samedi 9 février 2019

[Chronique] Pourquoi pas nous ? - Becky Albertalli et Adam Silvera


Titre : Pourquoi pas nous ?
Auteurs : Becky Albertalli et Adam Silvera
Editions : Hachette
Genres : Jeunesse, Young Adult, MM, Romance
Pages : 380
Sortie : 31 Octobre 2018
Prix : Ebook (anglais)Papier (français)





SERVICE PRESSE
Netgalley





Résumé : «  Want to give me a second chance here, universe?  »

  Arthur est à New York pour l’été, en attendant de savoir s’il va être reçu à Yale. Lorsqu’il croise le chemin de Ben dans un bureau de poste, c’est le coup de foudre. Il y voit un signe du destin.

  De son côté, Ben doute que le destin soit de son côté : il vient de rompre avec son petit ami, Hudson, et n’est pas vraiment prêt pour une nouvelle relation.

  Pourtant, ni l’un ni l’autre ne parviennent à oublier cette première rencontre...






Avis : Pour commencer, un grand merci aux éditions Hachette et à Netgalley pour ce service presse numérique. 

Nous faisons la rencontre d'Arthur, un jeune homme qui va avoir 17 ans, en stage pour l'été, à New York. Il va faire une rencontre surprenante devant le bureau de poste ; celle-ci sonne le coup de foudre entre lui et Ben, venu déposer un colis contenant les affaires de son ex. 

Cette rencontre, plutôt banale, va entrainer pas mal de choses pour les deux protagonistes et le tout était plaisant à suivre. Arthur et Ben sont touchants et attachants mais on a du mal à leur donner réellement 17 ans. C'est parce que c'était dit dans le récit, sinon, malgré le fait qu'on parle d'entrée à l'Université, j'avais l'impression qu'ils étaient plus vieux. Je ne sais pas trop si c'est à cause de leurs dialogues ou du récit mais quelque chose m'a comme fait douter sur l'âge qu'ils pouvaient avoir. 

L'histoire est sans grande originalité mais reste plaisante à lire. Je me suis pas mal attachée aux amis de l'un comme l'autre et c'est d'ailleurs dommage de finir comme ça concernant l'un des duos, sans rien savoir. Je sais que ce n'est pas le centre de l'histoire mais tout de même. En fait, je pense qu'ils ont tellement fait de scènes concernant les non-dits et mensonges entre eux, que je m'attendais du coup à une vraie fin concernant tout le monde, sans plus aucun questionnement. 

La plume est fluide et très simple, ce n'est pour autant pas quelque chose de négatif. C'est le style de roman qui est agréable à lire dans son lit, sous sa couette et son plaid. Ce n'était pas LA romance que je vais recommander jours et nuits dans les prochains mois mais c'était mignon et je recommande si vous n'avez toujours pas découvert cette histoire.



2 commentaires:

  1. Il m'intrigue énormément ! Je pense me le prendre en anglais, ça ne devrait pas être très difficile à lire :)

    RépondreSupprimer