mardi 3 avril 2018

[Interviews] Tamara Balliana


Bonjour à tous,

On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est Tamara Balliana que nous accueillons sur le blog.





*****



Bonjour Tamara et bienvenue sur Amabooksaddict,




Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?


Mon nom est Tamara Balliana, j'ai 34 ans, je vis dans le sud de la France près de Nice, je suis maman de 3 filles et j'écris de la comédie romantique ! 






Depuis quel âge écrivez-vous ? Quel a été votre premier roman terminé ?


Contrairement a beaucoup d'auteurs, je n'écris pas depuis longtemps. Cela fait 4 ans environ que j'ai commencé à écrire. Au départ, pour me lancer un défi à moi-même, je voulais voir si j'étais capable d'écrire un roman. Puis, je me suis prise au jeu et je viens de finir l'écriture de mon 9 ème livre. 






Pourquoi publier en autoédition ? (si vous êtes publiés en maison d'éditions la question est : Pouvez-vous nous parler de la publication de vos romans ?)


Je suis actuellement auteure "hybride", j'ai des titres en auto-édition et d'autres publiés par Amazon publishing (la maison d'édition d'Amazon) sous le label Montlake Romance. Au départ, j'ai commencé en auto-édition car j'ai vu une pub sur le site d'Amazon. Je me suis dit que ça pourrait être sympa de publier mon livre et voir si des lecteurs seraient intéressés. J'aimais bien le concept de tout créer soi-même. Dans la vie je suis directrice d'une PME, j'ai l'habitude de m'occuper de pleins de choses différentes, donc cela ne me faisait pas peur. Ensuite, quand Amazon Publishing m'a proposé un contrat d'édition, j'y ait vu l'opportunité d'apporter un peu plus de "professionnalisme" à mes livres avec des équipes de correcteurs, des graphistes etc... Bien entendu, je n'oublie pas l'auto-édition et j'y reviendrai de temps à autre pour quelques projets. 






D'où viennent vos idées pour l'écriture ?


Mes premiers romans étaient inspirés de ma vie professionnelle ( je travaille dans l’événementiel). Les idées me viennent en général à des moments où je laisse mon esprit divaguer : sous la douche, en conduisant, avant de m'endormir... Ce qui n'est pas toujours très pratique car si je ne note pas les idées, je les oublie !  Les idées peuvent parfois venir d'un mot que j'entends à la télé, à la radio, dans une conversation. Parfois en discutant avec des lecteurs !






En quelques mots, pouvez-vous présenter vos romans ?


Les romans que j'écris sont ceux que j'aime lire : des univers légers qu'on lit sans se prendre la tête après une journée de travail par exemple. J'aime faire rire, et j'aime la romance c'est pourquoi on peut classer la plupart d'entre eux dans les catégories "comédie romantique" ou "chick-lit". 


Mes 4 premiers romans se déroulent en grande partie à Nice et mettent en scène des wedding planners et leur entourage. ( The Wedding girl, the vegas wedding, mariage et conséquences, Meurtre à l'autel). 


Ensuite j'ai Love in Provence qui raconte les péripéties d'une américaine qui débarque dans le Lubéron et que l'on suit pendant un an au fil des saisons. 


Puis, la série "Bay Village" : Coup de Foudre & quiproquos, Diamant & Mauvais Karma, Fashion Victime & Volte-face. Ces 3 livres racontent l'histoire d'un groupe de copines à Boston. Chaque livre décline l'histoire d'une d'entre elles. Pour cette série, je suis partie aux Etats-Unis car chaque livre contient également une petite enquête. Pour parler de gangs, de flingues et de meurtres je trouvais le cadre plus adapté. 






Avez-vous d'autres projets à venir ?


Fashion Victime & Volte-face (le tome 3 de Bay Village) est sorti le mardi 27 mars. Fin Août la suite de Love in Provence qui s'appellera Love me if you Cannes sortira avec Amazon Publishing. J'ai également un projet en auto-édition qui sortira en fin d'année et qui s'inscrit dans ma série des Wedding planners. 






Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?


Je n'ai pas de "rituel" à proprement parlé, mais des petites habitudes. Pendant que j'écris, j'ai besoin de silence ( ce qui n'est pas toujours évident quand on a 3 enfants), je bloque les réseaux sociaux, je coupe le téléphone etc... 


Entre deux livres, j'ai besoin de période sans écriture. J'ai besoin de ces moments off pour que les idées reviennent, donc je me garde quelques semaines sans aucun objectif d'écriture pour cela. 






Une dernière chose à nous dire ?

Merci pour cette opportunité de parler de mes livres. Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de me lire, j'espère que vous aurez l'envie de découvrir mes romans. N'hésitez pas à m'écrire, j'adore discuter avec mes lecteurs ou futurs lecteurs !



*****

L'interview touche à sa fin, merci Tamara pour votre participation et à très vite.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire