samedi 5 mai 2018

[Interviews] Victoriane Vadi

Bonjour à tous,

On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est Victoriane Vadi que nous accueillons sur le blog.




*****


Bonjour Victoriane et bienvenue sur Amabooksaddict,





Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?


Bonjour et merci beaucoup pour cette interview, je n'ai jamais été douée pour me présenter mais je vais essayer quand même. Je vis dans une très belle région de montagnes, j'adore lire, jouer à des jeux vidéo, voyager. Mes romans finissent toujours bien et ils parlent toujours d'histoires d'amour, même quand elles ne sont pas conventionnelles.





Depuis quel âge écrivez-vous ? Quel a été votre premier roman terminé ?


J'écris depuis la petite enfance. J'inventais des histoires avant même de savoir écrire - ce qui me posait des problèmes évidents -, je fabriquais des livres et je demandais aux adultes de m'écrire le texte sous la dictée. À l'adolescence, j'étais une assez mauvaise élève et je faisais semblant de travailler dans ma chambre pour y noircir des pages de textes - de qualité très médiocre - pendant mon temps libre. Ensuite j'ai écrit comme beaucoup de la fanfiction, et quand le cadre des histoires des autres est devenu trop étroit pour y faire entrer les miennes, j'ai commencé à écrire mes propres romans. Le premier que j'ai terminé est Sortie des Sables.





Pouvez-vous nous parler de la publication de votre/vos roman(s) ? (Vos démarches, etc..)


Je publie tous mes romans en ligne, et je ne pensais pas qu'ils seraient un jour publiés en papier, ou alors pas avant très longtemps. Je n'ai pas fait de démarches, c'est la maison d'édition MxMBookmark qui m'a contactée pour publier Sortie des Sables parce qu'une bonne fée de l'équipe l'avait beaucoup aimée.





D'où viennent vos idées pour l'écriture ?


Je suis inspirée par la littérature en générale, mais aussi beaucoup par les jeux vidéo, surtout pour les ambiances et les décors de mes histoires, et par mes voyages. Souvent, l'inspiration vient grâce aux lieux : des montagnes, un château, une forêt profonde, les ruelles étroites d'une vieille ville, des ruines antiques... Ce sont les lieux qui ont des choses à raconter, ce sont eux qui me soufflent des histoires.





En quelques mots, pouvez-vous présenter votre/vos roman(s) ?


En quelques mots, je dirais que j'écris de la fantasy homoromantique dans laquelle la magie et la sensualité ont toujours une part très importante.





Avez-vous d'autres projets à venir ?


Oui, la suite de Nox Arcana, peut-être d'autres histoires dans l'univers de Calices, des romans laissés de côté depuis longtemps et j'aimerais bien écrire un peu de la science-fiction aussi.





Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?


Quand j'en ai besoin, j'écoute une musique ou une ambiance sonore qui évoquent l'histoire que j'écris, et je recherche des illustrations pour m'inspirer de décors, de costumes, ou simplement de l'émotion que produisent certaines images.




Question bonus. J'ai lu votre roman Calices et j'ai beaucoup aimé, comment s'est passé l'écriture de ce roman ? Pourquoi ces thèmes ?


Merci beaucoup de l'avoir lu déjà, Calices est un roman un peu particulier parce qu'il fait partie de ma bibliothèque personnelle d'histoires que j'écris pour me faire plaisir mais qui ne sont pas destinées à être montrées. J'ai quand même fini par l'envoyer à une amie à qui je savais qu'elle pourrait plaire, puis à une autre, et finalement, je l'ai mise en ligne avec un avertissement pour expliquer qu'elle sortait de l'Enfer de ma bibliothèque personnelle... Ce qui apparemment n'a pas tant que ça effrayé les lectrices ! J'ai tendance à avoir peur de choquer tout le monde, alors qu'il semblerait que dans la majorité des cas, ça se passe bien.


Quant aux thèmes : la neige, les vampires, la forteresse de glace, la romance, la soumission, la magie, ce sont mes thèmes préférés et j'avais envie de les aborder dans une histoire qui soit le contraire de ce qu'on exige habituellement des auteurs, c'est-à-dire l'originalité du sujet, et la construction méticuleuse de l'intrigue. Dans Calices l'intrigue tiendrait en une phrase et les thèmes sont abordés au moins depuis le XIXème siècle. Ce n'est pas un roman de concours littéraire, c'est un chocolat chaud aux épices, à lire pour le plaisir.




*****

L'interview touche à sa fin, merci Victoriane Vadi pour vos réponses et à très vite.

Vous pouvez retrouver les écrits de l'autrice via sa page Amazon et ma chronique de Calices juste ici.



.


2 commentaires:

  1. Elle est super cette interview ! Ca me donne envie de découvrir d'autres romans de Victoriane Vadi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Pour le coup, j'ai moi aussi très envie de lire ses autres romans !

      Supprimer