vendredi 31 mai 2019

[Acquisitions Livresques] Mai 2019

Services Presse








Un grand merci aux auteurs, maisons d'éditions et à Netgalley pour ces services presse.



Achats


 En sachant que Clair Obscur est un roman que j'ai bêta lu mais que je voulais absolument dans ma bibliothèque comme les autres romans de l'auteur. 


- J'ai également participé à 3 projets ulule - 

[Série] The Order


C'est une série Netflix de 10 épisodes.

Jack Morton, nouvel élève à l'Université, rejoint une société secrète légendaire appelée l'Ordre. Il est alors plongé dans un monde magique, de monstres et d'intrigues.


Pour le coup, c'est la bande annonce qui m'a intrigué. J'avais tout de même un peu peur que ce soit du déjà vu avec un mélange de Shadowhunters, de Vampire Diaries et Teen Wolf. Enfin, un réel mélange entre plusieurs séries qu'on a déjà pu voir au fil du temps.

D'une certaine façon, c'est exactement ça : pas vraiment surprenant mais ça se laisse regarder. Pourtant, il y a quelques points intéressants au niveau des personnages. Enfin c'est ce que je pensais jusqu'à l'épisode 6 ou j'ai commencé à m'ennuyer ferme pendant les épisodes parce que je trouvais que c'était assez répétitif.

Et alors la partie dans le "labo" c'était lassant au possible et très prévisible. J'en avais même marre de regarder la série, ça devenait vraiment saoulant. Même la romance et les relations étaient lassantes … sauf côté des Chevaliers, y'a bien que ça que j'ai réellement aimé.

J'ai tout de même fini la série parce que j'ai assez de séries "en cours" et je voulais vite la finir mais je dois dire que la fin était plutôt pas mal pour le coup, du moins, une fois encore, quelques points. Je n'ai pas vu venir la toute fin mais du coup je me pose beaucoup de questions et c'est plutôt très très mauvais.

Bref, c'est une série qui se laisse regarder, qui peut être bien mais qui, selon moi, n'a rien de surprenant.
Quelques points sont, pourtant, plutôt intéressant et c'est aussi pour ça que j'avais envie de la finir.


jeudi 30 mai 2019

[Chronique] Love Stories 2 - Tagura Tohru

Love Stories, tome 2 - Tagura Tohru










Titre: Love Stories
Autrice: Tagura Tohru
Éditions Taifu comics
Genre: manga, yaoi, tranche de vie
Âge: tout public
Série en cours, 2 tomes parus



SERVICE PRESSE





Résumé:


Yuiji Hasegawa et Yamato Yoshinaga sont dans la même classe. Après que le premier ait découvert par hasard l’homosexualité du second, ils se sont liés d’amitié. Yuiji était mal à l’aise au début mais, après l’avoir fréquenté lors d’un groupe d’étude, il s’est pris d’affection pour Yamato et peu à peu, maladroitement puis très sérieusement, il s’est mis à souhaiter son bonheur. L’été s’est étiré paresseusement, avec son lot de soucis et de réflexions. À la rentrée, photo à l’appui, un de leurs camarades demande à Yamato s’il est gay devant toute la classe. Rapidement, la rumeur se répand dans toute l’école...




Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un immense merci aux éditions Taifu comics pour ce partenariat et pour leur gentillesse.

J’attendais tellement ce second tome ! J’avais adoré le premier, pour sa profondeur autant que son originalité (pas d’histoire d’amour entre les principaux protagonistes, même s’il se pourrait que ça vienne, ce n’était pas du tout le cas et ça ne l’est pas dans ce second opus). Ce manga est juste génial et à mettre entre toutes les mains, car il parle à merveille d’homosexualité, de questionnements, d’adolescence, d’amitié et d’amour, d’entraide mais aussi de trahison (coming out et outage, confiance trahie, harcèlement). En fait, tout ce qui fait la vie, et qui fait de l’adolescence cet âge riche, à la fois difficile et merveilleux qui semble éternel.

La couverture est magnifique. Je l’avais dit dans ma chronique pour le tome 1, les dessins sont un peu particuliers, mais sincèrement, je les retrouve avec plaisir. Cette couverture nous montre Yuiji et Yamato côte à côte, à la fois désinvoltes et complices. On sent qu’ils se sont rapprochés, qu’ils partagent quelque chose de fort, quelque chose nommé amitié.

Cette illustration est toute douce, autant dans ses couleurs un peu pastel, pas vraiment vives, qui rappellent les derniers moments du crépuscule, quand le soleil est déjà couché, mais qu’il ne fait pas encore sombre. Cela renforce le côté complice, au lieu de donner un aspect un peu nostalgique comme on pourrait s’y attendre. C’est, en fait, une illustration qui s’ancre dans un quotidien, avec la ville derrière, les sacs et uniformes scolaires, les boissons… un moment tel qu’on en vit quand on est lycéen, avec cette sensation que tout passe à la fois si vite, et si lentement.

Les dessins sont très expressifs, très émouvants, ils nous aident énormément à nous attacher aux personnages. Pas seulement aux deux héros, puisque ce tome 2 nous amène à  approfondir les liens avec les amis des deux protagonistes principaux (Seki, Kyôsuke, Natsumi, notamment), mais aussi vont en mettre en lumière des nouveaux, et des plus discrets dans le tome 1 (particulièrement, Mayu, Sakura et Akiyama). Chacun d’eux est attachant à sa manière, et ils sont tous bien dessinés, chacun très différentiables, chacun avec leurs traits et leur caractère.

Ce manga ne possède aucune scène explicite, même esquissée. Je ne sais pas ce qui se passera au tome 3, mais clairement ce n’est pas le sujet ici. Il s’agit d’une tranche de vie toute douce qui nous emporte au sein d’une joyeuse bande d’adolescents, ce qui fait de ce manga un livre tout public. Mon fils de 12 ans l’a d’ailleurs vraiment adoré (particulièrement le tome 2, d’ailleurs).

Le tome 1 abordait déjà beaucoup de sujets importants qui, ici, sont approfondis. Yamato est gay, et il le cache depuis toujours. Dans le premier opus, Yuiji a découvert son secret sans le vouloir, et il est devenu, peu à peu, son allié et son confident. Cette relation va perdurer et se renforcer au fil des pages, jusqu’à ce qu’elle devienne « égalitaire », quand Yuiji, qui subit nombre de doutes et de tourments sur sa propre vie et sa liaison avec sa petite-amie, Mayu, va accepter de se livrer à son tour.

Entre eux, il y a une confiance infinie, une relation basée sur la complicité, le laisser-aller aussi bien physique qu’émotionnel et l’honnêteté. Alors qu’ils s’ouvrent l’un à l’autre, ils affrontent le monde ensemble et se rapprochent, découvrir les points forts et les points faibles de l’autre, s’épauler, se soutenir pour positiver et avancer dans la vie. Leur amitié est peuplée d’humour, mais aussi de tendresse.

S’ils sont tous les deux centraux, ils ne sont pas seuls. Autour d’eux gravitent un petit groupe d’amis indéfectibles, les autres élèves du lycée ainsi que d’autres jeunes et leur famille, également. Tout ce petit monde interagit les uns avec les autres, parfois dans la joie et la bonne humeur, parfois avec plus de difficulté.

Ce tome 2 est plus tourné vers le coming out et les questions qui l’entourent : doit-on forcément dire à ses proches la vérité sur notre orientation sexuelle ? À quel moment le dire ? Et comment le dire ? À qui faire confiance ? Le personnage de Sakura, jeune gay qui est devenu ami avec Yamato, va être un pilier central concernant ces questionnements, lui qui a été outé (on a révélé à sa place son orientation sexuelle sans qu’il soit consentant, pour ceux qui ne connaissent pas le terme « outer quelqu’un ») par quelqu’un en qui il avait confiance. Yamato, en le côtoyant, approfondit ses questionnements et se demande de plus en plus quoi faire.

C’est aussi un tome qui nous parle de harcèlement. Notamment harcèlement scolaire, mais pas que. Je ne vous en dit pas plus sur ce sujet afin de ne pas vous spoiler l’histoire, cependant le thème est très bien mené, avec brio, et soulève les bonnes questions. Il nous montre aussi les différents cheminements accomplis par les victimes de ce genre de violences.

Je pourrais en dire encore beaucoup, mais je pense que le mieux est que vous découvriez cette série qui, pour moi, est un gros coup de cœur. J’ai hâte de lire le tome 3, j’espère qu’il ne sera pas aussi long à venir que le tome 2 ! <3
Une tranche de vie adolescente magnifique, magique, à la fois douce et réaliste, qui m’a vraiment énormément touchée et émue. <3



Points positifs : une histoire douce, touchante, très actuelle, à la fois profonde et légère ; de beaux dessins, certes atypiques, mais qui collent parfaitement à l’ambiance ; un manga qui peut se lire à tous âges et apporte une belle dose de réflexion sur la relation humaine ; des thèmes profonds et questionnements autour de l’adolescence et de l’homosexualité vraiment bien amenés ; des personnages plus qu’attachants.

Points négatifs : pas trouvés.




Note : 4,9/5



mercredi 29 mai 2019

[Series Time] Top 10 des séries de Super Héros

Coucou,

On se retrouve aujourd'hui pour un nouveau rendez-vous qui parlera des séries TV. En effet, je suis quelqu'un qui en regarde énormément (mon compte TV Show Time le montre parfaitement) et c'est toujours un plaisir, pour moi, d'en parler avec d'autres passionnés.

Alors quand Jonathan, du blog The Book Lovers, m'a contacté en me disant "ça te dit un rendez-vous similaire au Top Ten Tuesday du mardi et du Throwback Thursday Livresque du jeudi qui parlerait de séries TV?" j'ai tout de suite dit oui. Il en a parlé avec Sofia, du blog Bookscritics, et voilà comment est né ce petit rendez-vous. 

Les règles sont simples, il suffit de répondre à la "question" avec vos propres réponses, en expliquant ou nos vos choix.

C'est un rendez-vous que nous mettons en place sur nos blogs respectifs les mercredis mais vous pouvez totalement le reprendre un autre jour. 


*****








Si vous souhaitez reprendre ce rendez-vous, n'hésitez pas à déposer vos liens sous cet article, je les ajouterais au fur et à mesure.






Article de la semaine prochaine : Top 10 des personnages LGBT+