dimanche 11 novembre 2018

[Chronique] Ivy Wilde, Tome 1 - Helen Harper

Littérature de l'Imaginaire


Saga : Ivy Wilde
Titre : Quand fainéantise rime avec magie
Tome : 1
Auteur : Helen Harper
Editions : MxM Bookmark
Collection : Infinity
Genres : Fantastique
Pages : 278
Sortie : 24 Octobre 2018
Prix : NumériquePapier





SERVICE PRESSE





Résumé : Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n'est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d'une aide magique, malgré ses talents.


Si ça ne tenait qu'à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu'à ce que mort s'en suive.

Mais quand elle se retrouve victime d'une erreur d'identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d'investigation de l'Ordre Hermétique du Crépuscule d'Or.

Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l'Ordre ; et le fait d'être liée magiquement à l'Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu'empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d'un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu'il y a de soporifique dans le boulot de sorcier.

Et s'il l'oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud.





Avis : Pour commencer, un grand merci à Johanna et aux éditions MxM Bookmark pour ce service presse numérique.

Pour le coup c'est avant tout pour la superbe couverture que j'ai souhaité lire ce roman mais, soyons honnête, après avoir lu le résumé j'étais plus que convaincue par cette histoire.

Nous faisons la rencontre d'Ivy Wilde, une sorcière flemmarde qui ne le cache pas et préfère le confort de son canapé et le croquant de ses chips devant la télé plutôt que de se bouger pour les beaux yeux de quelqu'un. Quand elle se retrouve lier à Raphaël Winter, à cause d'une erreur d'identité, autant dire que c'est légèrement catastrophique. D'abord parce que Raph est un membre important de l'Ordre et qu'Ivy "déteste" l'Ordre. Ensuite, parce qu'ils sont liés et complètement différents l'un de l'autre ; Raph est persuadé que l'Ordre est une organisation géniale et ne comprend pas pourquoi Ivy ne les supporte pas alors qu'Ivy préfère regarder la télévision et ne se bouger que pour nourrir son chat et se préparer une boisson chaude alors enquêter sur un vol pour l'Ordre et en compagnie d'un Raph doté d'un balai dans les fesses ? Très peu pour elle.

Une fois encore, c'est un roman que j'ai commencé il y a un moment mais je ne lisais qu'une page ou deux de temps en temps à cause du boulot et de mes révisions. Ce premier novembre, étant un jour férié, j'ai sauté sur l'occasion pour lire (et techniquement bosser sur un devoir même si j'ai plus lu qu'autre chose) et j'ai dévoré ce livre à une vitesse folle.

Ivy est incroyable, on pourrait penser qu'elle est vraiment faignasse mais c'est un peu plus profond que ça et j'ai beaucoup aimé ce point sur sa personnalité ; je suis certaine que ça promet de nombreuses aventures toutes plus palpitantes les unes que les autres.
Elle est drôle, touchante, pleine de vie, têtue et "rentre dedans" ; pourquoi s'embêter à attendre quelque chose quand on peut le faire venir en un claquement de doigt, même si ça signifie se mettre en danger ? Une vraie tête de mule que j'ai adoré suivre et dont je suis déjà impatiente de retrouver dans le tome suivant.

Raphaêl Winter a un côté très "je suis ton *maitre* et tu me dois obéissance" mais il va très vite se rendre compte que c'est pas une manière de faire avec le caractère de la jeune femme. Si Ivy est têtue, on peut en dire autant de lui car, tout comme elle, il a du mal à reconnaître quand elle a raison. Il est très attachant et j'ai adoré les répliques/piques qu'ils s'échangent au fur et à mesure de l'histoire.

Ils se cherchent, se trouvent et sont rarement d'accords l'un avec l'autre mais on sent cette alchimie qui les unies et j'ai tout simplement adoré ce duo.
A mon sens, il n'y a qu'un seul "point négatif" et encore, c'est seulement à cause de ma foutue frustration, xD, c'est la fin de ce tome. Non mais la fin de l'épilogue est tout simplement frustrante au possible ! Je souhaite savoir les aboutissements de tout ça, moi ! De plus, avec ce qui s'est passé avant l'épilogue, je suis impatiente et stressée de voir la suite ; Ivy est excellente dans son rôle d'enquêtrice et j'ai tellement aimé la suivre dans ces moments que je souhaite le faire encore et encore (ce qui, d'après ce que j'ai lu du résumé du tome 2 en anglais, sera encore le cas. Autant dire que je m'en doutais mais mon impatience faisait que je voulais savoir tout de suite xD).

La plume est fluide, l'histoire est prenante, drôle et addictive ; les protagonistes sont touchants et attachants au possible. Bref, ça a été une excellente découverte et je n'ai qu'une chose à dire (enfin non, deux) : à quand la suite ? Lisez-le !!









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire