mardi 31 juillet 2018

[Acquisitions Livresques] Juillet 2018

Merci aux maisons d'éditions, aux auteurs et à NetGalley pour les services presses



Services Presses (16)

Chasse les Ombres chez MxM BookMark

















Achats Papiers (3 + 5)

Juste pour rappel, j'ai passé commande des derniers tomes de Kate Daniels en anglais, soit les tomes 5 à 9 en attendant la sortie du 10e et dernier tome de cette saga que j'adore.






Achats pour Kaze (2)





Achats Occasions (5)





Achats Numériques (7)






lundi 30 juillet 2018

[Chronique] #Gaymers, Tome 1 - Annabeth Albert



Saga : #Gaymers
Titre : Status Update
Tome : 1
Auteur : Annabeth Albert
Editions : MxM Bookmark
Genre : Romance MM
Pages : 300
Sortie : 16 Juillet 2018
Prix : NumériquePapier






SERVICE PRESSE





Résumé : Adrian Gottlieb a réussi sa vie. C'est un brillant concepteur de jeux vidéo qui a tout ce dont un homme pourrait rêver, y compris un super rencard pour le mariage de sa sœur. Mais il est obligé de tout rebooter quand il se retrouve coincé sur un terrain de camping enneigé en Utah. Ses projets de vacances ? Un plantage monumental.
Du moins jusqu'à ce que Noah Walters lui offre un abri pour la nuit et, à contrecœur,   un voyage à travers le pays. Rien chez le géoarchéologue ultra-conservateur ne devrait attirer Adrian, mais lorsqu'il découvre la passion secrète de Noah pour les jeux vidéo, la connexion entre les deux hommes passe au niveau supérieur. Rapidement, une paisible mais indéniable alchimie s'installe entre eux.
Mais quelque chose cloche. Tandis que les kilomètres s'accumulent et que le temps passe, Noah doit faire le choix le plus difficile de sa vie. 
Leur relation vaut-elle la peine qu'on se batte pour elle, ou ce jeu a-t-il pris fin avant même de commencer ?







Avis : Pour commencer, un grand merci à Johanna et aux éditions MxM Bookmark pour ce service presse numérique.

La première chose qui m'a intrigué dans ce roman c'est la couverture que je trouve très douce ; je sentais la romance toute mignonne entre un concepteur de jeux vidéo et un géoarchéologue.

Nous faisons donc la rencontre d'Adrian, le fameux concepteur de jeux vidéo, qui a bien réussi dans la vie ; il est brillant, intelligent, plein de vie et bel homme. C'est également le vilain petit canard de sa famille et souhaitait venir au mariage de sa sœur avec LE rencard.. tout va bien jusqu'au moment ou le rencard en question l'abandonne sur un terrain de camping sans aucune de ses affaires mis à part son chien. Heureusement pour Adrian, Noah, qui était son voisin de camping n'hésite pas à l'accueillir chez lui le temps de trouver une solution.. solution qui les fera voyager et se rapprocher mutuellement.

Noah est professeur géoarchéologue, il est également très croyant et a toujours "enfermé" sa "partie" gay pour son travail et sa famille. Il s'ouvre et comprend beaucoup de choses au côté d'Adrian et on suit son évolution avec grand plaisir. Noah est un solitaire, il n'aime pas forcément la foule tout en souhaitant un homme avec qui se réveiller chaque matin. J'ai beaucoup aimé le voir se remettre en question, voir sa détresse, son envie et sa passion au fur et à mesure du récit. Pour le coup, je me suis très vite attachée à ce protagoniste qui a énormément évolué, d'abord grâce à son chien, et ensuite grâce à Adrian qui lui a beaucoup apporté.

J'ai énormément aimé le personnage d'Adrian également, il a une telle joie communicative et une telle passion qui font beaucoup de bien. Tout n'est pas forcément rose dans sa famille, il se sent comme le vilain petit canard à cause de ses études, de sa passion, de son travail et de toutes ses petites choses qui font de lui ce protagoniste si adorable.

Pour tout vous dire, j'ai plus qu'adoré ce roman qui m'a fait un bien fou ; on suit un road trip et une relation des plus attachantes au côté de protagonistes très différents l'un de l'autre. ils sont drôles, touchants, attachants, … J'ai ressenti tout u tas d'émotions en lisant ce roman : joie, tristesse, amour, passion, peine, bonheur..

En ouvrant ce livre, je ne m'attendais pas à quelque chose de précis, je voulais simplement une romance que je pensais douce et mignonne et, j'ai eu plus que ça. Cette histoire est un baume pour le cœur et, comme bien souvent dans les romans que je lis, je suis très vite tombée amoureuse de ce duo.

La plume est fluide, douce et prenante ; je n'ai pas réussi à poser le livre pour dormir et j'ai littéralement dévoré les pages en une nuit.

En bref, une romance pleine de bons sentiments qui font un bien fou et que je vous recommande les yeux fermés.


dimanche 29 juillet 2018

[Chronique] Sagas des Mers Grises, Tome 1 - Pierre Efratas



Saga : Sagas des Mers Grises
Titre : Le Sabot de Sleipnir
Tome : 1
Auteur : Pierre Efratas
Editions : Noir d'Absinthe
Genres : Contes, Légendes, Mythologies
Pages : 128
Sortie : 4 Mai 2018
Prix : NumériquePapier





SERVICE PRESSE





Résumé : "Femmes et hommes libres, nobles jarls, bienvenue dans ma grand-salle, prenez vos aises ! Sur les flots dorés de l'amitié, par l'écume des mers grises, je vous ferai partager le destin aventureux d'un jeune Viking que tout destinait à la réussite et qui fut le jouet des Nornes, des dieux, des déesses et d'étranges créatures. Écoutez la saga d'Ingvarr le Réprouvé..."
Par l'auteur des Sagas des Neuf Mondes, de Hrólf le Vagabond et de La Saga de Rollon, le premier épisode d'un nouveau et captivant voyage à travers légendes, drames, amours, poésie et Histoire, sans oublier quelques brassées de sourires (et d'hydromel).






Avis : Pour commencer, un grand merci aux éditions Noir d'Absinthe et à Dorian Lake, auteur et directeur de la maison d'éditions, pour ce service presse numérique. 

Je dois dire que quand j'ai su qu'il était question de Vikings dans cette histoire je n'ai pas vraiment réfléchi avant d'accepter ce roman. De plus, je trouve la couverture vraiment superbe (comme toutes les couvertures de la ME) et elle m'a vraiment très vite donné envie de découvrir la plume de Pierre Efratas et son univers. 

Nous faisons la rencontre de Genovefa, une femme cynique, agacée d'entendre son entourage lui répéter ce qu'ils aimeraient pour elle alors qu'elle n'est nullement intéressée par ses divers plans sur son avenir. Elle divague et fini par nous raconter la légende d'Ingvarr, jeune jarl de Dybdall, qui nous embarque en Norvège dans une sacrée aventure au côté de son meilleur ami Brand. 

Pour le coup, j'ai beaucoup aimé ces passages ou nous avons l'impression que Genovefa nous raconte l'histoire et qu'elle nous parle directement à nous, lecteur. Elle nous conte les diverses légendes et mini-histoires qui nous immergent un peu plus dans l'ambiance. N'étant pas souvent disponible, je ne lisais que très rarement donc j'ai eu un peu de mal à entrer totalement dans l'univers de l'auteur mais une fois chose faîtes j'ai beaucoup apprécié. 

Outre l'originalité du roman, j'accorde un énorme point pour les diverses connaissances acquises lors de ma lecture de ce premier tome ; je ne connaissais pas grand chose à la mythologie celte et viking mais ce roman est une véritable mine d'informations. 

Pour le coup, il y a énormément de personnages, aux noms complexes, et j'ai dû fouiller le récit pour être certaine d'écrire correctement Genovefa et Ingvarr. Si vous avez peur de vous perdre, prenez quelques notes, c'est ce que j'ai fini par faire puisque je ne lisais pas énormément avec le travail. C'est le style de roman dans lequel il faut totalement se plonger si on veut rentrer dans l'histoire ; prendre son temps pour découvrir l'ambiance et les protagonistes tout en acquérant de nombreuses connaissances au fil des pages.

On pourrait croire que les longues descriptions et le peu de dialogue entre les protagonistes rendent le récit long et peu intéressant mais c'est tout le contraire. Ce premier tome est un mélange d'humour, de batailles, de joutes verbales et de tension ; on se prête au jeu et nous prenons plaisir à découvrir le récit de Genovefa à travers son cynisme et son humour particulier.

La plume de l'auteur est agréable ; fluide, détaillée et captivante, elle nous entraine sans mal dans cette ambiance particulière qu'est le monde des Vikings. 

Pour le coup, mon seul point négatif, seulement parce que je manque de temps, c'est que je souhaite recommencer la série TV Vikings depuis que j'ai fermé ce roman … alors que j'ai déjà recommencé Supernatural et Game of Thrones il y a peu, haha ! 

Un univers captivant dans un récit immersif et addictif que je vous conseille chaudement !




[Chronique] Baltimore, Tome 3.5 - Pauline Libersart


Saga : Baltimore
Titre : Pour un instant de tendresse
Tome : 3.5
Auteur : Pauline Libersart
Editions : BMR
Genres : Nouvelle, Romance, Contemporain
Pages : 76
Sortie : 15 Juin 2018
Prix : Numérique






SERVICE PRESSE
NetGalley






Résumé : Policier intègre et opiniâtre, Ernesto Sanchez était promis à un grand avenir au sein de la brigade criminelle de Baltimore… mais la vie en a décidé autrement. Depuis trois ans, il se bat pour remettre sa vie en ordre et oublier le drame qui l’a marqué. Jeune femme issue des quartiers défavorisés, maman à seize ans, Gemma Fernandez travaille dur pour s’en sortir seule et élever décemment  sa fillette de six ans, Helena.  S’ils travaillent dans le même service, Gemma n’aime pas Ernesto, qui se conduit comme un tombeur. Le jour où, pour lui rendre service, il s’occupe d’Helena, elle ne peut que constater  la complicité sincère qui se crée entre sa fille et son collègue. Et si elle avait eu tort au sujet d’Ernesto  ? S’il n’avait rien à voir avec ce personnage de macho misogyne qu’il se plaît à jouer  ? Alors qu’il devient de plus en plus présent dans leur vie, elle cède à son charme et décide de lui laisser une chance… Un instant de tendresse de trop courte durée. Rattrapée par son passé, Gemma découvre que le père d’Helena est sorti de prison, décidé à se venger d’elle…

Les épisodes de la série Baltimore, bien qu’ils se déroulent dans un même univers et se suivent chronologiquement, peuvent se lire indépendamment les uns des autres. 








Avis : Pour commencer, un grand merci à NetGalley et aux éditions BMR pour ce service presse numérique.

Il faut savoir que la saga se divise en deux ; il y a les tomes principaux (1, 2 et 3) qui sont des tomes compagnons, nous suivons donc un couple différent à chaque fois tout en retrouvant les précédents au fur et à mesure. Ensuite, il y a les tomes "hors séries" (1.5, 2.5 et 3.5) qui parlent de tout autres personnages mais qui sont, d'une certaine manière, liés aux tomes principaux ; ce sont également des tomes compagnons.

Nous suivons ici Gemma Fernandez qui travaille dur en tant que secrétaire à la brigade criminelle de Baltimore, elle élève seule sa fille de 6 ans, Helena, et peine à s'en sortir mais ferait tout pour sa fille. Le père de cette dernière est furieux contre Gemma et va très vite la retrouver et s'en prendre à elle mais c'est sans compter Ernesto Sanchez, un policier de la brigade qui travaille dans le même service que Gemma.

Gemma est le style de femme que j'aime beaucoup, courageuse et forte, elle ne se laisse pas faire et refuse de se faire entretenir par un homme. Elle n'a connu aucune forme d'amour en dehors de sa fille et on voit donc son évolution au fil des pages.
Ernesto a fait une grave erreur dans sa carrière et donne tout, depuis, pour se racheter. C'est un homme qui a énormément souffert de sa seule et unique vraie relation ce qui l'a transformé. Il est devenu très vite ce personnage macho, misogyne et coureur de jupons que Gemma ne supporte pas.
Helena est une petite fille qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui n'a pas de filtre ; j'ai beaucoup aimé ce protagoniste qui apportait une touche de douceur et de tendresse au récit.

Pour le coup, je n'en dirais pas plus sur l'histoire mais sachez que j'ai beaucoup apprécié, c'est d'ailleurs mon préféré des trois bonus. J'aurais, certes, aimée en apprendre plus mais contrairement aux deux autres nouvelles, ça m'a moins dérangé ici.
J'ai vu venir pas mal de choses mais, une fois encore, ça ne m'a pas dérangé ; j'avais besoin d'une courte lecture pour me "remettre à lire", c'est ce que j'ai eu avec Baltimore 3.5 et c'est tout ce que je voulais. En effet, j'ai travaillé tout le mois de Juillet en tant qu'animatrice BAFA et je n'ai lu qu'un roman et demi en 18 jours de temps alors que, de base, je lis un roman tous les jours voir tous les 2/3 jours donc forcément..

Bref, pour résumé, c'était une lecture rapide et légère, avec des protagonistes qui ont su me toucher et dont j'ai apprécié la compagnie le temps de ces quelques pages. La plume de l'autrice est fluide et se laisse rapidement lire ; je vous conseille cette petite saga si vous ne la connaissez pas encore.


mercredi 25 juillet 2018

[Series Time] Le ou les reboot(s) qu'on aime le moins



Coucou,


On se retrouve aujourd'hui pour un nouveau rendez-vous qui parlera des séries TV. En effet, je suis quelqu'un qui en regarde énormément (mon compte TV Show Time le montre parfaitement) et c'est toujours un plaisir, pour moi, d'en parler avec d'autres passionnés.





Alors quand Jonathan, du blog The Book Lovers, m'a contacté en me disant "ça te dit un rendez-vous similaire au Top Ten Tuesday du mardi et du Throwback Thursday Livresque du jeudi qui parlerait de séries TV?" j'ai tout de suite dit oui. Il en a parlé avec Sofia, du blog Bookscritics, et voilà comment est né ce petit rendez-vous. 


Les règles sont simples, il suffit de répondre à la "question" avec vos propres réponses, en expliquant ou nos vos choix. 

C'est un rendez-vous que nous mettons en place sur nos blogs respectifs les mercredis mais vous pouvez totalement le reprendre un autre jour. 

*****



Ce reboot est une MEGA GROSSE BLAGUE et je vous laisse l'avis de Jonathan juste ici puisque nous pensons la même chose à ce sujet !




Puis.. hum.. c'est quoi cette nouvelle idée de vouloir faire un Reboot sur Buffy contre les Vampires ? Depuis que j'ai vu passé l'info, ça m'énerve encore plus que pour Charmed !!!
Encore si c'était un spin-off sur un personnage ou alors sur une tout autre Tueuse, pourquoi pas, mais là … pour le coup, je suis vraiment pas rassurée haha !

Mise à jour le 28 juillet : après avoir vu que ce reboot serait sur une nouvelle tueuse, je suis tout à fait pour !








Si vous souhaitez reprendre ce rendez-vous, n'hésitez pas à déposer vos liens sous cet article, je les ajouterais au fur et à mesure.







Article de la semaine prochaine : Top 10 des séries terminées et dont tu aimes la fin ?

samedi 21 juillet 2018

[Interviews] F.V. Estyer



Depuis combien de temps écris-tu ?



Depuis longtemps ! J Quand j’étais petite, j’écrivais des histoires de princesses et de sorcières, puis est venu le temps de la fanfic de Buffy contre les vampires. J’ai arrêté d’écrire pendant très longtemps après ça et je n’ai vraiment repris qu’en 2013.


Est-ce ton premier livre, combien en as-tu écrit ?



Alors, sans compter les nouvelles des recueils, j’en ai publié 8.


Quels sont tes auteurs et tes genres littéraires préférés?



Je n’ai pas vraiment de genre littéraire préféré, je lis de tout suivant les périodes, même si je lis de plus en plus de MM. Tout comme mes auteurs préférés dépendent de mon humeur ! ^^


As-tu d’autres projets dans l’immédiat?



Plein ! (Trop) J’ai des tas d’histoires commencées et non terminées mais j’ai du mal à me concentrer sur une seule, du coup je me disperse, ce qui fait que je suis très lente à terminer une histoire.


Penses-tu/Veux-tu te faire éditer un jour ou tiens-tu à t’auto-éditer pour garder plus de libertés sur tes écrits ?



Je fais les deux et ça me convient parfaitement. J’aime l’auto-édition pour la liberté et pour cette sensation d’accomplissement de tout avoir réalisé soi-même, mais j’aime aussi les ME pour l’encadrement, et le stress en moins !


Où puises-tu toutes ces idées ? D’où vient l’inspiration ?



Bonne question ! Ça vient de partout, de tout ce que je vois, des gens, du quotidien ( Par exemple, y’a pas si longtemps, j’ai vu deux motards discuter alors qu’il étaient arrêtés à un feu rouge, et hop, une nouvelle idée d’histoire est née !)


Quand tu commences à écrire une histoire, la connais-tu en entier ou bien improvises-tu au fur et à mesure ?


Ca dépend. J’improvise pas mal, mais j’ai toujours un semblant de trame (qui dévie toujours !) mais pour certaines histoires, j’ai besoin de savoir où je vais, pour d’autres, je me laisse porter par les personnages et le déroulement de l’histoire.


Combien de temps mets-tu pour écrire un livre ? Ecris-tu plusieurs heures par jour ?
Comment procèdes-tu pour écrire un livre ?



Je suis très lente. Je dirais entre 6 mois et un an. Je suis très irrégulière dans mon écriture (là, ça fait plus d’un mois que je n’ai pas écrit une ligne.) Ca va, ça vient. Je n’ai pas de planning ni rien, c’est un passe-temps, alors c’est quand j’ai envie, que je suis inspirée, que j’ai le temps.


Où écris-tu ? As-tu besoin d’une certaine ambiance, de conditions de travail particulières?



Non. J’écris un peu n’importe où. Même si en règle générale je préfère être seule, j’y arrive quand même avec du monde autour de moi. Parfois la musique me stimule, parfois elle me freine, ça dépend vraiment de mon humeur du moment ! ^^


Quelle est la phase la plus difficile, dans l’écriture et/ou la publication d’un roman ?
A qui confies-tu ton manuscrit en premier ?



Alors, j’ai des bêta lectrices qui me suivent tout au long du récit. Certains sont postés sur Wattpad aussi, donc les retours m’aident. J’ai énormément de mal à travailler seule. J’ai besoin de retours fréquents pour pouvoir avancer. Une fois prêt, la première à le lire d’une traite, c’est ma mère, qui est aussi ma correctrice ! :-p



Un conseil pour quelqu’un qui décide de se lancer dans l’écriture ou l’auto-édition ?



Pas vraiment. Je dirais juste de foncer !



Tu sembles avoir une facilité incroyable à décrire les scènes érotiques, et pourtant, c’est souvent un défi pour les auteurs. Quelles sont les scènes qui te donnent le plus de fil à retordre (en érotisme ou hors érotisme) ? Et quelles sont celles que tu préfères écrire ?


Alors pas du tout ! Je galère toujours pour les scènes érotiques (surtout celles de Dark Skies !^^) surtout que ce n’est pas ce que je préfère lire dans un bouquin. Les scènes qui me donnent le plus de mal sont les descriptions, les chapitres de transition, j’ai toujours l’impression d’écrire des trucs chiants comme la pluie dans ces moments-là. Celles que je préfère écrire en général, ce sont les interactions entre les personnages, surtout au début, c’est le meilleur moment !





Qu’est-ce qui, en tant qu’autrice et/ou lectrice, te fait le plus vibrer ? Est-ce qu’il y a des choses que tu privilégies dans la romance ?



Je n’ai pas vraiment d’exemple, je pense que c’est un tout. J’aime les récits forts émotionnellement, surtout dans la romance, j’aime les relations compliquées, mais tellement profondes et belles, pleine de complicité. Après j’aime beaucoup l’amour /haine aussi, quand les personnages se détestent mais se désirent tout autant !










Interview d’Aurélie