vendredi 14 juillet 2017

[Throwback Thursday Livresque] Douce France (un livre écrit en France ou dont l'action se situe en partie en France)





On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel article concernant le rendez-vous "Throwback Thursday Livresque" de Bettie Rose Books.

Pour ceux qui ne connaissent toujours pas, voici ce qu'elle en dit : "Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine je fixerai un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !"

Je ne sais pas vous mais moi, j'aime beaucoup ce principe et c'est avec joie que j'ai décidé de le prendre sur le blog au début du mois!




Douce France
(Un livre écrit en France ou dont l'action se situe en partie en France)




Le Fantôme de l'Opéra - Gaston Leroux

Une mystérieuse ombre hante les dédales de l'Opéra de Paris. Insaisissable, cette présence apparaît et s'évanouit, laissant place aux plus folles rumeurs. C'est une belle et talentueuse cantatrice qui semble actuellement retenir toute son attention. L'énigmatique spectre va jusqu'à lui prodiguer des conseils musicaux... à moins que ce soient autant de menaces déguisées.


J'ai connu cette histoire grâce à mon prof d'anglais en seconde, nous avions travailler sur le film pendant facilement un mois et, je me souviens, qu'à la fin de l'année, on avait demander à le voir en entier vu que pendant la période nous ne regardions que quelques extraits.
(D'ailleurs, j'ai été très heureuse de voir que Kaze avait ce prof là aussi cette année et qu'il lui a fait le même cours dessus)

Du coup, après mon adoration pour le film, je me suis dis que j'allais lire l'ouvrage de Gaston Leroux et j'ai bien fait car j'ai eu un beau coup de cœur pour celui-ci.
Une merveilleuse histoire qui m'a marqué puisque je me souviens encore des moindres détails après 5 ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire