis devenue une vampire. Mais j'ai tout de même rencontré un homme ce soir-là. Il est sexy, il a six cents ans et il est suicidaire. Personne n'est parfait, pas vrai ? Nous avons passé un marché : il m'apprend les ficelles du monde des vampires et je l'aide à se tuer. Bon, c'est pas gagné avec un immortel, mais je sais que je peux le convaincre que la vie vaut la peine d'être vécue... avec moi de préférence ! Sauf que pas mal de gens veulent nous faire la peau, à commencer par ces chasseurs de vampires, ces crétins qui ne comprennent rien à rien. Enfin bon, si tout se passe comme prévu, j'aurai un cavalier au mariage de ma cousine !





Avis : Si je me souviens bien, j'ai acheté la saga complète à une blogueuse ou booktubeuse il y a un certains temps. J'avais très envie de découvrir cette saga et c'est un peu sur un coup de tête que j'ai été le chercher dans ma bibliothèque le 21 mars en fin d'après-midi. 

Nous faisons la rencontre de Sarah, une jeune femme qui s'est faite mordre par un vampire et qui en est maintenant devenue une. Très malchanceuse, notre héroïne fait tout de suite la rencontre de chasseurs de vampire et est sauvée par un vampire suicidaire. Rien qu'avec ça, je dois dire que j'étais vraiment emballée par l'intrigue. 

J'ai bien aimé suivre Sarah qui est une jeune femme très attachante. Quand on sait qu'elle n'est vampire que depuis une semaine et qu'on voit tout ce qui lui arrive, c'est assez drôle de voir qu'elle attire toujours les ennuis. ^^'
On est pas spécialement avec une héroïne très badass mais elle a son charme et va au bout des choses … même si c'est foncé droit dans le mur parce qu'elle a des idées loin d'être très réfléchies, haha. 

Les autres protagonistes sont intéressants à suivre, j'ai une préférence pour Thierry, George et Quinn. Pour les autres, je suis mitigée ou sans avis pour le moment donc je verrais bien avec les prochains tomes. 

Pour tout vous dire, c'est une bonne histoire sans être surprenante ou originale pour autant. Par contre, ça se laisse très vite lire et j'ai passé un bon moment avec Sarah et toute l'équipe. 

En bref, ce n'est pas la bit-lit que je recommanderais par dessus tout mais c'était pas mal du tout et si vous souhaitez passer un bon moment de lecture avec une héroïne légèrement dingue, je ne peux que vous conseiller celui-ci. 





samedi 30 mars 2019

[Chronique] La Fille de l'Eau, Tome 3 - Aidan Fox

Littérature de l'Imaginaire

Trilogie : La Fille de l'Eau
Tome : 3
Auteur : Aidan Fox
Autoédition
Genres : Fantasy, Steampunk
Pages :272
Sortie : 30 Mars 2019
Prix : Numérique - Papier





SERVICE PRESSE





Résumé : La Coupe des Sept Principautés touche à sa fin, et l'équipe des Éclaireurs est toujours en lice. Ses membres ont bon espoir de terminer la course. Mais rien n'est moins sûr, car la partie se complique de plus en plus, et pas seulement sur le plan sportif... Le complot auquel ils font face a pris une tournure alarmante depuis que ses instigateurs se sont révélés au grand jour. Naëli et ses amis ont dû affronter des pirates, défaire des concurrents violents, et même s'échapper d'Ortanck, la cité naga... Arriveront-ils à déjouer les plans de l'ennemi, tout en achevant la course ?





Avis : Pour commencer, un grand, très grand merci à Aidan Fox qui a eu la gentillesse de m'envoyer ce troisième et dernier tome en avant première.

Dîtes, je ne peux toujours pas faire une chronique qu'avec un "OH MON DIEU" comme avis ? Non parce qu'avec ce 3e tome, j'ai bien l'impression d'avoir dit ça tout au long de ma lecture.

Au niveau de l'histoire, on est toujours dans la continuité du tome deux et j'avais oublié à quel point c'était aussi prenant et fort en émotions. Ma mâchoire m'a lâché plusieurs fois de suite parce que je ne m'attendais pas aux révélations et j'étais tellement prise par l'histoire que je ne faisais pas attention au reste.

Je ne sais pas quoi dire mis à part que "je n'ai pas les mots" et que "c'est de la bombe", vraiment. Cette trilogie était dingue, que ce soit au niveau de l'univers, de l'ambiance, des personnages plus géniaux les uns que les autres, etc … mais le top du top, ça reste la plume d'Aidan Fox.

Non mais qu'on se le dise, sa plume est juste dingue ! C'est un réel plaisir de le lire et tout ce qu'il a mis dans son univers fait que j'ai trouvé La Fille de l'Eau excellent, prenant, fluide, addictif, surprenant, captivant, original, MEGA GENIAL.

Cette trilogie est juste un gros coup de cœur et je ne peux que vous recommander cette petite merveille ! Je suis hyper impatiente à l'idée de lire les prochains romans de l'auteur (oui, je sais, faut que je termine la première trilogie d'abord) ; vu le teasing, ça promet d'être de la bombe. Enfin, d'ici là, j'aurais peut-être autre chose à dire que "c'est de la bombe" ou "OH MON DIEU" … se serait pas mal.

PS : On en parle de cette couverture ? Ou des couvertures, en générale, de cette saga ? Non parce que c'est beaucoup trop beau (et encore mieux en format papier) !




[Interview] Magali Chacornac-Rault




Bonjour,



On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle interview et c’est Magali Chacornac-Rault que nous accueillons sur le blog.



Bonjour Magali et bienvenue sur Amabooksaddict,



1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Mariée, mère de deux enfants, je m’évade à travers l’écriture et la lecture. Écrire est un moment particulier, agréable, qui m’est devenu indispensable. Mon manque de confiance en moi est mon plus gros défaut. Je vis pour réaliser mes rêves et relever des défis ! 



2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Quel a été votre premier roman terminé ?

Depuis toujours je me suis écrit des histoires dans la tête, pour m’évader du quotidien ou pour mieux supporter des événements difficiles à vivre, mais je ne mettais rien par écrit. Je lisais aussi beaucoup, pour les mêmes raisons.

Faire de la bêta-lecture m’a donné envie de me lancer. Jusque-là, les histoires restaient dans ma tête. Elles n’étaient rien qu’à moi. Ma mère m’a rappelé que j’avais écrit un roman d’amour à l’adolescence, mais je me souviens avoir été déçue car l’écrit était loin de rendre ce que j’avais en tête. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Mon premier vrai roman terminé de A à Z, et donc publié, est un roman jeunesse « Les Mad Drummers » que j’ai écris pour mes enfants de 10 et 13 ans et qui adorent la musique et la lecture. 



3. Pouvez-vous nous parler de la publication de votre/vos roman(s) ? (Si vous êtes publié en édition classique *maison d'éditions* ; si vous êtes indépendant c'est : pourquoi publier en autoédition ?)

J’ai découvert l’auto-édition grâce à tweeter et à l’appel d’auteurs pour avoir des bêta-lecteurs. J’adore lire et découvrir de nouveaux auteurs alors j’ai répondu favorablement. J’ai fait de la bêta sur 5 romans, dont trois actuellement publiés, et sur de nombreuses nouvelles. C’est ce qui m’a fait dire : pourquoi pas moi ? Je me suis lancée dans l’écriture d’un roman pour voir si j’en étais capable. Pour moi, l’auto-édition : c’est l’indépendance, c’est suivre mon roman du début jusqu’à la fin, faire librement mes choix et ne m’en prendre qu’à moi si je fais des erreurs. L’auto-édition n’est pas facile car il faut être multi-tâche et cela prend beaucoup de temps. Ce qui est le plus difficile pour moi, c’est la phase de promotion… 



4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?

Je pioche beaucoup dans mon univers et dans mes expériences de vie, mes voyages... Je m’inspire de lieux que je connais. Je trouve que les descriptions en sont plus détaillées, plus vraies, et surtout un lieu imaginé aussi beau qu’il soit ne me procure pas le même sentiment qu’un lieu réel que je découvre et c’est ce sentiment que j’ai envie de livrer au lecteur. 



5. En quelques mots, pouvez-vous présenter votre/vos roman(s) ?

J’ai actuellement publié deux romans :

- un roman jeunesse qui raconte les aventures extraordinaires d’un groupe de copains percussionnistes. Ce sont des enfants de 10 à 14 ans que leur passion pour la musique rassemble. Ils font partie d’un groupe : Les Mad Drummers. Ils aiment aussi résoudre des petits mystères et cela va les amener à découvrir un monde étrange où tous les grands compositeurs se sont retrouvés après leur mort. Ils vont côtoyer Lully, Mozart, Lennon et bien d’autres et vivre de grandes aventures...

J’ai écrit ce roman pour mes enfants et je me suis inspirée de leur univers musical.

- dans un tout autre genre j’ai aussi publié un thriller : « Le sorcier à tête de bouc ». L’histoire prend place dans les Cévennes qui sont une région que j’aime beaucoup et où j’ai passé mon enfance. Pour ne pas en dire trop, je le résumerai comme cela : un village perdu dans les montagnes cévenoles, une légende, des disparitions d’enfants... 



6. Avez-vous d'autres projets à venir ?

Oui, j’ai pleins de projets. J’ai deux premiers jets en remaniement. Les corrections sont longues mais archi nécessaires.

Ces deux nouveaux romans, à paraitre en 2019 j’espère, sont :

– une nouvelle aventure des Mad Drummers. J’avais laissé la fin ouverte à une suite possible, et de nombreux retours me la demandent alors…

– un second thriller…

En parallèle, j’écris le premier jet d’un roman fantastique se déroulant dans les Cévennes en 1892. 



7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?

Si je réponds manger du chocolat, ça compte ? 



8. Une dernière chose à nous dire ?

Un grand merci pour cette interview Amandine, merci d’aider à faire connaître les auteurs autoédités et j’espère apporter un bon moment de lecture et d’évasion à tous ceux qui me feront confiance et ouvriront un de mes romans.

Sans lecteur, mes écrits ne sont que des traces d’encre sur une page.





L’interview touche à sa fin. Un grand merci à Magali pour sa participation.

Vous pouvez retrouver l’autrice sur Facebook et Twitter ; ses romans sont disponibles sur Amazon.

vendredi 29 mars 2019

[Films] De nouveaux avis..


J'ai vu ce film deux fois, c'est l'histoire de 5 familles qui ont des pouvoirs de père en fils (si je ne me trompe pas). Avant 18 ans, ils n'ont qu'une partie de leurs pouvoirs mais le jour de leur anniversaire, ils reçoivent tous les pouvoirs et s'élèvent. Malheureusement l'utilisation de leurs pouvoirs est comme une drogue et plus ils l'utilisent, plus vite ils vieillissent. 
Pas super originale, c'est pourtant un film que j'ai apprécié.


Alors pour le coup, ce film a été vu à sa sortie sur Netflix avec mon père. J'ai bien aimé l'histoire et le fait que les orcs et autres créatures se mêlent aux humains. Ici, un orc entre dans la police et on suit donc son aventure et à quel point c'est difficile d'être rejeté. C'était un chouette moment et j'ai vraiment pris plaisir à suivre les personnages.


Un film absolument magnifique, que ce soit au niveau de l'histoire comme visuellement. Ce film est somptueux et je ne rêve que d'avoir le temps de lire le livre tant j'ai adoré l'histoire. Je ne sais pas trop quoi dire mis à part que c'était fou, merveilleusement beau, captivant, prenant, original, addictif et j'en passe.


Pour le coup, je me souviens que j'avais bien aimé pendant mon visionnage. Les personnages, l'histoire, tout m'avait beaucoup plus mais je n'en garde qu'un souvenir plutôt confus à vrai dire. 


Des vampires très différents de Twilight et autres, et une histoire que j'avais plutôt bien aimé. Pour tout vous dire, je ne me souviens plus des détails ou de l'ambiance donc très difficile d'en parler. Je peux juste dire que j'ai bien aimé pendant le visionnage mais rien de plus.


Je me souviens de pas avoir super bien aimé le film par contre le message de fin et le pourquoi des géants m'avaient pleuré et plusieurs. Pour Kaze, c'était la même chose mais pas pour la dernière. Disons c'était bien mais pas dingue et encore, le bien.. mouais.. je n'ai aimé que la fin, c'est pour dire.

mercredi 27 mars 2019

[Chronique] Meg Corbyn, Tome 2 - Anne Bishop

Littérature de l'Imaginaire

Saga : Meg Corbyn
Titre : Volée Noire
Tome : 2
Auteur : Anne Bishop
Editions : Milady
Genre : Bit-lit
Pages : 480
Sortie : 23 Octobre 2015
Prix : PocheBrochéNumérique





EMPRUNT





Résumé : Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l'apparition d'une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l'enclos, d éviter un bain de sang. Encore faut-il déchiffrer ses visions à temps. D'autant que l'homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l'une des leurs.





Avis : Pour le coup, c'est un roman que j'ai commencé en Février et que j'ai terminé et chroniqué le 10 mars. J'avais adoré le premier tome et je n'ai pas attendu longtemps avant de me plonger dans cette suite. 

Nous retrouvons donc Meg, Simon et leurs amis dans une nouvelle mission. En effet, Meg a maintenant sa place chez les terra indigene et se sert de son pouvoir pour les prévenir quand elle sent le danger. "Malheureusement" ses visions sont loin d'être claires et il faut un certain temps avant de les comprendre. 

Je dois dire que j'ai adoré ce tome, d'un point de vue protagonistes, intrigue, ambiance, etc.. mais.. et bien "mais" quelque chose puisque j'ai du mal à mettre les mots dessus. A vrai dire, j'ai tout adoré et je devrais pouvoir m'arrêter là mais je ne peux pas. En effet, j'ai mis un certain temps avant de le finir et je n'avais pas forcément l'envie de le rouvrir tout de suite. Je pense que c'est parce que j'ai voulu lire le tome 2 tout de suite après le tome 1, je ne sais pas trop. Je trouve juste ça dommage vu comment j'avais adoré le premier mais c'est comme ça. Du coup, je vais attendre un peu avant de prendre le tome 3 à la médiathèque. 

J'ai tout de même été très heureuse de retrouver Meg et Simon. Leur relation évolue et j'ai trouvé qu'elle était de plus en plus mignonne. On est très loin de la relation "habituelle" dans ce genre de roman et c'est ce qui me plait beaucoup. Ils sont tout simplement adorables tous les deux et j'aime voir à quel point Meg s'est adaptée et à quel point ça lui tient à cœur de protéger l'Enclos et les créatures surnaturelles avec qui elle vit. 

Une saga pleine de rebondissements, avec des protagonistes tous plus touchants et attachants les uns que les autres, des intrigues prenantes, un contenu original et une jolie plume. Bref, cette saga saura plaire au plus grand nombre. 




[Chronique] Blue Lust 2 - Hinako

Blue Lust, tome 2 - Hinako











Titre: Blue Lust
Autrice: Hinako
Éditions Taifu comics
Genre: manga, yaoi
Âge: 16+
série en cours, 2 tomes parus



SERVICE PRESSE





Résumé:


Même si je suis un menteur et quelqu’un de sale, je vais faire face à Sôma.


Alors que Sôma présente à Hayato son vieil ami, celui-ci s’avère être en fait Miyazawa, le garçon que Hayato a blessé par le passé. Ce dernier, en proie aux doutes après cette rencontre inattendue, décide de faire le point sur ses sentiments et finit par mettre le doigt sur ce qu’il ressent désormais pour Sôma. Il se résout finalement à lui révéler son lourd passé, mais comment Sôma va-t-il réagir face à ces révélations ?



Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour leur continuelle gentillesse et disponibilité.

J’attendais ce second opus avec impatience, ayant adoré le premier. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dedans.

Comme pour le premier tome, j’adore la couverture. D’abord, ces tons de blanc et de clair, c’est vraiment reposant. Ça donne une impression d’immense douceur. De même que la proximité des deux personnages, et le petit dessin tout tendre au dos. Par contre, sur cette illustration, Sôma a l’air terriblement triste, je trouve. C’est peut-être lié à ce que je sais de l’histoire, mais le sentiment premier qui me prend en regardant cette couverture, c’est la mélancolie.

Ce second tome reste dans la lignée de douceur du premier, mais comme on s’en doutait à la fin du premier tome, les choses se compliquent pour Hayato et Sôma. Particulièrement, Hayato va devoir faire face à son passé, et accomplir des choix. Alors qu’il retrouve Miyazawa, les souvenirs remontent en force à son esprit, et avec eux, la culpabilité.

Et une question se pose alors : Hayato est-il sincère dans ses sentiments pour Sôma, ou bien sort-il avec lui pour tenter d’effacer les ombres de son passé, et de laver sa faute ? Si, pour Hayato, ses propres sentiments sont très clairs, il est évident que Sôma ne peut que douter de l’amour de son petit-ami. Quant à Miyazawa, une fois passée la surprise de voir Hayato embrasser Sôma, lui aussi se pose des questions… et la jalousie, la rancœur émergent alors.

Évidemment, Miyazawa ayant été amoureux fou d’Hayato dans le passé, et s’étant fait rejeter par tout le collège à cause de lui, ce qui a brisé leur amitié, il ne peut que souffrir à l’idée qu’Hayato soit finalement en couple avec un homme. On imagine bien que, si Hayato a commis une erreur dans le passé, il avait « pour lui » d’être hétéro, et que, pour Miyazawa, le découvrir amoureux de Sôma est un gros choc. Comme si tout ce qui s’était passé avait été faussé, comme si toute cette souffrance avait été pour rien, d’une certaine manière. Alors évidemment, Miyazawa semble bien décidé à nourrir des sentiments de colère envers son ex meilleur ami, et quelque part, on ne lui en veut pas.

De mon point de vue, même si Hayato a commis une grosse erreur en révélant les sentiments de Miyazawa pour lui devant toute sa classe, on sait qu’il était perdu, jeune et qu’il n’a pas involontairement voulu faire du mal à celui qu’il considérait, lui, comme son meilleur ami. Pourtant, Hayato porte en lui le désarroi de cet ami perdu, et se sent coupable des évènements qui ont découlé de cette révélation, et se sont terminés par une tentative de suicide. C’est sûr que quand on est si jeune, il est difficile de ne pas se sentir coupable quand on est à l’origine d’évènements qui nous dépassent. Et il s’en veut tellement d’avoir trahi son ami… et tout autant de l’avoir perdu.

En découvrant le passé d’Hayato et Miyazawa dans ce second opus, on en apprend davantage sur les évènements, justement, et on comprend ce qui s’est passé. Alors qu’ils se retrouvent des années plus tard et qu’Hayato a évolué, je me demande s’ils pourront discuter à cœur ouvert et se retrouver, retrouver cette amitié si belle qui s’est effacée sur une simple faute. Simple faute, certes, mais qui a eu d’horribles conséquences.

Ce second tome aborde donc l’idée du harcèlement scolaire lui aussi, d’une manière un peu plus approfondie que dans le tome 1, même si on ne voit pas ce que Miyazawa a subi au collège, on peut raccrocher les éléments et on comprend à quel point ça a dû être dur et violent pour lui, d’autant qu’il a forcément eu le fort sentiment d’avoir été trahi par son meilleur ami. C’est donc un tome assez triste, je trouve, même s’il garde la légèreté et la douceur du premier opus.

La relation d’Hayato et Sôma va aussi évoluer, et forcément, pas dans la bonne direction. La communication, entre eux, est vraiment compliquée, ce qui ne va pas leur faciliter la tâche. Quand Hayato aimerait qu’ils se posent et qu’ils discutent ensemble du passé, du présent, de l’avenir et de leurs sentiments, Sôma, blessé et inquiet, se met en retrait. Et les choses, si elles semblent faire du yoyo entre espoir de réconciliation et désarroi complet, ne paraissent pas vraiment prêtes à s’améliorer, vu ce qu’on découvre sur le troisième tome, à venir…

C’est vraiment une très belle histoire, que je suis heureuse d’avoir découverte, et dont j’ai hâte de lire la suite. Hayato et Sôma sont deux personnages vraiment touchants, et leur relation m’émeut beaucoup <3  Le personnage de Miyazawa m’a bouleversée, et j’ai très envie de le voir évoluer et, si possible, retrouver sa paix intérieure en discutant de manière posée et amicale avec Hayato…



Points positifs : des personnages très touchants ; une relation émouvante et belle ; de magnifiques dessins ; une histoire douce-amère comme on les aime ; le thème du harcèlement scolaire qui est traité en douceur mais avec réalisme.

Points négatifs : pas trouvés.





Note : 4,7/5


[Series Time] Top 10 des séries Australiennes

Coucou,

On se retrouve aujourd'hui pour un nouveau rendez-vous qui parlera des séries TV. En effet, je suis quelqu'un qui en regarde énormément (mon compte TV Show Time le montre parfaitement) et c'est toujours un plaisir, pour moi, d'en parler avec d'autres passionnés.

Alors quand Jonathan, du blog The Book Lovers, m'a contacté en me disant "ça te dit un rendez-vous similaire au Top Ten Tuesday du mardi et du Throwback Thursday Livresque du jeudi qui parlerait de séries TV?" j'ai tout de suite dit oui. Il en a parlé avec Sofia, du blog Bookscritics, et voilà comment est né ce petit rendez-vous. 

Les règles sont simples, il suffit de répondre à la "question" avec vos propres réponses, en expliquant ou nos vos choix.

C'est un rendez-vous que nous mettons en place sur nos blogs respectifs les mercredis mais vous pouvez totalement le reprendre un autre jour. 


*****







Si vous souhaitez reprendre ce rendez-vous, n'hésitez pas à déposer vos liens sous cet article, je les ajouterais au fur et à mesure.

Article de la semaine prochaine : Top 10 des séries Disney