mardi 4 juillet 2017

[Interviews] Sebastien Reymond-Laruinaz



Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est Sébastien Reymond-Laruinaz qui nous rejoint sur le blog.
 
 
 
 
*****
 
 
 
Bonjour Sébastien et bienvenue sur Amabooksaddict,






1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
 
    Eh bien je suis un jeune papa passionné des mondes imaginaires, contes, légendes, mythologies, fantasy... Et à force de lire et de rêver, j'ai voulu passé de l'autre côté des mots, de lecteur à auteur, afin de donner vie aux mondes qui commençaient à germer dans mon esprit.





 
2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire la première fois ?
 
    J'ai toujours aimé imaginer des histoires mais je crois que j'ai vraiment écrit à partir de 20 ans. En fait j'ai commencé par ennui. 
A l'époque je vivais seul et n'avais ni tv, ni internet. Et arriva un temps où je n'avais plus rien à lire sous la main pour occuper mes longues soirées d'hiver. Donc puisque je n'avais pas d'histoire à lire, autant écrire les miennes!! 
Je me suis rendu compte qu'au lieu d'avoir de vagues idées en tête, je créais vraiment quelque chose de concret et j'ai trouvé ça fabuleux.
Du coup, je n'ai plus vraiment arrêté depuis, même si mon rythme d'écriture est totalement anarchique.





 
3. Pourquoi publier en autoédition ?
 
    A l'origine, mon idée était de réaliser un blog univers, où je pourrais faire vivre mon univers à travers plusieurs formats (écriture, illustration, voire plus...) et partager avec qui le voulait, mais mon niveau en informatique était trop mauvais pour tenter l'aventure et puis ça demandait une présence constante pour enrichir le blog, le promouvoir, ce que je ne pouvais pas promettre.
Ensuite j'ai voulu passer par l'édition classique, mais en me renseignant et en contactant les maisons d'édition, je me suis rendu compte que j'avais peu de chances de pouvoir écrire ce que je voulais, et surtout comme je le voulais. J'ai alors découvert l'autoédition qui m'a semblé un bon compromis entre mes ambitions de départ et mes capacités. Je me suis lancé dans l'aventure, on verra jusqu'où ça me mènera!





 
4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?
 
    D'un peu tout et n'importe quoi je suppose : ce que je lis, mon environnement professionnel, ce que j'apprend ici ou là.
Pour l'idée générale d'une histoire, je pars souvent d'une question du genre : "et si les choses se passaient ainsi?", "si telle chose existait?" et je laisse souffler le vent de l'imagination. Certaines idées retombent assez vite, d'autres, plus aérodynamiques, s'envolent là où je ne les attendaient pas et alors j'essaye de les suivre pour savoir où elles vont m'emmener.
Puis j'enrichis le tout avec ma culture personnelle ou en cherchant des informations spécifiques sur le sujet. 





 
5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre roman?
 
    Le "Souffle des Muses" est une sorte de fable épique mais un peu loufoque. Voici ce que je peux dire sur le premier livre "La gardienne des Chimères" :
L'action se déroule dans un monde où les arts capables de provoquer une émotion (musique, calligraphie, parfums...), produisent aussi des effets beaucoup plus concrets. C'est un principe naturel que l'homme s'acharne à domestiquer pour développer de nouvelles technologies, que ce soit pour aider son prochain... Ou lui faire du mal.
Quatre Grandes Guildes conservent et développent ces technologies et possèdent ainsi une influence considérable. Avides de pouvoir, elles cherchent à gagner toujours plus de pouvoirs en s'opposant les unes aux autres dans une guerre froide technologique et idéologique à l'échelle mondiale.
Alors quand une jeune chercheuse, définitivement têtue, tente de mélanger les arts de différentes guildes pour le bien de ses travaux, ça ne va pas plaire...





 
6. Avez-vous d'autres projets à venir ?
 
    Oui je continue le cycle du "Souffle des Muses" puisque j'ai commencé à écrire le tome 2, puis je fais aussi un recueil de petites "nouvelles/listes" qui permettront d'en apprendre plus sur l'univers (faune et flore, gastronomie, techniques de pêche...).
J'ai aussi un certain nombre d'autres idées en tête, mais tout cela est un peu ralenti actuellement car j'ai la chance infinie d'être papa depuis très peu de temps, et les bébés humains demandent beaucoup d'attention!





 
7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?
 
    A vrai dire j'écris un peu n'importe comment, n'importe quand, donc je ne peux pas dire que j'ai de rituel particulier. Il me faut un moment pour me concentrer et une fois que j'ai fini d'écrire, j'ai un peu de mal à revenir à la réalité! Je réfléchis aussi beaucoup à ce que je dois écrire avant de me lancer et quand ça commence à déborder, j'ai un besoin vital de m'y mettre.




 
8. Pour finir, un dernier mot ?
 
    Merci beaucoup, au nom de tout les auteurs, pour ces interviews qui nous permettent de nous faire connaitre, mais aussi de découvrir plein de collègues aux univers passionnants.
Merci aussi à tout ceux qui liront ces mots et peut être mes écrits. Je me promène régulièrement sur les réseaux sociaux, donc si vous avez besoin de plus amples informations sur mon univers ou simplement envie d'échanger sur les littératures de l'imaginaire, n'hésitez pas à me contacter!





*****
 
 
L'interview touche à sa fin, merci Sébastien et à très vite.
 
Vous pouvez retrouver l'auteur sur Twitter et Facebook ; son roman sur Amazon.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire