samedi 24 mars 2018

[Chronique] Monster Musume, Tome 1 - Okayado

Littérature de l'Imaginaire


Saga : Monster Musume
Mangaka : Okayado
Editions : Ototo
Collection : Seinen
Sortie : 3 Novembre 2017
Prix : Papier







Résumé : Une lamia, une harpie, une centauresse. De nos jours, humains et créatures mythiques tentent de cohabiter par le biais de familles d'accueil. A cause d'une erreur administrative, Kimihito Kurusu voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de trois Monster Girls : Müa, Papi et Centorea ! Kimihito survivra-t-il à sa nouvelle vie ?






Avis : Dans ce manga, les humains et les créatures mythiques ont un pacte dans lequel ils doivent apprendre à cohabiter les uns avec les autres ; pour ce faire, chaque créatures a une famille d'accueil humaine.

Nous faisons la rencontre de Kimihito Kurusu, un jeune homme qui, suite a une erreur administrative, se voit devenir famille d'accueil pour une lamia. Il a donc dû aménagé son chez lui pour accueillir cette femme-serpent du nom de Müa. Mais, très vite, on lui ajoute Papi, une harpie, et Centorea, une centauresse. Les trois femmes ne sont pas partageuses entre elles quand il s'agit de Kimihito et elles se disputent régulièrement pour des bêtises.

Je dois dire que c'est les couvertures qui m'ont poussé à découvrir ce manga que je ne connaissais pas. J'aime les diverses créatures mythiques donc je voulais vraiment découvrir cette histoire ; pour autant, je ne m'attendais à rien de précis, j'avis juste envie de passer quelques minutes dans un manga sympa et c'est ce que j'ai eu.

Un manga sans prise de tête et qui se lit très vite. Le seul point négatif (et pas des moindres au final) c'est le nombre de fois ou nous voyons la poitrine des jeunes femmes et toutes les allusions plus ou moins sexuelles au fil des pages. C'est vraiment dommage car si il n'y avait pas tout ce côté "oh, c'est mon "maître", il peut donc me faire ce qu'il veut" se serait un manga pas mal surtout au niveau du mélange des espèces qui donnent une bonne intrigue.

A voir dans la suite si ça continu comme ça ou non..











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire