samedi 9 juin 2018

[Interviews] Soraya Doye

Bonjour à tous,
On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle interview et c’est Soraya Doye que nous accueillons sur le blog.


Bonjour et bienvenue sur Amabooksaddict,




Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Soraya Doye, j’ai 28 ans, heureuse épouse, maman d’un petit garçon de 4 ans et enceinte d’une petite puce qui devrait nous rejoindre en mai. Ma famille est ma priorité, c’est la plus grande richesse qui existe !
Fan de course à pied, j’adore manger (si si les deux peuvent se combiner), amoureuse des animaux et passionnée de livres (surtout SFF). Je peux passer des jours plongée dans un bouquin sans dormir, s’il me tient en haleine !






Depuis quel âges écrivez-vous ? Quel a été votre premier roman terminé ?

D’abord, le plaisir d’écrire est arrivé vers l’âge de douze ans. Mes premières rédactions de français. Chaque thème était l’occasion pour moi d’emmener le lecteur là où il ne s’attendait pas. C’était mon défi et j’adorais ça !
Pour la petite anecdote, j’étais au collège, absente au cours de Français et une amie m’a refilé mes devoirs : une rédaction sur notre lieu préféré. Avec cette envie d’être toujours originale, j’ai choisi les WC. Un texte magique, des figures de style à tout-va, un rouleau de papier qui se transforme en parchemin… Bref, la totale. Mais le verdict a été violent, à peine la moyenne ! La prof distribue les copies et sourit. « Très beau texte Soraya, mais le thème était : décrivez votre endroit Romantique préféré… Je doute que les WC soient le summum du romantisme… » La classe a éclaté de rire !
En dehors du travail scolaire, je n’écrivais pas.
J’ai commencé à poser les premiers mots de mon roman à 18 ans. Quelques chapitres, et puis j’ai abandonné, je ne m’en sentais pas capable. S’enchaînent les cours, le premier appart, les jobs… Je n’ai jamais pris le temps de me replonger dans mon histoire. Et puis, 10 ans plus tard, le déclic. J’ai recommencé à écrire Lucide, sans vraiment savoir où j’allais, mais j’avançais ! Au bout d’un an, l’histoire bouclée, j’ai publié les chapitres sur wattpad et quelle fut ma surprise en voyant l’engouement des lecteurs autour de l’intrigue. Poussée par cet élan d’enthousiasme, j’ai envoyé mon manuscrit à quelques éditeurs. Les grosses maisons ne m’ont pas répondue, les autres ont accepté mon manuscrit.






Pouvez-vous nous parler de la publication de votre roman ?

J’ai choisi de travailler avec Alter Real éditions pour plusieurs raisons.
D’abord, suite à un appel sur twitter de l’éditrice pour recruter des bêtas lecteurs, j’ai proposé ma candidature. Après un entretien téléphonique, je recevais mes premières nouvelles.
Le feeling est tout de suite bien passé avec Violaine, l’éditrice, et j’en ai profité pour lui parler de mon roman. Je lui ai envoyé le manuscrit, je crois que c’était un mardi, et le samedi, elle m’appelait pour me proposer un contrat. Nous avons parlé de mes personnages, du travail éditorial… J’étais subjuguée de pouvoir discuter de ces personnages qui ne vivaient jusqu’à présent que dans ma tête, avec elle. Violaine m’a tout de suite mise en confiance. Elle a été à l’écoute. Elle a respecté mes choix… Le travail de la maison d’édition a été génial, une couverture magnifique, un brief éditorial complet… Lucide est enfin prêt à être publié !






D'où viennent vos idées pour l'écriture ?

L’idée de ce roman m’est venue pendant un rêve. C’est ironique quand on sait que l’intrigue est basée sur les rêves lucides. Je me suis réveillée en sursaut, j’avais rêvé des grandes lignes de l’histoire, il était 2h du mat’ j’ai écrit tout ce dont je me souvenais sur une grande enveloppe blanche déchirée, et… je me suis rendormie ! Depuis ce jour, je me répète qu’il faut que je raconte cette histoire ! Aujourd’hui, c’est chose faite… Enfin, le premier tome !
Lucide, c’est l’histoire d’une jeune fille, Alaya, qui va découvrir, la nuit de ses 18 ans, qu’elle est une Lucide. Elle peut vivre consciemment ses rêves. Grâce à Thomas, qu’elle va rencontrer en Lucidité, elle va apprendre que les Lucides sont des êtres traqués et constamment en danger. Son pouvoir est convoité. À travers les dimensions, elle va devoir se battre pour protéger sa famille, ses amis et son secret…






En quelques mots, pouvez-vous présenter vos romans ?

J’écris d’autres textes : des nouvelles, des poèmes, souvent sur des thèmes qui me touchent. Pour extérioriser ce que j’ai sur le cœur. Une nouvelle devrait d’ailleurs être publiée bientôt chez Alter Real. Un texte très important à mes yeux, mais je n’en dis pas plus pour l’instant 😊







Avez-vous d'autres projets à venir ?

J’ai commencé un roman de fantasy, et un autre de chick-lit, mais pour le moment, ils sont en stand-by. Je me consacre à l’écriture de tome 2 de Lucide, et c’est beaucoup de travail.





Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?

Le seul rituel avant l’écriture, c’est de coucher mon fils ! Impossible de travailler quand il est éveillé !
Pas de musique, pas de bruit de fond, juste le son des touches du clavier pour seule mélodie.
J’aime avoir une infusion de camomille ou de lavande et quelques orangettes (un paquet complet) au chocolat noir à déguster en écrivant.






Une dernière chose à nous dire ?

Le premier tome de Lucide est sorti le 4 mai en ebook. Pour la version papier, je n’ai pas encore la date exacte, il y aura surement un mois de décalage. Je tiendrai les lecteurs au courant via les réseaux sociaux. 

Voici le lien de ma page de présentation sur le site de la maison d’édition :
Pour connaître mes actus, suivez-moi sur les réseaux sociaux :
Instagram : @soraya_doye
Et voici le lien du booktrailer de Lucide : https://www.youtube.com/watch?v=ufNiyCOx2Yc 

J’espère vraiment vous embarquer dans mon histoire, vous faire aimer mes personnages, détester certains aussi… Le stress à l’approche de la sortie est énorme, c’est une première pour moi. Vous allez être nombreux à entrer dans ma tête, et voir tout ce qu’il s’y passe ! Quelle adrénaline !
Je remercie Amandine pour cette interview, tous les chroniqueurs - chroniqueuses qui font un travail génial, et tous les lecteurs ! Bientôt, vous ferez partis de ma Communauté ! (Vous comprendrez vite pourquoi 😉)


*****

L'interview touche à sa fin, merci Soraya Doye et à très vite.

Son roman est disponible juste ici.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire