dimanche 21 juillet 2019

[Chroniques] Plusieurs albums pour enfants

Aujourd'hui, je vous parle de 6 albums pour enfants que j'ai lu lors de la nuit de la lecture du 19 janvier 2019. En effet, dans le cadre de mon stage que j'ai réalisé en Ludomédiathèque, le réseau de structure organisé cette soirée jusque 20h et j'avais pour animation les lectures en pyjama. C'était donc des lectures faîtes aux enfants qui le souhaitait et j'ai sélectionné 6 albums qui m'ont vraiment marqué et qui étaient revenu plusieurs fois.


Dans cette histoire, nous suivons une maman ours qui dit à son ourson à quel point elle l'aime. C'est une lecture douce et vraiment très mignonne que j'ai beaucoup aimé. C'était, par contre, un peu étrange de le lire dans le sens ou je lisais à des enfants qui étaient avec leurs parents et ce n'était pas les parents qui le lisaient. Je me sentais "pas à ma place" pour cette histoire, vous voyez ? Mais c'est vrai que les enfants ont beaucoup adoré. Personnellement, j'ai trouvé les illustrations absolument magnifiques et super mignonnes.


C'est l'histoire du petit chaperon rouge mais version poisson rouge. Les enfants connaissant déjà le conte de base étaient contents de "prévoir" ce qui allait se passer à la page suivante. C'était plutôt amusant à lire avec eux.


Les deux protagonistes jouent à cache-cache. Les enfants jouaient également à chercher l'un puis l'autre. De plus, le message de fin est vraiment très beau et pour le coup, c'est un petit album très mignon.


Celui-ci n'a pas été lu dans le cadre de la nuit de la lecture mais un peu après, quand j'étais seule, mais ne voulant pas faire un article pour un petit album, je me suis dis que j'allais le mettre ici aussi. L'histoire est très touchante et j'ai vraiment beaucoup aimé. C'était mignon mais les messages étaient forts et importants. Les couleurs sont simples et l'album n'en demande pas plus.


Les enfants s'amusaient à chercher la prochaine créature que nous verrions dans les ombres. C'était donc assez amusant comme petit album lors de la nuit de la lecture. Les dessins sont très simples mais ça a fait le job pour plusieurs enfants et c'était pas mal du tout.


Vous savez, ces livres ou on peut chercher derrière certains objets après d'autres objets ? Et bien c'est le même principe puisqu'on devait retrouver le roi. Les enfants étaient très amusés par la recherche et la révélation finale. C'est le livre que j'ai lu le plus de fois en deux heures de temps ^^

Mes pannes de lecture ...

Hello, hello, 

J'espère que vous allez bien ? 



Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de mes pannes de lecture qui, bien souvent, arrive parce que j'enchaine trop de services presses. C'est d'ailleurs le cas en ce moment, je n'ai plus envie de lire mes services presses et fais donc une petite pause le temps de quelques jours.



Pour le coup, j'avais l'habitude de lire un ou deux services presses pour ensuite lire un roman perso et ainsi de suite. Or, avec mes études et principalement avec mon gros mois de partiels, je n'ai quasiment pas lu (merci les articles programmés en avance qui ont permis de cacher ça).

Et c'était déjà le cas avant, durant quasiment trois mois, j'ai eu beaucoup de mal à lire : manque de temps avec les études et surtout les révisions, mais je pense qu'il y avait également un manque d'envie et comme je révisais comme une dingue pour mes examens, je ne me cassais pas trop la tête avec la lecture, je lisais simplement quand j'en avais l'envie et le besoin.

Forcément, ces trois mois de quasi non-lecture ont fait en sorte que j'ai beaucoup de retard côté services presses. A la seconde ou j'ai eu terminé mes examens (soit le 7 juin), j'ai commencé à lire et enchainé mes services presses (et, plus rarement, des lectures perso). J'ai tenu globalement un mois et maintenant je me retrouve à ne plus avoir envie de lire de SP.

C'est quelque chose que j'ai compris quand, à la suite, j'ai eu une lecture (SP) mitigé et deux abandons. Mon but ce n'est pas de "descendre" un roman parce que je ne suis pas dans un "bon mood" alors je préfère prendre du temps pour moi et me remettre aux SP plus tard.

J'en ai parlé sur Twitter et Facebook mais je tiens tout de même à m'excuser auprès des auteurs et maisons d'éditions qui attendent mes avis ; je fais au mieux et "au plus vite".



En règle générale, quand je suis en panne de lecture, il me suffit de relire un coup de cœur (Les Ames Vagabondes en l'occurrence) ou un style que j'aime beaucoup (Urban Fantasy) ou tout simplement une suite de saga (Anita Blake et autres). D'habitude, ça fonctionne plutôt bien et ça me sort de ma panne en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Forcément, ce n'est pas ce qui se passe actuellement puisque même si j'ai pu lire des livres (de l'Urban Fantasy pour le coup), j'ai un mal fou à me mettre à lire et c'est toujours assez difficile de m'y mettre (même si, une fois dedans je dévore le roman. Et après chaque lecture, il me faut un temps certain avant de trouver le prochain roman, ce qui n'est pas forcément le cas quand je ne suis pas en panne de lecture.

Je lis de très bons romans (de ma PAL) en ce moment mais est-ce que ça débloque le tout, pas spécialement.



Puis bon, autant dire que la chaleur n'aide pas du tout à lire. Je fais plus ou moins des allergies au soleil et je crame très vite donc autant vous dire que lire au soleil est, pour moi, impossible (sauf dans une combinaison de ski mais il ferait peut-être un peu trop chaud, haha). 
En intérieur c'est compliqué également, la chaleur m'épuise plus qu'autre chose (comme beaucoup je pense) et je n'ai plus spécialement envie de lire dans ces moments là.
J'y arrive un peu le soir, quand il fait plus frais et que je suis face à mon ventilateur mais même comme ça c'est assez rare au final. 



Une réelle pause me ferait le plus grand bien (c'est-à-dire ne plus lire du tout pendant quelques jours) mais j'ai beaucoup de mal à le faire. Je suis toujours à la recherche d'un roman qui me fera apprécier ma lecture. J'ai beau faire d'autres choses : séries, films ou sortir faire des photos, cette envie revient systématiquement, surtout le soir.



Tout ça pour dire que c'est légèrement compliqué de lire en ce moment (et ça ne va pas s'arranger puisque je commence bientôt le boulot et je sais que je lis moins quand je bosse … et ensuite se sera la rentrée donc bon) mais j'espère que tout reviendra le plus rapidement possible. 

Je tiens à m'excuser une fois encore auprès des auteurs et ME qui attendent mes avis ; je souhaite réellement prendre mon temps afin d'apprécier au mieux vos romans. Je vous remercie par avance pour votre compréhension.



Et vous, que faites vous face à une panne de lecture ? 

vendredi 19 juillet 2019

[Film] Les Chatouilles


Comme vous le savez, je suis étudiante en Animation Sociale et Socioculturelle et dans le cadre de l'un de mes cours, nous avons assistés à un ciné débat le 27 Mai autour de ce film.
C'est un film qui est sortie le 14 Novembre 2018 et qui dure 1h43. C'est un drame réalité par Andréa Bescond et Eric Métayer.

Odette a huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles » ? Adulte, Odette danse sa colère, libère sa parole et embrasse la vie… 

TW VIOLENCES SEXUELLES

Pour tout vous dire, ce film est bouleversant de part son sujet, c'est poignant et j'ai eu beaucoup de mal à ne pas avoir les larmes aux yeux pendant mon visionnage.
Quand on a su quel film on allait voir, je n'ai fait aucune recherche sur celui-ci parce que je voulais avoir "la surprise", quand le film a commencé, j'ai croisé très fort les doigts pour que le sujet abordait ne soit pas celui qui me faisait peur … malheureusement ce fut le cas et ce fut très difficile de le regarder sans s'énerver ne serait qu'une fois.

A vrai dire je ne sais pas trop ce que je pourrais dire sur ce film puisque, selon moi, c'est un film à voir sincèrement tant le sujet est important et tant celui-ci est bien maitrisé.



[Chronique] Four Kings Sécurité, Tome 1 : Roi de Pique - Charlie Cochet


Saga : Four Kings Sécurité
Titre : Roi de Pique
Tome : 1
Auteur : Charlie Cochet
Editions : Juno Publishing
Genre : Romance MM
Pages : 222
Sortie : 6 Juin 2019
Prix : NumériquePapier





SERVICE PRESSE





Résumé : Lorsque les cartes sont truquées en votre défaveur, les rois égaliseront les chances .


Anston « Ace » Sharpe, ancien soldat des forces spéciales, mène actuellement une bataille différente – celle qui touche le monde de la sécurité privée dans l’État de Floride. En tant que propriétaire de Four Kings Sécurité, Ace et ses frères Kings s’occupent de tout, du transport armé aux enquêtes en passant par le cyber-renseignement et la protection des dirigeants. Suffisant, intrépide et téméraire, Ace n’a pas peur de prendre des risques.

Après des années passées aux côtés de son père, Colton Connolly est prêt à prendre les rênes de Connolly Maritime, mais la retraite de son père est suspendue lorsque Colton commence à recevoir des menaces de mort. Comme si cela ne suffisait pas, son père signe un contrat avec Four Kings Sécurité pour assurer à Colton une protection 24 heures sur 24, malgré son refus catégorique. La vie de Colton est bouleversée. La dernière chose dont il a besoin est une ombre, notamment sous la forme exaspérante et sexy comme le péché d’Ace Sharpe, qui semble avoir pour mission de le rendre fou.

Les étincelles volent au moment où Colton et Ace se rencontrent sur la piste de danse d’un night-club. Mais être impliqué avec un client, même aussi fougueux et beau que Colton Connolly, est une ligne qu’Ace ne veut pas franchir. De son côté, Colton est peut-être attiré par Ace, mais il s’est déjà brûlé auparavant. Il est peut-être prêt à mettre sa vie entre les mains d’Ace, mais pas son cœur.

Alors que les nuits de Floride se réchauffent, leur passion grandit. Ace et Colton sont confrontés à un choix difficile: franchir le pas et tout risquer, ou bien jouer prudemment et s’en aller ?

Si Ace peut empêcher une menace mortelle de voler à Colton la chance d’un avenir…





Avis : Pour commencer, un grand merci à Juno Publishing pour ce service presse numérique.

Si je ne suis pas spécialement fan de la couverture qui est encore un beau torse d'homme (à savoir, je peux comprendre le pourquoi : le fait de montrer, pourquoi pas, le tatouage du lion qui a son importance mais à vrai dire, ce n'est même pas le centre du bouquin donc, personnellement, j'aurais aimer un autre style de couverture, mais ce n'est que mon avis), j'ai cependant été très intrigué par le résumé de celui-ci. 

Nous faisons ici la rencontre d'Ace, ancien soldat des forces spéciales qui s'est réorienté, avec ses frères d'armes, dans une entreprise de sécurité privée en Floride. Les Kings sont excellents, il s'agit même des meilleurs. C'est d'ailleurs pour ça que le père de Colton Connolly les contact pour protéger son fils. En effet, Colton reçoit des menaces de morts assez violente sur son homosexualité qu'il ne cache pas. Ace devient donc son garde du corps personnelle et les partenaires d'Ace sont également très présent pour la sécurité de Colton. 
Colton est loin d'être heureux de subir ce "baby-sitting", il se montre donc très têtu et absolument très énervant. Mais Ace sait y faire, ou du moins, il a le même foutu caractère et s'est se montré aussi têtu voire plus.
Les deux hommes n'avaient malheureusement pas prévu de tomber sous le charme de l'autre et va donc s'en suivre des choix et situations terribles.

Pour le coup, j'ai beaucoup aimé suivre Ace et son équipe. On sent leur amour et le lien qui les unis, c'est pas que des amis et c'est même plus qu'une famille. Ils ont vécu des choses horribles et se reconstruisent comme ils peuvent. Je suis d'ailleurs super impatiente de découvrir les autres tomes de la saga pour en apprendre plus sur eux.

J'ai beaucoup aimé Colton, enfin sauf au début car il méritait vraiment une paire de claques, mais par la suite il est devenu plus touchant, plus attachant.

La relation entre Colton et Ace est loin d'être possible / facile. En effet, Ace n'a pas le droit de coucher avec un client, c'est d'ailleurs ce qu'il s'est toujours dit mais Colton se montre de plus en plus passionnée et Ace a beaucoup de mal à se tenir à son plan basique ; celui de ne pas tomber sous son charme.

Pas forcément super original, quoique, j'ai vraiment adoré ce côté équipe Four Kings Sécurité … mais cette histoire m'a beaucoup plu et j'ai passé un excellent moment de lecture. En soit, c'est tout ce que je demandais. Les personnages sont touchants, attachants et nous avons toujours envie d'en apprendre plus sur eux, du moins ce fut mon cas pendant ma lecture.

La plume est plutôt simple mais fluide et addictive. J'ai beaucoup aimé et je recommande si le résumé vous intrigue.


[Chronique] Match - Louise Corolle et Jeanne Corolle



Titre : Match
Auteurs : Louise Corolle et Jeanne Corolle
Editions : BMR
Genre : Romance autour du sport / foot
Pages : 194
Sortie : 7 Juin 2019
Prix : Numérique





SERVICE PRESSE





Résumé : La saison s’annonce difficile pour l’équipe de foot féminine de Tottenham : avec leur terrain d’entraînement en rénovation, elles vont être obligées de partager celui des hommes. Alors qu’elles se battent déjà au quotidien pour être reconnues à leur juste valeur, elles devront en plus supporter les railleries de leurs homologues masculins ! 
Pour Maja, la capitaine, cela ne fait que confirmer sa règle d’or : ne jamais sortir avec un joueur pro. De toute façon, elle ne correspond pas au cliché de la femme de footballeur ! Aucun risque de ce côté-là.
Et pourtant, ne dit-on pas que les règles sont faites pour être brisées ?






Avis : Pour commencer, un grand merci aux éditions BMR et à Netgalley pour ce service presse numérique. 

Il se trouve que j'ai déjà lu un roman des autrices qui était sorti, il me semble, en autoédition : Echauffement. J'avais globalement bien aimé l'histoire et les personnages mais j'ai (re)lu un roman abordant le même sujet avant ma lecture et cette ressemblance avait légèrement atténuée mon intérêt pour ce roman. 
Quand j'ai vu Match sur Netgalley, je n'ai même pas tilté entre les noms des autrices et ce premier roman lu quasiment à sa sortie. J'étais juste intriguée et curieuse de lire un roman autour du foot féminin. En effet, j'ai pu lire 3 nouvelles sur le sujet mais c'était quelque chose d'assez court à chaque fois (moins de 100 pages) et j'avais réellement très envie d'avoir un roman sur le sujet.

Nous faisons donc la rencontre de Maja, capitaine de son équipe et joueuse professionnelle de Tottenham. Cette jeune femme est régulièrement (pour ne pas dire tout le temps) confrontée aux provocations et railleries des joueurs professionnels masculins qui se ventent toujours d'être meilleurs et que ces joueuses ne sont pas de vraies femmes.
Ce côté très cliché sur le sujet est bien abordé même si j'avais très envie de claquer les mecs pour les commentaires qu'ils pouvaient faire au fur et à mesure du roman. 

Si Maja s'est toujours interdite de sortir et tomber amoureuse d'un joueur pro c'est bien à cause de tout ça. Elle n'était donc pas prête à tomber sur Alistair. Ce dernier est l'étoile montante du club de Tottenham. Il s'est toujours battu pour arriver où il en est et nous allons vite nous rendre compte qu'il est loin du crétin que nous pourrions nous imaginer. 
Maja fait partie de ses héroïnes que j'apprécie car elle n'a pas sa langue dans sa poche et a un caractère bien trempé. J'ai apprécié la suivre surtout dans ce côté technique du foot. 

Il est vrai que je ne suis pas une très grande fan de ce sport, que ce soit les matchs des équipes masculines ou féminines, je m'en moque un peu mais avec la CdM de foot de l'équipe féminine, j'ai eu envie de lire des romans sur le sujet. J'étais donc très heureuse de voir ces nouveautés sur Netgalley. 

L'histoire est plutôt simple, sans grande originalité dans la romance mais ce fut tout de même un bon moment de lecture. Mis à part nos deux tourtereaux, j'ai apprécié découvrir Jack et Sofia qui apportent un plus à cette histoire. Il faut tout de même savoir que la romance ne fait pas totalement partie de l'histoire, elle est légèrement au second plan car on a beaucoup de parti sur le foot. Ce n'est pas un mal en soit mais je ne m'y attendais pas spécialement, je pensais justement que se serait plutôt l'inverse. J'étais donc agréablement surprise mais je tenais à vous le préciser tout de même, au cas où.

J'ai passé un petit moment tout à fait agréable avec cette lecture. Les plumes des autrices se mêlent parfaitement bien et sont à la fois simple et fluide. N'hésitez pas à découvrir cette histoire si le cœur vous en dit.



jeudi 18 juillet 2019

[Chronique] Cocky Bastard - Vi Keeland et Pénélope Ward


Titre : Cocky Bastard
Auteurs : Vi Keeland et Pénélope Ward
Editions : Hugo Roman
Genre : Comédie romantique
Pages : 512
Sortie : 8 Mars 2018
Prix : Poche





Résumé : Chance et Aubrey vont se rencontrer au fin fond du Nebraska. Ils se dirigent tous deux vers la Californie et sont à un tournant de leur vie.

Le destin va faire en sorte qu'ils fassent route ensemble. Chance est frimeur, charmeur, amusant. Aubrey est sérieuse et sort d'une déception amoureuse. Et, même, si ce n'est pas son type d'homme, il est plutôt irrésistible. Leur histoire paraît toute tracée mais Chance n'a pas tout dit et, la fin du voyage n'est pas forcément ce qu'Aubrey avait prévu. Peut-être qu'ils auront une autre chance...






Avis : Je ne sais pas si vous avez vu le mois dernier, sur Twitter, mais j'ai à nouveau fait le vide dans mes bibliothèques (en ce moment, je vais ça tous les 3 ou 4 mois mais bon) et cette fois-ci, j'ai réalisé 2 piles : "je ne veux plus" et "à lire en *urgence* et voir si je garde ou non" et ce roman faisait donc parti de cette deuxième pile. 

Nous avons là un road trip vers la Californie que font Chance et Aubrey. Il est frimeur et sûr de lui, elle est sérieuse et sort d'une histoire compliquée. Si le voyage commence plutôt bien, il est loin de se terminer de la même manière puisque Chance cache quelque chose et nous allons découvrir le tout dans la suite de l'histoire. 

Vous le savez maintenant, ce n'est pas forcément le style de romans que je lis régulièrement mais il est vrai que j'apprécie en lire afin de me vider la tête. Autant vous dire qu'après presque deux mois de partiels, j'en avais bien besoin. 

Les personnages m'ont, tour à tour, autant agacés que marqués. Leur histoire est prévisible au possible (du moins sauf le secret de Chance) mais je me suis totalement prise au jeu et j'ai passé un bon moment de lecture et, en soit, c'est tout ce que je voulais. 

J'ai beaucoup aimé les plumes, c'était agréable à suivre en même temps que les personnages. Bref, une romance qui, même si elle n'est pas forcément originale, m'a fait passé un bon moment. 



[Chronique by Kaze] Super Lovers,Tome 1 - ABE Miyuki

Après avoir reçu un message mensonger lui apprenant que sa mère est à l'article de la mort, Haru kaidô qui a fait le voyage pour rien, se retrouve coincé au Canada. Là, il rencontre un petit garçon nommé Ren qu'on lui présente comme étant son petit frère. Haru tente de s'occuper de cet enfant aux origines mystérieuses devenu sauvage et insociable à la suite d'un traumatisme. Alors que l'enfant s'habitue peu à peu à lui, Haru est obligé de repartir seul. Ils ne se reverront que cinq ans plus tard. Haru parviendra-t-il alors à civiliser Ren avec comme seule arme, l'amour... Un aîné malchanceux, de beaux jumeaux et un ombrageux enfant adopté... C'est l'histoire de quatre frères peu ordinaires. Un chara-design fin et élégant avec des décors somptueux. Un scénario original qui explore avec délicatesse les frontières entre liens familiaux et liens amoureux. Des personnages à la psychologie recherchée et très attachants.

Saga en 11 tomes pour le moment, écrit par Miyuki Abe et publié chez Taifu. 


AHHHHHHHHHHHHHH !!!!  C'est beau !

Hum … Excusez-moi, j'ai pas su controller mes hormones ! 
Bref, j'ai déjà regardé l'animé: les deux saisons, les OAV et tout ! Donc dans la suite logique je devais acheter le manga. Et bien j'ai pas beaucoup de chose à dire, parce qu'il est déjà magnifique, que Ren et Haru je les aime d'amour. 

La seule chose que je pourrais dire, c'est qu'au début j'ai eu du mal avec les dessins. Pour moi ils me semblés …sombres, je ne sais pas comment l'expliquer mais c'est mon ressenti à ma première lecture. Maintenant je ne fais même plus attention, faut dire on est rapidement plongé dans l'histoire.

Ah et les couvertures ! J'ai vu rapidement au furet les couvertures des autres tomes, elles sont trop belles !



PS : J'ai acheté le tome 2 à la Japan Expo cette année.

mardi 16 juillet 2019

[Chronique] Quand l'amour s'en mail - Tamara Balliana


Titre : Quand l'amour s'en mail
Auteur : Tamara Balliana
Editions : Montlake Romance
Genre : Romance
Pages : 286
Sortie : 7 Mai 2019
Prix : NumériquePapier





SERVICE PRESSE





Résumé : Quand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond !

Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement. Bien décidé à connaître le visage de sa mystérieuse amie virtuelle, Léo s’obstine… Solène lui cacherait-elle quelque chose ? La complicité qu’ils ont développée derrière leurs écrans résistera-t-elle à l’épreuve du réel ?





Avis : Pour commencer, un grand merci à l'autrice et à Netgalley pour ce service presse numérique. 

Nous faisons ici la rencontre de Solène, une jeune femme a qui sa meilleure amie lui propose d'être son témoin le jour de son mariage. Pour préparer l'enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie, Solène contacte "Léo", le petite sœur de cette dernière. Elle va vite se rendre compte que le destinataire de ses mails n'est pas du tout la sœur de la future mariée mais plutôt un certaine Léo qui travaille en tant qu'architecte. 
On pourrait croire qu'après cette erreur, Solène et Léo ne se parleraient plus mais si. Commence alors une amitié virtuelle à travers laquelle les deux protagonistes trouvent beaucoup de réconfort. En effet, ils ont tous les deux vécu un tragique accident et ce n'est pas toujours très facile de vivre avec au quotidien.

Pour tout vous dire, j'ai commencé ce roman sans connaître le sujet de l'histoire mis à part que se serait une romance. Je dois dire que j'ai été agréablement surprise et que j'ai tout simplement adoré. Les personnages sont profonds et super intéressants à suivre. Pas uniquement Léo et Solène mais également les autres : le jumeaux de Solène, sa meilleure amie, le meilleur ami de Léo. J'ai vraiment apprécié tout le monde et j'ai eu un peu de peine à quitter tout le monde car ils m'avaient profondément touchée.

L'histoire est très jolie et ce fut réellement très beau à lire. J'ai ressenti beaucoup d'émotions en découvrant le secret de Solène comme celui de Léo. Je n'avais pas vu venir la situation face à l'accident de Solène, je ne m'attendais pas à ça et j'ai été agréablement surprise. Je trouve que l'autrice développe très bien le sujet. 

C'est la première fois que je lis Tamara Balliana et je suis agréablement surprise. Je ne m'attendais à rien de particulier mais je compte bien renouveler l'expérience en lisant d'autres de ses romans. Sa plume est à la fois simple, fluide, prenante et très addictive.

Ce fut une très belle découverte que je vous recommande chaudement.

PS : Sur le coup, j'ai pensé que c'était une lecture proche du coup de cœur voire un coup de cœur. Après quelques heures, je me rends compte que non, c'est une excellente lecture, c'est certain, mais ce n'est pas un coup de cœur.

dimanche 14 juillet 2019

[Chronique] Souviens-toi, il y a dix ans - Susan Fox


Titre : Souviens-toi, il y a dix ans
Auteur : Susan Fox
Editions : J'ai lu
Collection : Promesse
Genre : Romance contemporaine
Pages : 350
Sortie : 6 Avril 2016
Prix : NumériquePapier





EMPRUNT





Résumé : Evan Kincaid en est convaincu, la meilleure chose qu'il ait faite dix ans plus tôt a été de quitter Caribou Crossing où il avait passé ses sombres années d'enfance. Jessica Bly était alors la seule à l'aider et à le comprendre. Mais leur amitié n'a pas survécu. Aujourd'hui, chacun mène la vie dont il a toujours rêvé. Evan, conseiller en placements à New York, brasse des millions. Jess, dans sa bourgade, travaille au ranch touristique le White Horse, au milieu des chevaux qu'elle adore. Elle a dans l'idée de créer son propre camp équestre. Evan se voit un jour confier par un client la mission de se rendre à Caribou Crossing, dans un ranch qui autrefois n'existait pas, le White Horse. Il doit y étudier en secret le projet d'une certaine T. J. Cousins. C'est vraiment à contre cœur qu'il quitte sa métropole chérie.





Cette lecture date du 29 Janvier et cet avis également.





Avis : Pour le coup, je suis tombée sur ce roman car il était mal rangé là où j'ai fait mon stage en ce début d'année. J'ai commencé à le lire et je me suis rendue que j'avais tout lu une fois à la dernière page. 

Nous faisons ici la rencontre d'Evan et Jess, deux anciens amis qui se retrouve par le plus grand des hasard à Caribou Crossing, leur village natale. Quand Evan retourne dans celui-ci pour une mission professionnelle, il ne se doute pas qu'il va retomber sur sa vieille amie, Jess, qui travaille dans un ranch touristique. Dix ans les sépare et les retrouvailles ne sont pas des plus joyeuses, surtout quand on sait les nombreux secrets qu'ils se cachent. 

Pour le coup, je n'ai pas été surprise par l'histoire. J'ai vu venir les révélations avant qu'elles n'arrivent et je n'ai pas du tout accroché aux personnages. 
Evan est, à mon sens, trop prétentieux et assez bête ; je n'ai pas vu les qualités que requiert son travail dans sa personnalité et je trouve ça dommage. Jess cache énormément de choses et je n'ai pas apprécié non plus car elle cache trop et trop longtemps pour pas grand chose au final. 
Du coup, c'est vrai que quand j'ai refermé le livre, je me suis dis "hum, 350 pages juste pour ça ?" ; j'étais vraiment sur les fesses parce que je ne m'attendais pas à ça (même si, en soit, je ne m'attendais à rien de précis). 

C'est pourtant le style de romance un peu niaise que j'aime bien lire de temps à autres car elles me détendent et me vident la tête mais cette fois, ça n'a malheureusement pas été le cas et j'en suis la première déçue. 

J'ai tout de même apprécié Robin et les descriptions de paysages que j'ai trouvé très jolies et qui me donnaient envie de découvrir ce petit coin.




samedi 13 juillet 2019

[Chronique] Sans Frontières, tome 1: Humanité - Camille Jedel

Sans Frontières, tome 1: Humanité - Camille Jedel





Titre: Sans Frontières
Autrice: Camille Jedel
MxM Bookmark
Genre: romance M/M/M, post-apocalyptique, horreur
Série en cours, un tome paru



SERVICE PRESSE




Résumé:


Un virus, une contamination et plus de civilisation. Cela fait trois ans que le monde des hommes est tombé et que les morts se relèvent dans l'Après.


Rien n'avait préparé Heath, Julian et Reed à partager ce voyage. Bien que tout les sépare, ensemble, ils affrontent cette nouvelle ère aux lois morales abrogées.


Chronique d'Aurélie


Tout d’abord, un immense merci à MxM Bookmark pour ce service presse haletant que j’ai adoré.
Je commencerai en annonçant la couleur : c’est un coup de cœur pour moi. Un coup de cœur cependant un peu teinté. Je vais directement commencer par le négatif, comme il n’y en a pas beaucoup (même si ça a compté pour moi), au moins ce sera réglé ^^
Ce qui crée le « mais » provient de deux axes. D’abord les fautes. Le livre est peuplé de coquilles et d’expressions boiteuses qui m’ont sortie du récit et agacée. Dans une histoire aussi palpitante, c’est vraiment très dommage de buter sur des mots.
L’autre axe, c’est que parfois, certaines actions ou scènes manquaient de cohérence. Un exemple simple : les zombies ne peuvent pas passer par-dessus un simple grillage ou le défoncer, mais ils sont capables d’escalader une pile de chaises et de tables entassées et branlantes pour atteindre une fenêtre. Des choses de ce genre, dans la cohérence des combats, aussi, le fait que nos héros semblent avoir des munitions quasi illimitées, même si par moments ils disent qu’ils arrivent au bout, ils en ont toujours à nouveau. Parfois certaines scènes manquent aussi un peu de clarté.
Ce ne sont pas vraiment des détails, et ces deux points ont failli faire pencher la balance de coup de cœur à lecture que j’ai adorée, mais l’histoire est tellement bien, la plume, quand elle ne cahote pas, tellement addictive, que je ne peux pas ne pas faire de ce premier tome un super coup de cœur.
Tout d’abord, du début à la fin, il est presque impossible de s’arrêter une fois embarqués dans l’histoire. Et on s’y embarque dès les premières lignes, avec trois personnages complètement atypiques, qui ne peuvent pas laisser indifférents. On peut les détester ou les aimer, et même alterner entre les deux, mais clairement, ils sont très présents et s’imposent immédiatement.
Reed est un ancien militaire qui entend et voit les fantômes, ce qui le rend parfois à moitié fou. Il pense n’avoir aucun cœur, ce qu’il prouve régulièrement (mais il prouve l’inverse tout aussi régulièrement, ne vous en faites pas ^^). Il est brutal, colérique, râleur et ne supporte pas grand-chose. Il est violent et sans pitié, dans ce monde en ruines en partie tombé aux mains des morts (et pour le reste, les vivants ont plus ou moins perdu ce qui leur restait d’âme, de toute manière). Il semble indestructible.
Julian est un ancien trafiquant de drogues au passif plus qu’obscur. Il aime la violence, prend un plaisir infini à la torture. Lui non plus ne semble pas avoir vraiment d’âme, lui aussi est un pur psychopathe, même s’il semble de premier abord plus doux et posé que Reed. Il est comme l’eau qui dort, il cache sa haine, sa cruauté, sa sauvagerie. Il reste réfléchi et est capable d’un sang-froid à toute épreuve, ou presque. Il semble intouchable. Et j’adore son sourire :-p
Rien ne semble rapprocher ces deux hommes, ou du moins, forcément, ils se haïssent parce que d’une certaine manière, ils se ressemblent. Rien ne les rapproche, donc, sauf Heath. Le gentil, intelligent et sensible Heath, au cœur généreux et bienveillant, qui ne supporte pas la souffrance du monde. Médecin, il tente de sauver le monde à sa manière, et n’hésite pas à se mettre en danger pour sauver une vie. Absolument pas casse-cou, il est profondément maladroit. Même s’il possède une confiance infinie en Reed et Julian, et même si à côté d’eux il fait tout fragile, il n’en possède pas moins un caractère très prononcé et il est le véritable chef de ce trio. Pour ne pas dire qu’il mène les deux autres par le bout du nez ! ;-)
Ce frêle et trop gentil compagnon, c’est ce qui rassemble Reed et Julian. C’est ce sur quoi ils vont veiller de toutes leurs forces. C’est ce pourquoi ils ont confiance l’un en l’autre, alors qu’ils brûlent mutuellement d’une haine féroce l’un pour l’autre, et qu’ils souhaiteraient se voir disparaitre. Mais pour Heath, ils sont prêts à tout. Même à se supporter l’un l’autre, puisqu’il en va de la sécurité d’Heath. Même à se partager sa couche et son cœur. Ils ont du mal à l’avouer tout à fait, mais l’amour qu’ils portent à Heath est incommensurable.
Il est aussi réciproque. Même si Heath fuit les sentiments, par peur de tout perdre, sans doute. Et c’est pourtant en perdant tout qu’il va accepter l’inéluctable : il ne peut pas vivre sans Reed et Julian.
La relation de ces trois-là est particulière, violente, tendue, mais très belle. L’amour d’Heath pour ses deux compagnons est absolument équilibré, et en même temps il ne les traite pas du tout pareil, il est conscient de leur personnalité, de leur sensibilité, etc. De même, Reed tout comme Julian ont chacun une façon bien à eux d’interagir avec Heath, de le protéger, mais aussi d’interagir entre eux. Et peut-être qu’au fond, cette concurrence qu’ils vivent tout en l’acceptant sans la moindre jalousie pour cet homme qu’ils aiment si fort va les rapprocher d’une manière bien imprévue, alors qu’ils se débattent pour sauver Heath, pour ne pas laisser s’éteindre ce qu’ils considèrent comme la dernière lueur de l’humanité ?
Côté cœur, côté romance, c’est intense, dense, fort et violent. Ça vous prend aux tripes, et la plume de l’autrice joue dans ce sens, d’autant qu’elle différencie vraiment bien les points de vue des trois personnages. Chapitre après chapitre, on entre alternativement dans la tête des uns et des autres, chacun avec son rapport au monde, son rapport à l’autre. Son rapport à eux trois. C’est prenant, palpitant, et même si leurs sentiments sont très bruts et très violents, c’est une romance vraiment excellente qui n’a fait que grandir dans mon cœur. Les scènes érotiques sont brèves, mais très intenses. Elles sont généralement brutales, dans le contexte aussi c’est du sexe sauvage, peuplé d’adrénaline. Ce n’est pas beau, mais c’est magnifiquement bien mené.
Côté intrigue, c’est plus que palpitant. Il y a peu de pause. On entre dans l’horreur peu à peu, d’abord par un climat posé qui nous permet de prendre la mesure du monde dans lequel on est tombé, de ses dangers, etc, et puis on arrive à l’école primaire de la petite ville que les trois hommes ont rejointe et là… Là on bascule vraiment dans l’horreur.
La tension est incroyablement bien menée. On retient son souffle à chaque seconde, on attend le coup de grâce, on a peur avec les héros. Je n’aime pas vraiment lire de l’horreur, mais ce climat impeccablement tendu et haletant m’a vraiment complètement séduite et projetée à cent pour cent dans cet univers. Tellement que j’ai passé deux nuits à me réveiller avec des flashes de zombies horribles m’attaquant ;-)
L’univers en soi, on le découvre peu à peu, au rythme de l’histoire, tout comme le passé des personnages. Pour l’instant, majoritairement, on en a plus appris sur Reed, notamment par le biais de ses fantômes. On a appris aussi des détails flous sur les anciens vices de Julian, ce qui n’est pas censé le rendre sympathique. Mais sincèrement, je vais vous dire, ces trois personnages ont grandi dans mon cœur et je les adore, malgré tous leurs travers ! Oui ils sont psycho, oui ils sont cruels, et violents, et tout ce que vous voulez, mais au fond ils ont gardé cette étincelle d’humanité qui en fait d’incroyables hommes. Je ne pourrais même plus donner une préférence, à la fin de ce premier tome. Tous les trois se valent, et surtout, tous les trois se complètent. Ma préférence va donc clairement à leur trio tout entier, qui est absolument magnifique. Aussi magnifique que l’apocalypse qui précède les ruines d’un temps passé.
Un très beau coup de cœur, donc. Et évidemment je ronge énormément mon frein pour lire le second opus, surtout vu la fin du premier… (sauf qu’il n’est pas encore paru, ô frustration lol). Bref, vous l’avez compris, foncez, préparez vos armes et allez aider Reed, Julian et Heath dans leur lutte pour la survie ! <3


Points positifs : une plume addictive et dynamique, qui nous tient en haleine ; trois personnages incroyables, avec des caractères hyper prononcés, complètement psychopathes, mais tout simplement terriblement attachants ; un univers bien mené, dur et cruel, dans lequel on s’immerge totalement, entre horreur et action.

Points négatifs : des coquilles et expressions mal utilisées ; des incohérences dans certaines actions ou situations.




Note : 4,7/5


[Interviews] Matilda Milliau


Bonjour à tous, 


On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview (enfin !!!) et c'est Matilda Milliau que nous accueillons sur le blog.








*****








Bonjour, bienvenue sur Amabooksaddict,  

1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?  

Je m’appelle Matilda Milliau, j’ai 35 ans. J’ai au départ, une formation scientifique. J’aime la lecture, le dessin, la peinture, le cinéma, et les animaux. J’aime aussi me promener dans la nature et faire de la plongée quand j’en ai l’occasion.



2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Quel a été votre premier roman terminé ?  

Difficile à dire… je crois que j’ai toujours écrit mais que je n’ai commencé à m’y mettre sérieusement que depuis l’âge de 29 ans. La première année, je passais mon temps à écrire, je ne faisais que ça ! La deuxième année, j’ai bouclé mon premier roman, la série Y a comme une Bogue.

3. Pouvez-vous nous parler de la publication de votre/vos roman(s) ? (Si vous êtes publier en édition classique *maison d'éditions* ; si vous êtes indépendant c'est : pourquoi publier en autoédition ?) 

Il y a cinq ans, j’ai envoyé le manuscrit Y a comme une Bogue à des éditeurs classiques. Au bout d’un an et demie de recherches infructueuses et de déconvenues, je suis passée à l’auto-édition. Pour mes prochaines œuvres, je pense y rester bien que je ferai peut-être encore quelques envois. Je n’arrive pas à décider ce qui est le plus « usant ».

4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?  

De ma vie, de mes lectures, de mon imagination...

5. En quelques mots, pouvez-vous présenter votre/vos roman(s) ?  

Y a comme une Bogue est une série en 4 tomes pour les enfants à partir de 8 ans. Amitié, aventures, suspense mais aussi questions de société sont au rendez-vous. Le héros est un jeune chien, Rudi, qui va à l’école et se lie d’amitié avec une autre élève. Celle-ci est victime de harcèlement à cause de son surpoids. Au fil de la série, ces deux originaux vont vivre d’étranges aventures avec leurs camarades de classe et se lancer dans une périlleuse mission...


6. Avez-vous d'autres projets à venir ?  

En ce moment, j’essaie de boucler ce qui sera sans doute le premier tome d’une saga de fantasy. J’ai écrit aussi deux nouvelles et je souhaite en faire d’autres pour constituer un recueil.

7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?  

Oui, pendant l’écriture : mettre un peu de musique tranquille et me faire une tasse d’infusion avant de commencer, et une fois le roman terminé : le laisser reposer et m’occuper à quelque chose d’autre.

8. Une dernière chose à nous dire ?  

Non




*****

L'interview touche à sa fin, vous pouvez retrouver l'autrice sur Twitter mais aussi Facebookson autre page FcebookSimplement.Pro et ses deux sites : https://matildamilliau.wordpress.com/ et https://matildasitta.wixsite.com/lechienetlabogue




Pour ses romans, je vous laisse tous les liens juste en dessous. 

Les romans Y a comme une Bogue

T.1 : Deux amis
            sur Fnac Kobo: https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/deux-amis-7
T.2 : Muria

T.3 : Le monde obscur
T.4 : La menace secrète
Les prénoms (nouvelle en format papier)
Des Auteurs auto-édités se mobilisent contre le harcèlement de rue (recueil de nouvelles collectif)