dimanche 26 août 2018

[Chronique] Teamplay - Rohan Lockhart

Titre : Teamplay
Auteur : Rohan Lockhart
Editions : MxM Bookmark
Genres : Romance MM, LGBT+, Esport, Contemporain
Pages : 261
Sortie : 8 Août 2018 (10 Septembre 2018 pour la version papier)
Prix : NumériquePapier






SERVICE PRESSE





Résumé : "On ne devient pas champion dans un gymnase. On devient champion grâce à ce qu'on ressent ; un désir, un rêve, une vision. On doit avoir du talent et de la technique. Mais le talent doit être plus fort que la technique." - Mohammed Ali


Les Desperado de Chicago est l’une des meilleures équipes d’Esport de la WO ligue. Aslan y joue depuis maintenant plusieurs mois. Ses journées sont rythmées entre musculation, entraînements et matchs. Ses nuits, il les passe à streamer sur sa chaîne pour ses fans. Et si parfois la France et sa famille lui manquent, cette vie est un rêve auquel il ne renoncerait pour rien, ni personne.

Mais l’arrivée chez les Desperado d'un coach et de Minho va tout faire basculer. Déjà double champion du monde, le nouveau joueur n’aura aucun mal à s’imposer dans l’équipe. Pour faire ses preuves, Aslan devra apprendre à s’associer à son nouveau coéquipier.

De victoires en défaites, dans l’arène Californienne, Minho et Aslan apprendront à se connaître. Il se pourrait même que le jeu tisse d’autres vérités…




Avis : Pour commencer, un grand merci à Johanna et aux éditions MxM Bookmark pour ce service presse numérique.

Vous l'avez vu précédemment, c'est donc mon deuxième roman de l'auteur et je me suis plongée dedans sans avoir lu une seule fois le résumé (ce qui m'arrive très souvent au final) et pour tout vous dire, je ne le regrette absolument pas.

Nous faisons la rencontre d'Aslan, un jeune français de 23 ans, joueur professionnel de l'Esport dans l'équipe des Desperado de Chicago. Toute sa vie, il a entendu des remarques sur sa passion pour les jeux vidéos, qu'il n'en fera jamais rien et qu'il ferait mieux de se trouver un "vrai" métier. Il n'a pourtant jamais abandonné ni baissé les bras et on sent parfaitement sa passion comme sa détermination. Il passe de longues journées entre les entrainements, les matchs, la musculation et les streams du soir ; autant vous dire qu'il est très occupé.

Très vite dans l'histoire, deux nouveaux arrivent chez les Desperado, un coach du nom de Milo et un très grand joueur coréen, Minho. Ils reviennent sur le devant de la scène après une longue période de silence et on comprend pourquoi très vite.

Milo est un ancien joueur professionnel donc on sent parfaitement qu'il sait ce qu'il dit et ce qu'il fait. C'est un protagoniste qui m'a beaucoup touché surtout quand on connait son histoire.

Minho a 21 ans, sous ses airs sûr de lui, il doute beaucoup et j'ai adoré l'avoir comme personnage principal tant j'aimais sa douceur, sa gentillesse et sa compréhension.

Aslan est notre narrateur, le seul que nous suivons au fil des pages et il m'a autant agacé que touché. Par moment, il avait des réactions qui me donnaient envie de le secouer une bonne fois pour toute mais, au final, on comprend plutôt bien ses questionnements et ses doutes face à la situation. C'est un personnage touchant et très attachant et nous voyons l'évolution de ses pensées au fil des pages et j'ai beaucoup aimé.

Le roman se divise en deux parties ; dans la première, nous suivons l'évolution de l'amitié entre Aslan et Minho, les petites querelles, la mise en place des nouvelles techniques et les questionnements d'Aslan. Ce qui m'a beaucoup amusé c'est qu'il ne voyait rien du tout en ce qui concerne le comportement de Minho ; j'avais très vite compris ce que ça signifiait mais Aslan est tombée de haut quand, dans la seconde partie, Minho le lui a annoncé. Cette seconde partie est concentrée sur les doutes et les peurs d'Aslan mais aussi sur ses réflexions et sentiments ; c'est une partie qui m'a facilement prise au cœur, surtout au début ou je sentais les larmes venir (bon, je l'avoue, il ne me faut pas non plus grand chose pour avoir les larmes aux yeux mais quand même).

D'un côté, nous suivons donc la vie personnelle de plusieurs grands joueurs professionnels mais nous suivons également chaque étape de leur entrainement et match. J'ai déjà lu quelques romances MM dans le thème du football mais jamais dans l'ESport et j'ai trouvé ça passionnant. Rohan Lockhart maitrise parfaitement ses sujets et j'ai prit grand plaisir à suivre Aslan et son équipe.

Dans Le Pavillon des Chimères tome 1 j'ai tout de suite su que se serait un coup de cœur ; c'était écrit noir sur blanc à chaque fois que je terminai un chapitre. Pour Teamplay ça a été beaucoup plus long mais quand je suis arrivée au fin mot de l'histoire, j'ai su que ça ne pouvait qu'être un nouveau coup de cœur.

J'ai été transporter par la plume de l'auteur ; j'ai dévoré les pages alors que je voulais faire durer le plaisir et, au final, je me suis retrouvée à la fin en étant déjà impatiente de retrouver cette plume à la fois douce, fluide, prenante et riche à la fois.

Je ne sais plus trop quoi dire mis à part lisez ce roman mais surtout, lisez cet auteur !!!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire