jeudi 18 octobre 2018

[Trowback Thursday Livresque] Afrique


On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel article concernant le rendez-vous "Throwback Thursday Livresque" de Bettie Rose Books.

Pour ceux qui ne connaissent toujours pas, voici ce qu'elle en dit : "Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine je fixerai un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !"

Je ne sais pas vous mais moi, j'aime beaucoup ce principe et c'est avec joie que j'ai décidé de le reprendre sur le blog!

*****

Comme vous avez pu le voir cet été, je n'ai pas publié de TBTL durant deux mois. Le premier à cause du boulot et le second par "manque d'envie" principalement mais je voulais tout de même faire tous les thèmes donc vous retrouvez tout ça en septembre et en octobre sur le blog. Je vais essayer d'en faire deux par jeudi soit le vrai thème du jour + un thème en retard mais je ne promets rien vu mon nouveau planning.

Pour le coup je me rends compte qu'aucun roman ne me vient en tête pour ce thème là donc n'hésitez pas à me proposer des lecteurs d'auteurs Africains ou se déroulant en Afrique ; je suis vraiment curieuse d'avoir vos recommandations ! Merci d'avance en tout cas !

mercredi 17 octobre 2018

[Chronique] Une nouvelle vie - Armelle Savignant

Une nouvelle vie - Armelle Savignant






Titre: Une nouvelle vie
Autrice: Armelle Savignant
YBY Éditions
Genre: romance MM, SF, novella



SERVICE PRESSE




Résumé:


La médecine a considérablement évolué : les maladies ont presque disparu, quasiment toutes les blessures se guérissent et, grâce au traitement du professeur Calway, la vieillesse n’existe plus. Bien loin d’être paradisiaque, ce futur est un enfer surpeuplé. Pour René et Ludovic, se construire une famille sera la consécration de leur couple. Mais le sénateur Riboglioni, l’employeur de René, cherche à faire passer une nouvelle loi visant à limiter les naissances. Sauriez-vous choisir entre vos convictions et votre famille ?



Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un immense merci à YBY Éditions pour leur accueil et cette nouvelle belle découverte !  Je suis ravie d’être tombée sur ces éditions et de pouvoir vous partager mes magnifiques lectures.

Le thème de cette novella m’intéressait particulièrement, autant dans l’idée d’homoparentalité que pour la construction d’un monde hyper moderne mais qui s’auto-détruit à cause de la surpopulation. Ce sont les deux axes qui m’ont séduite dans mon choix de lecture, et les deux ont été menés avec brio.

La plume d’Armelle est addictive, douce et fluide, discrète et sensible. Cette nouvelle est tout public, même si le monde qu’elle évoque est difficile et violent. C’est un témoignage poignant d’un futur possible pour l’humanité et notre planète, qui fait froid dans le dos.

L’ambiance et le contexte socio-politique sont bien construits, et se posent de manière très réaliste. Même si certaines choses (comme ces médicaments qui empêchent de vieillir) nous semblent encore surréalistes, tous les éléments sont cohérents, l’univers est bien construit, et détaillé malgré le format novella, donc très court (environ 150 pages). On entre directement dans le quotidien de René, et on le voit évoluer aussi bien dans la rue, à son travail et chez lui, ce qui nous permet de comprendre facilement son environnement et les défis quotidiens que représente la vie sur une terre surpeuplée, où plus grand-chose ne fonctionne vraiment.

J’ai beaucoup aimé découvrir les avancées sociales malgré la pauvreté extrême : dans ce monde, tout le monde a le droit de vivre, malgré l’absence de travail quasi global. Une personne sur dix seulement possède un emploi, mais si le reste de la population n’a souvent même pas de toit au-dessus de la tête et se masse dans les quartiers pauvres, chacun a droit à son traitement anti-vieillesse, et chacun a droit à ses tickets de rationnement de nourriture, eau, etc. C’est étrange et bien fait, ce contraste entre cette société cruelle qui pousse les gens à vivre dans des conditions horriblement précaires, et en même temps, ce soin qu’on prend à les faire survivre.

C’est un monde où les lobbies sont également immenses et tout-puissants, possédant un réel impact sur la société. En clair on décrit ici une vraie possibilité pour notre propre avenir, et ça fait froid dans le dos.

Dans ces conditions de vie plus que sommaires, la natalité a fortement augmenté, la déséducation combinée aux campagnes de pub des lobbies des naissances ayant fortement coopéré à créer un immense déséquilibre. Les mégalopoles grouillent d’enfants bien trop nombreux par foyer, et les gens ne vieillissant plus, la mortalité a été presque réduite à néant. Il faut faire quelque chose pour que la machine s’arrête, et c’est à cela que va travailler René, sous les ordres de Riboglioni, politicien de renom qui se soucie vraiment de l’avenir de l’humanité, malgré ses propres limites. Et quelles limites ! Comme beaucoup de gens dans ce monde rongé par la précarité, Riboglioni est extrêmement homophobe. René doit donc garder cachée sa relation avec Ludovic, de même que son projet d’enfant avec lui, sous peine de perdre son emploi… Or, sans emploi, c’est un aller simple pour se retrouver scotché au bitume, et ce n’est pas la vie qu’il souhaite pour lui et sa future famille.

Face à la campagne politique d’envergure qu’il mène d’une main de maître, René est souvent confronté à sa propre dichotomie : il veut un enfant, il lutte pour instaurer une loi qui interdirait toute nouvelle naissance tant qu’il n’y a pas eu de mort déclarée. Le temps joue en sa défaveur, de même que les secrets qu’il accumule autour de lui, pour sauver sa petite famille en construction… Il est sans cesse dans le dilemme, sans cesse dans la peur. Et pourtant, il y croit, en cette loi qu’il cherche à faire passer pour contrôler les naissances. Mais qu’est une petite vie dans un océan déjà trop rempli ? Est-ce que cette loi est incompatible avec le bonheur qu’il cherche à atteindre avec Ludovic ?

Une histoire poignante et haletante, réaliste et touchante, parfois déstabilisante, aussi. Le monde évoqué ici n’a pas vraiment grand-chose de positif, et René et son compagnon sont des hommes tout ce qu’il y a de plus « normal », avec leurs qualités, leurs défauts, montrés de manière pragmatique dans un quotidien des plus difficiles. Seule petite réserve, j’aurais voulu que la fin soit poussée un peu plus loin. Elle est choquante et je l’ai beaucoup appréciée, mais je suis restée avec une question lancinante : qui tente d’appeler René encore et encore sur son portable ? C’est peut-être à moi que ça a échappé mais je n’ai pas compris ce « détail », et du coup je suis restée un peu sur ma faim.

Un très bon moment de lecture, une plongée dans une société qui fait froid dans le dos, d’autant qu’elle est assez travaillée pour sembler réaliste et possible pour l’avenir…



Points positifs : une belle plume, légère et fluide ; une intrigue qui nous tient en haleine jusqu’au bout ; un monde retracé de manière réaliste, comme un futur plus que probable pour l’humanité (et qui fait froid dans le dos) ; des personnages à visage très humain.

Points négatifs : une fin un peu brutale quoiqu’inattendue.




Note : 4,5/5


[Series Time] Top 10 des acteurs qu'on aime après les avoir découvert dans une série

Coucou,

On se retrouve aujourd'hui pour un nouveau rendez-vous qui parlera des séries TV. En effet, je suis quelqu'un qui en regarde énormément (mon compte TV Show Time le montre parfaitement) et c'est toujours un plaisir, pour moi, d'en parler avec d'autres passionnés.

Alors quand Jonathan, du blog The Book Lovers, m'a contacté en me disant "ça te dit un rendez-vous similaire au Top Ten Tuesday du mardi et du Throwback Thursday Livresque du jeudi qui parlerait de séries TV?" j'ai tout de suite dit oui. Il en a parlé avec Sofia, du blog Bookscritics, et voilà comment est né ce petit rendez-vous. 

Les règles sont simples, il suffit de répondre à la "question" avec vos propres réponses, en expliquant ou nos vos choix.


C'est un rendez-vous que nous mettons en place sur nos blogs respectifs les mercredis mais vous pouvez totalement le reprendre un autre jour. 


*****












et le pire c'est que … ce n'est pas les seuls !!!!




Article de Jonathan - Article de Sofia



Si vous souhaitez reprendre ce rendez-vous, n'hésitez pas à déposer vos liens sous cet article, je les ajouterais au fur et à mesure.

Article de la semaine prochaine : Top 10 des génériques préférés