samedi 16 juin 2018

[Chronique] Les chroniques de Ferin, Tome 1 - Faith Kean

Littérature de l'Imaginaire

Saga : Les chroniques de Ferin
Titre : Ensorcelé
Tome : 1
Auteur : Faith Kean
Editions : MxM BookMark
Genres : Romance MM, Urban Fantasy
Pages : 176
Sortie : 9 Mai 2018
Prix : Numérique





SERVICE PRESSE





Résumé : « Choisissez avec discernement le chemin qui vous semble le meilleur, mais soyez assurés que, comme un père, je me trouverai vigilant et attentif à chacun d’entre vous. »

Rydënhad, souverain du royaume d’Infeijin, est à l'aube de son règne. Il a l’ambition d’être un bon roi, malheureusement l’avidité de la cour de Ferin cache de sombres desseins. À l'approche des Rites des Lunes, les incidents se multiplient, plongeant le palais au cœur des intrigues et des trahisons ; s’il veut survivre à ses nombreux prétendants, Rydënhad va devoir redoubler de vigilance. Et pour protéger son trône et sa lignée, il pourra compter sur la loyauté infaillible du Duc des Contées, ainsi que sur un allié venu tout droit des Terres Blanches ; un homme qui pourrait changer toutes ses certitudes et bouleverser son existence à jamais.





Avis : Pour commencer, un grand merci à Johanna et aux éditions MxM BookMark pour l'envoi de ce roman numérique.

Il faut savoir que je n'ai pas lu la trilogie Les chroniques de Ren mais ça ne m'a pas empêché d'entrer totalement dans l'univers et de ne pas me sentir perdue au fur et à mesure de ma lecture. Par contre, je compte la lire dès que possible car je suis encore plus curieuse qu'avant ma lecture d'Ensorcelé.

Nous faisons donc la rencontre de Rydënhad, jeune souverain du royaume d'Inferijin, qui souhaite être un bon roi pour son peuple. Etant plus à l'aise en pleine guerre plutôt que sur son trône, notre jeune roi est loin d'être est loin de sauter de joie quand il s'agit de faire des fêtes au palais. Avec l'approche des Rites des Lunes, son palais est "envahi" de prétendants et ça l'ennui beaucoup. Du moins, jusqu'à ce qu'il pose les yeux sur Eïen, le Prince des Terres Blanches, un elfe noir rejeté par les siens.

Rydënhad a un fils, Ryhaïgarhad, qui est un véritable petit monstre, il n'arrête pas une minute et rend fou tout le monde. On a un vague aperçu de Ryhaïgarhad un siècle plus tard et ça me donne encore plus envie de lire Les chroniques de Ren car ça promet pas mal de choses.

Rydënhad est un père très (trop ?) protecteur et un roi entouré d'ennemis qui pensent qu'il n'a pas ce qu'il faut pour être un bon roi. Nous le voyons également tomber amoureux et la relation qui voit le jour au fil des pages est très forte. Pour tout vous dire, Rydënhad est un homme cruel mais juste et c'est ce que j'ai apprécié en le découvrant.

Ryhaïgarhad a su me donner le sourire à plusieurs reprises au court de ma lecture, c'est vraiment un petit diable qui fait seulement ce qu'il veut. Il est aussi têtu que son père (voir plus) mais la relation qui le lit à ce dernier est aussi belle qu'émouvante.

Eïren est un personnage que j'ai tout autant adoré, c'est celui qui a le plus la tête sur les épaules et les pieds sur terre mais n'hésite pas une seule seconde quand celui qu'il aime est en danger. Il ferait tout pour lui et c'est juste magnifique. Il est fort et c'est se montrer impitoyable quand c'est nécessaire mais il est aussi mystérieux, adorable et très touchant dans ses agissements.

Il y a un autre protagoniste que j'ai adoré c'est le "frère" de Rydënhad, Kiyran, qui veille toujours sur le roi. Il le soutient, le protège, et est le seul en qui Rydënhad fait vraiment confiance au début du récit. J'ai beaucoup aimé cette relation car Kiyran n'hésite pas une seconde quand il doit faire part de quelque chose au roi, il sait le remettre à sa place tout en le protégeant et en se moquant de lui. C'est une relation très forte qui lit ces deux là et j'ai beaucoup aimé la suivre.

La seule chose que je pourrais dire se serait le manque d'informations sur les dieux et l'univers en lui-même pour ceux qui, comme moi, lisent ce roman avant Les chroniques de Ren. En soit, ça ne m'a pas spécialement posé problème mais j'étais curieuse d'en apprendre plus sur l'univers donc c'est forcément quelque chose qui m'a manqué. D'un autre côté, le fait de ne pas avoir eu ces informations me donnent juste envie de sauter sur l'autre saga mais bon. ^^'

La plume est fluide et addictive, le récit est prenant et immersif, les personnages sont drôles, attachants, touchants et ne manquent pas de charmes. En soit j'ai totalement adoré ce roman que j'ai lu très vite (et que j'ai eu un mal fou à lâcher alors que j'avais un partiel) et je suis déjà très impatiente à l'idée de retrouver l'ambiance et l'univers créé par l'autrice.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire