jeudi 18 mai 2017

[Interviews] G. H. David


Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est la charmante G. H. David qui nous rejoint sur le blog.
 
 
 
 
*****
 
 
Bonjour G. H. David et bienvenue sur Amabooksaddict,






1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
 
Je m'appelle Geneviève Hyaumet David. De là vient mon nom de plume, GH. DAVID, qui n'a rien de très secret en fait. Je suis auteure de romances, j'en ai écrit plusieurs. La première est publiée chez SEE, c'est une saga qui s'appelle LIZ. Je ne suis pas quelqu'un de très secret, je suis très proche de mes lectrices avec qui je dialogue beaucoup.





 
2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire la première fois ?
 
J'ai fait plusieurs tentatives d'écriture, la toute première remonte à mes neuf ans, une petite histoire de fée que j'écrirais peut-être un jour, pour faire plaisir à ma fille. Mais mon vrai premier roman abouti est Liz, que j'ai commencé à écrire en juillet 2015, tout récemment en fait. Une de mes amies que je considère comme ma petite sœur était triste d'avoir terminé une série, et elle m'a suggéré d'écrire la mienne, une sorte de "lot de consolation" pour compenser sa frustration d'avoir terminé sa romance favorite. Liz est née comme ça.





 
3. Pouvez-vous nous parler de votre parcours concernant la publication de votre/vos roman(s) ?
 
J'ai d'abord écrit quelques pages, puis mes bêta lectrices ont demandé la suite. Peu à peu j'ai imprimé les manuscrits que se prêtaient mes copines. Un jour, mon mari m'a encouragé à mettre mes romans sur des plateformes d'écriture. Moins cher que d'imprimer des manuscrits à tout va, ce qui commençait à représenter un petit budget. Plus sympa pour dialoguer, plus pratique aussi pour avoir de nouvelles lectrices. J'ai débarqué comme ça, de nulle part, et je me suis inscrite à quelques groupes d'aide à l'écriture sur Facebook. C'est comme ça que j'ai rencontré mon éditrice, Mandy Bell, qui m'a ensuite proposé d'éditer Liz.





 
4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?
 
Ça, je ne saurait pas le dire... elle germent un jour. J'écris sans plan, je pars d'une idée et le reste vient tout seul ! Même si j'ai en tête ce que je veux et où je veux aller.





 
5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre/vos roman(s) ?
 
Il y a Liz, une saga qui porte sur une jeune femme au fort caractère engagée dans une vengeance personnelle qui l'amène à lever de gros secrets sur son entourage et sur des organisations pas toujours légales dont les projets la dépassent. Le milieu est celui de grand banditisme en France.
Plusieurs Spin off (séries parallèles  et indépendantes portant sur des personnages secondaires) entourent la série principale : Max et Sexy prohibition. D'autres sont en projet.
Un autre de mes romans s'appelle Âmes captives. C'est une duologie qui sera éditée début 2018. Il s'agit d'une dark fantasy dans laquelle est impliquée une jeune antiquaire aux pouvoirs paranormaux et un jeune parlementaire mystérieux.





 
6. Avez-vous d'autres projets à venir ?
 
Plusieurs. Sad romance, un spin off qui parlera du passé de Liz et d'une de ses anciennes histoires amoureuses. 
Le projet phénix, un spin off également, devrait clôturer la saga en donnant au lecteur la révélation de l'intrigue qui sous tend une grande partie de l'histoire. Le roman lèvera aussi le voile sur un des personnages les plus mystérieux de la série.
Enfin, à paraître en 2017, (la date restant encore à définir) les lectrices découvriront "Red Stories". L'histoire de trois femmes, en trois parties, chacune portant sur l'une d'elle, le tout sur fond de romance érotique.





 
7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?
 
De la musique, toujours ! Je ne peux pas écrire sans musique ! Et une fois fini, un break de plusieurs jours voire, plusieurs semaines ! La fin d'une écriture est intense et nécessite un sas de décompression pour faire le vide.





 
8. Pour finir, un dernier mot ?
 
Merci à toutes mes lectrices, qui me suivent et me soutiennent. C'est fondamental pour avoir la force et l'envie de continuer. Sans elles, je ne suis rien !
Et merci à vous pour cette interview !





******
 
 
 
L'interview touche à sa fin, merci pour votre participation et à très bientôt.
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur Twitter et Facebook ; ses écrits sont disponibles sur Amazon, Kobo, SEE et Google Play.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire