lundi 27 août 2018

[Chronique] Gizelle et Moi - Lauren Fern-Watt


Titre : Gizelle et Moi
Auteur : Lauren Fern Watt
Editions : Belfond
Pages : 240
Sortie : 7 Juin 2018
Prix : NumériquePapier





SERVICE PRESSE





Résumé : Dans la lignée de Marley et moi, une histoire d'amitié hors norme entre une jeune fille pétillante et son chien adoré. Espiègle, touchant, un récit initiatique dans lequel l'auteur se découvre et se construit, main dans la patte avec sa meilleure amie...

Dès le premier regard, entre Lauren, petit bout de femme d'une vingtaine d'années, et Gizelle, énorme mastiff de 70 kilos, c'est le coup de foudre. Inséparables, elles vont traverser les petits boulots sous-payés, les galères d'apparts trop petits, les coups de blues passagers, mais aussi les joies de Central Park et les premiers émois des relations amoureuses...

Et puis la nouvelle tombe. Gizelle est atteinte d'un cancer incurable. Mais pas question de se laisser abattre : soirée Netflix, dégustation de hot-dogs au homard, recherche effrénée de la meilleure des crèmes glacées, road trip de folie... Les deux amies se concoctent une bucket list d'enfer !

En offrant à Gizelle ses derniers petits bonheurs, Lauren va se fabriquer des souvenirs inoubliables et retrouver le chemin de la confiance et de la sérénité.






Avis : Pour commencer, un grand merci aux éditions Belfond et à Netgalley pour ce service presse numérique.

Je dois dire que je n'ai jamais lu le résumé, j'ai juste craqué sur la couverture (oui, vous me mettez un chien sur la couverture et j'ai envie de lire le livre automatiquement xD) mais je sentais que ce roman me briserait le cœur et.. ça n'a pas manqué !

Nous faisons la rencontre de Lauren, une jeune femme d'une vingtaine d'années qui vit avec sa chienne, Gizelle, un mastiff de 70kg. Depuis qu'elles se connaissent, c'est le coup de foudre ; elles ont vécu beaucoup de choses ensembles et sont très liées. Un jour, Lauren apprend que sa chienne souffre d'un cancer incurable … La jeune femme va tout faire pour se fabriquer de derniers beaux souvenirs tout en offrant à Gizelle une belle fin.

Vous sentez venir la crise de larmes que j'ai pu avoir pendant une grosse partie du livre mais surtout à la fin ? Pour tout vous dire je pleure encore en écrivant cet avis donc autant vous dire que je ne suis pas prête de me calmer.

D'un côté nous suivons Lauren au fil des années avec Gizelle, les joies et les peines qu'elles ont partagés tout comme les premiers flirts, les premiers boulots, et j'en passe. Nous les suivons également dans de folles journées pour les derniers moments de Gizelle ; elles font de tout, tant qu'elles sont toutes les deux pour en profiter.
Ce roman parle également de l'alcoolisme et de l'addiction aux médicaments de sa mère. Il aborde donc des sujets sensiblement difficile mais l'autrice le fait à merveille.

Cette histoire est pleine de vérité dans le sens ou Lauren Fern-Watt a vraiment écrit son histoire, l'histoire de cette superbe chienne et de l'amour inconditionnel qui les unit.
Pour moi qui est perdue Laïka, ma première chienne, d'une tumeur, en 2006, je n'ai pu m'empêcher de faire le rapprochement donc autant vous dire que je pleurais (et pleure) encore plus.

J'ai adoré cette histoire ; cette relation authentique et très belle à lire, ce lien unique et cet amour inconditionnel. C'est une histoire qui m'a prise au cœur et que je ne voulais jamais finir, pour la simple et bonne raison que je savais dans quel état je serais à la fin. Mon état était prévisible mais je n'ai pas réussi à poser le roman pour en lire un autre et au final, j'ai lu les dernières pages en devant reposer le livre 500 fois parce que je ne voyais plus rien à cause de mes larmes.

Oui, je suis dans un état lamentable mais j'ai tellement adoré ce roman. Si vous venez à le lire, arrangez-vous pour avoir le temps de le lire sans devoir partir quelques temps après ; on ressent beaucoup d'émotions tout en étant très vite prit au cœur par cette superbe relation.


2 commentaires:

  1. Il donne très envie, mais j'ai peur de pleurer toutes les larmes de mon corps avec un livre comme celui là… :( … Tellement poignant…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet ce qui s'est passé pour moi mais … je le recommande tout de même beaucoup..

      Supprimer