dimanche 14 janvier 2018

[Chronique] In these words 2 - Guilt/Pleasure

In These Words, tome 2 - Guilt/Pleasure









Titre: In These Words
Auteur: Guilt/Pleasure
Éditions Taifu comics
Genre: manga, yaoi
Âge: 18+
2 tomes parus, série en cours




Résumé:


Qui aurait pu élaborer un tel plan à part toi…

Alors que Katsuya se retrouve seul avec Shinohara, son cauchemar devient réalité. Tandis que les abus sexuels se poursuivent, ses souvenirs resurgissent et plus il pense se rapprocher de la vérité, plus elle lui échappe…


Chronique d'Aurélie


J’avais tellement hâte de découvrir ce second opus après la lecture coup de cœur du tome 1. Tellement qu’à peine je le tenais entre mes mains, je n’ai eu qu’une seule envie : le dévorer. On m’avait promis des surprises, en prime. Je m’inquiétais de la direction que pouvait prendre ce second opus après un premier tome explosif. Eh bien, non seulement je n’ai pas vu la suite arriver, mais en plus j’ai eu du mal à recoller ma mâchoire une fois celle-ci décrochée.

La couverture est toute simple, je lui préfère évidemment celle de l’édition spéciale, mais la différence de prix m’a fait choisir le moins cher, forcément. Dommage, l’édition limitée semble d’une beauté incroyable, et en plus elle est plus grande. Malgré tout, la couverture de cette édition « normale » reste fort jolie et terriblement intriguante. Le masque que Shinohara tient à la main possède un sens fort dans cette histoire torturée où tout semble n’être qu’un vaste jeu très glauque.

Les dessins sont bien évidemment à la hauteur du premier tome. Splendides, précis, sans censure, ce qui donne lieu à un érotisme et à une violence très crus, mais parfaitement menés. Les expressions sont travaillées à l’extrême, donnant à ce manga, à ces personnages une vie réelle et intense.

Que ce soit l’expressivité complète d’un visage torturé ou le manque total d’expressivité, masque de froideur ou d’ironie, ces visages vous donnent des frissons dans le dos tout du long. On ne peut rester indifférent face à la beauté de ces personnages, mais également, face à leur folie, leurs émotions, la foule de ressentis qu’ils partagent avec le lecteur. Les mangas sont généralement riches dans l’expressivité des émotions des protagonistes, mais là, on atteint un niveau qui tient de l’œuvre d’art. Ce manga est, à mes yeux, un véritable petit bijou.

Le scénario est d’une profondeur incroyable. Imprévisible, il m’a complètement estomaquée, j’en suis restée toute bête, tellement c’était impossible d’imaginer que cela partirait dans une telle direction. Difficile de résister à la tentation de vous en dire plus, cependant la surprise est si grande qu’il est capital que je vous laisse sur votre faim et vous invite à découvrir par vous-même un retournement de situation aussi inattendu que grandement mené. Et qui nous laisse sur une fin avec mille fois plus de questions que dans le premier tome.

On retrouve bien sûr Katsuya dans une terrible situation, au départ de ce second opus. Et l’on démarre avec des scènes d’un érotisme et d’une violence foudroyants, avec un Shinohara au comportement tellement perturbant et impossible à déchiffrer que l’on sent une boule se poser dans notre ventre et y rester.

Pourtant, cette première partie dans la lignée du premier opus n’est pas la pire, à mes yeux. La suite, dans laquelle on revient dans le passé, 20 mois plus tôt, vous laissera sur les fesses. Je vous donne un petit indice sans spoiler ce magistral scénario qui nous tient à court de souffle de A à Z : on va découvrir un des visages de Katsuya, et franchement, je ne l’avais vraiment pas vu venir. Nos deux mangakas ont l’art et la manière d’amener le lecteur à explorer des facettes aussi cohérentes qu’inattendues de leurs personnages. Que ce soit Katsuya ou Shinohara, croyez-moi, vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

Un élément que j’ai adoré et qui m’a donné de vrais frissons, c’est la répétition de phrases qui m’avaient marquée dans le tome 1. Ces phrases, sorties de la bouche de Shinohara au cours de ses conversations avec notre finalement mystérieux psychiatre, étaient déjà fortes et intenses, et elles m’avaient énormément travaillée, surtout vu la manière dont elles étaient dites et tournées (vous vous souviendrez que Shinohara a cette capacité de parler des pires choses qu’il a faites avec un air détendu et légèrement ironique). On les retrouve dans le passé, dans un contexte percutant, et cela m’a fait un choc de comprendre peu à peu le véritable « sens » des paroles de Shinohara. Le pourquoi de chacun de ses mots. Tout semble calculé au millimètre près. Absolument tout. Dans quel but ? On commence à voir s’esquisser des raisons, mais on est très loin de pouvoir faire autre chose que des suppositions que les auteures, je n’en doute pas, feront voler en éclat dans un tome 3 qui promet d’être rempli de surprises et de bouleversements en tous genres.

C’est donc un immense coup de cœur que ce tome 2, et au-delà, c’est même un gros coup de poignard, parce que oui, il va falloir attendre pour découvrir la suite. Alors je sais que certains lecteurs patientent depuis déjà un an, mais je ne sais pas comment ils font, sincèrement ! À peine ce manga terminé, je n’avais qu’une envie : lire la suite ! J’en ai eu un mal fou à m’endormir ! Et dire qu’il faudra attendre jusqu’à fin Février… C’est une véritable torture.

En tous les cas, en attendant la sortie de ce tome 3 qui promet d’être une véritable symphonie magistrale, je ne peux que vous inviter à découvrir les deux premiers opus de cette incroyable série. Si vous aimez les histoires sombres, torturées, la psychose menée à son paroxysme, les scénarios complexes et imprévisibles, les beaux dessins, l’érotisme et les personnages hyper travaillés, c’est bien LE manga que je vous conseille, et ce même si vous n’êtes pas habitués aux univers des mangas ! <3



Points positifs : des dessins extraordinaires, graphiques et magnifiques ; une violence mêlée d’érotisme, une romance malsaine et fascinante, qui donne un charisme monstre à ce manga ; une histoire tendue, passionnante et complètement prenante ; des personnages très fouillés avec des psychologies complexes et très travaillées ; un retournement de situation inattendu et bouleversant.

Points négatifs : sincèrement ? Aucun !




Note : 5/5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire