samedi 3 février 2018

[Chronique] Silver Knight - Rohan Lockhart

Le Pavillon des Chimères, tome 2: Silver Knight - Rohan Lockhart








Titre: Le Pavillon des Chimères, tome 2: Silver Knight
Auteur: Rohan Lockhart
Éditions MxM Bookmark
Genre: romance M/M, fantasy



SERVICE PRESSE



Résumé:


« Le Royaume du Feu est tombé »

Khin, héritier du trône, s’est réfugié en pays allié depuis que son pays est occupé. Mais c'est sur ses propres terres qu’est détenu Laksana le frère de son aimé.

Il mandate Lyron, Ambassadeur de la Voûte des Cieux, ami loyal et vaillant guerrier, pour le retrouver. Avec force et détermination Lyron bravera l'interdit en s'introduisant en territoire surveillé, à la recherche d'un jeune homme que la vie et les hommes ont brisé.

Durant ce voyage fait d’espoirs et de confiance retrouvée, Laksana entreverra de nouveau la beauté de la vie. Auprès de Lyron, il trouvera le courage de se relever et de se battre.


« C’est une quête de liberté »




Biographie de l'auteur:


Rohan Lockhart, anciennement connu sous le pseudo 6san est l’auteur de la série Gmo-Project, un récit Boy’s Love publié sur internet en 2011. Il rêvait de pouvoir partager ses histoires sous la forme d’un webcomic et finit par se lancer dans l’écriture, faute de pouvoir dessiner. Illustré régulièrement par des artistes, ce qui devait rester une fiction en ligne finit par être publié en roman à la demande de ses lecteurs.

C’est une étape importante dans la vie de l’auteur qui sortira par la suite un deuxième tome pour finalement donner vie à tout un univers autour du projet « GMO ». La licence s’exportera aux USA via Yaoi Revolution. Aujourd’hui la saga compte, de nombreux volumes. Sans compter les nombreux bonus qu’il offre régulièrement à ses lecteurs grâce à de nombreuses collaborations artistiques comme en témoigne les doujinshis. Et Rohan Lockhart n’est pas prêt de s’arrêter là et compte bien explorer d’avantage l’univers qu’il s’est créé.



Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un grand merci à MxM Bookmark pour ce service presse qui fut encore une fois un très bon moment de lecture.

Comme vous vous en souvenez, j’avais beaucoup accroché avec le premier opus du Pavillon des Chimères. Ce tome 2, Silver Knight, est à la hauteur du 1, et même plus encore, je l’ai préféré au premier.

L’ambiance y est foncièrement différente, puisque nous sommes ici aux côtés de nouveaux personnages : Lyron et Laksana. Si nous connaissions déjà Laksana de nom, puisqu’il s’agit du frère de Sharham, Lyron est un grand nouveau dans ce volume.

J’ai d’abord été déstabilisée par ce changement complet de personnages et de point de vue. Parce qu’on se retrouve aux côtés de Lyron, dont nous ignorons tout, et que les héros du tome précédent ne sont pas présents au départ, pas avant une bonne moitié du tome. Ce fut une surprise et au départ, je n’étais pas certaine d’adhérer à ce changement.

Mais Lyron est un très bon personnage, il est doux, bienveillant, se préoccupe des autres et de leur bien-être et est très brave. Comment ne pas accrocher avec ce « chevalier en armure » qui n’hésite jamais à rendre service ou à voler au secours des autres ? C’est une évidence, Lyron est un personnage accrocheur qu’on aime très rapidement.

Quant à Laksana, il arrive bien plus tard dans l’histoire, puisque ce tome est centré sur la mission de Lyron : retrouver Laksana et le libérer. Au départ, le point de vue est donc assez unilatéral, et même après, nous suivons particulièrement les pensées de Lyron, même si le point de vue, dans ce roman (cette série, même !), est relativement omniscient.

Laksana, donc. J’ai adoré ce personnage. Il a subi le pire qu’on puisse imaginer (je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le découvrir, mais si vous avez lu le tome 1, vous avez craint comme moi qu’il lui arrive ce genre de malheurs… :-( ). Il est cassé par les épreuves, et à la fois si pur, si simple, si fragile, si innocent. Il a grandi avec son frère, loin des Hommes, et il n’est pas éduqué, tout en n’étant pas vraiment sauvage non plus, c’est juste qu’il ignore énormément de choses sur la vie dans la société. Il est impressionnant quand il s’agit de pécher, survivre dans la nature, etc, mais dans le monde des Hommes, il est très désarmé.

Cela lui donne un charme fou, car il est candide, et pur, et ce malgré tout ce qu’il a subi. Cela le rend également extrêmement touchant, émouvant. D’autant que dans la première partie qui suit sa découverte par Lyron, il est vraiment cassé par la vie, il fait mal au cœur… Comment ne pas être bouleversé par ce bel oiseau aux ailes brisées ?

Entre Lyron et Laksana, la romance s’installe tranquillement, doucement, avec un respect et une tendresse immenses. C’est très intense, à cause des traumatismes de Laksana, mais d’une délicatesse incroyable, qui fait du bien au cœur. C’est pour cette raison que j’ai préféré ce tome-ci, parce que les personnages autant que leur relation qui évolue lentement, paisiblement, doucement, est vraiment prenante et touchante.

La romance est bien amenée, sans heurts, avec des tas de questionnements, mais en fait avec une réelle fluidité, je trouve. On n’a pas hâte de la voir évoluer car elle est en constant changement, mais toujours avec cette vague de douceur, ce petit pincement au cœur aussi concernant Laksana (on s’en émeut par nous-mêmes, et aussi par le biais de Lyron), ce besoin que les évènements se déroulent tranquillement. Que Laksana trouve ses marques dans ce monde qui s’offre à lui, et qu’il évolue assez pour être certain de ses choix.

Seul petit regret, pas de scène érotique entre ces deux-là, je l’attendais, moi ! Pas que je sois une acharnée des scènes érotiques (bon, d’accord, j’aime beaucoup ça, mais je lis aussi des romans sans, hein, promis ! ;-) ), mais connaissant le style de Rohan et sachant que le premier tome était plutôt sensuel, j’avoue que ça m’a laissée un peu sur ma faim. Du coup on ne sait pas vraiment le fin mot de l’histoire, enfin, c’est mon impression. C’est le petit point un peu dommage, je trouve.

Également, l’histoire est très centrée sur la romance, ce qui est évidemment un grand plus, mais du coup, le scénario politique passe un peu en arrière-plan et aurait pu être un peu plus développé sur la fin. L’histoire est super, c’est dommage d’avoir voulu plier vite pour que Lyron et Laksana ne soient pas séparés trop longtemps (en pourcentage dans le livre, le temps dans l’histoire ne change pas) alors qu’on aurait apprécié plus de détails sur ces six mois qui prennent si peu de place dans le scénario.

Sinon, ce second tome est vraiment très agréable à lire, on voyage, on découvre d’autres horizons. J’ai particulièrement apprécié le pays de l’eau, convivial, accueillant et bon vivant. C’est une très belle découverte, j’espère que l’auteur nous y transportera à nouveau dans la suite de la série !

On retrouve évidemment également Khin, Sharham, Den, Maïk… et d’ailleurs les choses, entre Den et Maïk, évoluent, même si pas dans le sens qu’on le souhaiterait ! J’espère que le tome 3 sera centré sur ces deux-là, ils m’énervent tous les deux, je veux les voir dénouer leurs problèmes de communication et de cœur face à face comme des grands !

Un très bon second tome, à découvrir. Et si vous n’avez pas lu le premier opus, eh bien foncez, cette série est un réel bonheur à lire !



Points positifs : une plume fluide, dynamique et plutôt poétique ; un univers original, très oriental, que nous embarque dans un beau voyage ; des personnages attachants, nouveaux par rapport aux tomes 1, auxquels on accroche énormément ; une romance douce et touchante.

Points négatifs : parfois quelques lourdeurs de style avec notamment des répétitions et quelques fautes également ; une belle scène érotique m’a manqué.



Note : 4,4/5



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire