dimanche 5 août 2018

[Chronique] Et ils meurent tous les deux à la fin - Adam Silvera


Titre : Et ils meurent tous les deux à la fin
Auteur : Adam Silvera
Editions : R
Genre : Contemporain
Pages : 414
Sortie : 24 Mai 2018
Prix : NumériquePapier





SERVICE PRESSE
NetGalley






Résumé : " Nous sommes au regret de vous informer que vous allez être frappé par une mort prématurée dans les prochaines vingt-quatre heures. Toute l'équipe de Death-Cast est sincèrement désolée de vous perdre. Vivez pleinement cette journée, ok ? "
Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour final. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.






Avis : Pour commencer, un grand merci à NetGalley et à la collection R pour ce service presse numérique.

C'est un roman qui me fait de l'œil depuis que Morgane (du blog Read With Mahogany) a commencé à parler de l'auteur sur Twitter ; du coup, j'étais vraiment super impatiente de le découvrir parce qu'elle en parlait qu'en bien. Je dois dire que quand j'ai vu qu'il était disponible sur Netgalley, je n'ai pas trop hésité à le demander et dans l'ensemble je ne le regrette pas du tout.

Pour le coup, je ne parlerais pas de l'histoire comme j'ai l'habitude de le faire puisque je trouve le résumé très complet. L'idée de base est tout simplement excellente, originale et très intriguante et je m'attendais à un récit prenant, touchant, poignant et triste ; je m'attendais même à verser ma petite larme à la fin comme, apparemment, plusieurs personnes.

Je me suis très vite attachée aux personnages de Mateo et de Rufus, ils sont touchants et très attachants. Les adieux à leur famille et amis sont poignants tout comme leur amitié, au final, puisqu'ils savent que tout ce qu'ils font dans la journée ne pourra pas être recommencer plus tard. On sent vraiment que c'est leur dernier jour, l'ambiance du récit est particulière et ça m'a tout de suite plongé dans le roman.

C'est une histoire tragique et émouvante ; une très belle histoire et même si j'ai beaucoup aimé ma lecture, j'ai fermé le livre avec un certain manque. J'y ai réfléchi un moment avant de me rendre compte que je m'attendais à quelque chose de plus bouleversant encore. Alors oui j'ai trouvé ça poignant mais il manquait un petit quelque chose selon moi.

Pour le coup, je suis la première déçue de ce ressenti final mais sachez que ça n'enlève rien à la qualité du récit. La plume est prenante, fluide et agréable ; c'est un véritable plaisir à lire (malgré le sombre sujet) et j'espère sincèrement que d'autres romans de l'auteur seront traduit en français.

Note particulière à la couverture que je trouve magnifique.

PS : Il faut savoir que j'ai commencé ce roman fin juin/début juillet mais, avec le boulot, je n'ai pas continué et je dois dire que j'avais envie d'un livre moins triste depuis ; c'est pourquoi mon avis ne sort que maintenant puisque j'ai (enfin) fini la lecture hier.




1 commentaire: