jeudi 28 juin 2018

[Chronique] Le Temps des Cerises, Tome 5 - Aurélie Chateaux-Martin

Littérature de l'Imaginaire




Saga : Le Temps des Cerises
Titre : Été Indien
Tome : 5 (dernier)
Auteur : Aurélie Chateaux-Martin
Autoédition
Genres : Romance MM, Trouple, Fantasy
Sortie : 28 Juin 2018
Prix : Numérique

Si vous souhaitez acheter la saga (2 intégrales + 1 roman) au format papier, n'hésitez pas à contacter l'autrice pour les recevoir dédicacer. Personnellement c'est fait et j'ai trop hâte de les recevoir !



SERVICE PRESSE






Résumé : Un an a passé depuis la naissance de Menya. La vie à Naÿl s’écoule doucement, paisiblement. Sakura et Maël sont heureux, ils ont tout ce dont ils ont toujours rêvé… ou presque. Ils s’aiment, ils chérissent leur famille, ils adorent leurs amis.
Pourtant, si Maël vit le parfait bonheur, il ne se sent pas complètement entier. Il n’a pas oublié son projet, celui de réunir Styx et Sakura, de former un trouple avec eux. Il rêve d'une vie à trois, de passion torride et de tendresse partagée. Il a mûri son projet et alors que son fils cadet célèbre son passage dans sa seconde année de vie, il se sent enfin prêt à en parler à son époux. Même s’il sait d’avance que Sakura protestera abondamment, que Styx n’est pas non plus prêt à vivre cette expérience, et qu’il s’apprête à chambouler leurs vies à tous. Il va devoir faire preuve d’autant de détermination que de tact s’il ne veut pas tout foirer et briser sa famille, son bonheur, et ses deux amours…






Attention aux spoilers des tomes précédents !!!! 


Avis : Pour commencer, un grand merci à Aurélie Chateaux-Martin pour l'envoi de ses romans en bêta-lecture et en services presse.

En soit, ce roman je l'attendais avec autant de stress que d'impatience. J'étais, comme toujours, impatiente de retrouver les personnages (surtout Maël et Styx, Sakura beaucoup moins mais bon) et la plume tellement addictive de l'autrice mais j'avais également très peur car nous parlons ici de trouple.
En effet, on connait les sentiments que Maël porte à Sakura comme ceux qu'il porte à Styx et on sait très bien que même si il a choisi Sakura, il ne sera jamais complet sans Styx donc ce trouple, je l'attendais depuis le premier tome de la saga (oui parce que je suis au courant de tout depuis bien avant.. depuis quasiment la fin de la trilogie Muse en fait).
Mettre en place un trouple, ce n'est déjà pas facile alors mettre en place un trouple quand les deux hommes que tu aimes de tout ton cœur se supportent à peine, c'est tout de suite beaucoup plus complexe.

En soit, je savais que l'autrice réussirait à amener ce trouple comme il faut, que ce soit par rapport aux enfants de Maël comme par rapport aux protagonistes. A vrai dire j'avais surtout peur de Sakura ; je ne le cache plus, c'est un personnage que j'aime bien mais sans plus, alors oui il a énormément aidé Maël et il lui a apporté un immense bonheur mais ça ne change rien. En fait, je le tolère dans le récit mais c'est tout, je saurais même pas vous dire pourquoi. Enfin si, il m'a énervé un nombre incalculable de fois mais ça ne devrait pas me mettre dans cet état et c'est pourtant bien le cas.

Depuis que j'ai terminé ma lecture, je peux vous dire que je l'aime un peu plus mais si je devais comparer à l'amour que je porte à Maël ou à Styx, ça sera toujours insignifiant. Comme je disais sur Twitter il y a quelques temps, sur une échelle de 1 à 10, Sakura est à 4.99/10, Maël est à l'infini et Styx encore plus haha.

Maêl c'est un petit chat lubrique qui a beaucoup évolué ; il a grandi, muri, surtout depuis qu'il est papa. Sa relation avec ses fils est à la fois belle, douce et touchante ; c'est un merveilleux papa. Légèrement déluré, qui n'exerce pas un métier idéal mais il est heureux et c'est tout ce qui fait le bonheur de ses enfants.

Depuis le premier tome (voir depuis Muse en fait), Styx a beaucoup changé, vraiment beaucoup et même si il s'est souvent très mal comporté envers Maël, mon amour pour lui n'a jamais cessé d'augmenter. Je suis tombée sous le charme de ce peintre névrosé alors qu'il m'a brisé le cœur comme jamais un personnage ne l'avait fait avant lui. Sa relation avec Maël n'a jamais été idéale et parfaite ; il y a eu beaucoup de casse entre eux (nos trois cœurs brisés déjà..) et encore plus de larmes mais, grâce à Sakura, ils ont su trouver le juste milieu pour s'aimer éperdument (oui, je l'avoue, j'aime Sakura seulement parce qu'il a permit à Maël de retrouver Styx mais ne le dîtes pas à Aurélie, elle va encore lever les yeux au ciel en soupirant de désespoir parce qu'après 5 tomes je suis toujours pas sous le charme du personnage (a)).

Cette histoire m'a brisé le cœur, m'a rendu heureuse, m'a faîtes pleuré, m'a broyé le cœur (comme Régina dans Once Upon a Time), etc., vraiment, j'ai ressenti tout un tas d'émotions fortes et contradictoires, j'ai détesté l'autrice une bonne centaine de fois mais ça a été un sacré coup de cœur.

Aurélie a toujours traité des sujets divers et variés dans ses romans et c'était vraiment très intéressant de développer le tout au côté de Maël, ce personnage brisé par la vie qui ne souhaite qu'être heureux avec celui (ceux) qu'il aime(nt).
Je suis sous le charme de cette saga (et surtout de Styx en fait … et Maël) mais également des autres romans de l'autrice ; elle a ce précieux talent pour écrire de superbes romans (surtout quand il s'agit de me briser le cœur, là, elle est trop forte) de qualités ; je ne cesserai jamais de vous recommander sa plume et ses univers que j'apprécie énormément.

Autant vous dire qu'après avoir fini ce 5e et dernier tome de la saga, je ne suis pas pressée de finir cette chronique ; dire au revoir aux personnages n'a pas été facile et ne l'est toujours pas. Je ne souhaite qu'une chose c'est qu'Aurélie commence l'écriture des autres romans qui nous permettront de les retrouver.

PS. J'ai adoré les bonus du roman.. surtout le dernier (et vous devez savoir pourquoi haha) ; je l'attendais tellement celui-là que j'en avais les larmes aux yeux de joie xD





Bon, puis juste parce que je suis dingue du personnage, du dessin de l'autrice mais surtout de la déclaration d'amour de Styx ; je vous la laisse juste ici (vous imaginez même pas ma joie en voyant la dédicace) 













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire