jeudi 6 juillet 2017

[Chronique] Jamais deux sans trois, Tome 1 - Eve Langlais

Littérature de l'Imaginaire


Saga : Jamais deux sans trois
Titre : Naomi + Ethan + Javier
Auteur : Eve Langlais
Editions : Bragelonne
Genre : Bit-lit
Sortie : 6 Mai 2014
Pages : 192
Prix : Numérique - Papier





Résumé : L'Amour avec un grand A... à trois ! Élevée dans une famille chaotique, Naomi la louve aspire à une vie de tranquillité loin des métamorphes et surtout des mâles dominants. Mais lorsque le destin - sous la forme d'une balle de crosse - lui fait rencontrer non pas une mais deux âmes sœurs, Naomi freine des quatre fers. Ethan, l'immense ours, et Javier, le sensuel jaguar, parviendront-ils à la séduire et la convaincre que la vie avec eux ne virera pas constamment à l'anarchie ?





Avis : J'ai acheté ce roman pendant la Grosse OP des éditions Bragelonne/Milady/Castermore, la semaine dernière. Vous le savez surement mais j'aime énormément les romans bit-lit et mon dernier remontant au premier tome de Psy Changeling, j'ai voulu tenté un trio.

Nous faisons donc la rencontre de Naomi, cette jeune femme -belle, forte et indépendante-, qui malgré ses cinq frères et son père très protecteurs, refuse que quiconque, pas même sa louve ou le destin, décide de son avenir. C'est sans compté Ethan et Javier, deux métamorphes qui, au premier regard, découvrent qu'ils sont tout deux son âme sœur.
Ne souhaitant pas d'amants métamorphes, la cohabitation ne sera pas des plus plaisantes..

Je dois dire que quand j'ai ouvert ce roman, je ne m'attendais à rien de précis, je voulais juste de la bit-lit donc créatures surnaturelles + scènes explicites de sexe, et c'est ce que j'ai eu. L'écriture n'est pas de toute beauté et j'ai repéré quelques fautes mais ça ne m'a clairement pas dérangé.

Je savais dans quoi je mettais les pieds donc ça m'allait parfaitement. Par contre, je ne pense pas que je lirais le tome deux qui parle de la meilleure amie de Naomi puisque je pense que ce sera clairement le même principe.





Note : ★★★☆☆



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire