jeudi 6 avril 2017

[Interviews] Suzanne Marty



Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour une interview et c'est la charmante Suzanne Marty qui nous rejoint sur le blog.
 
 
 
*****
 
 
Bonjour Suzanne et bienvenue sur Amabooksaddict,





1. Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Suzanne Marty et… cette simple question me paraît toujours la plus difficile. Si je réponds à cette interview, c’est parce que j’ai écrit et autoédité deux livres. Le premier, paru en 2015, est un premier roman intitulé « La rousse qui croyait au père Noël » ; le second, sorti fin janvier, est un petit livre humoristique baptisé « Amour : les 10 commandements ! » 

J’habite à Paris, le temps passe trop vite pour que je me souvienne de mon âge (qui n’est de toute façon plus avouable). Je suis officiellement comédienne. J’ai des scénarios en écriture et je rédige des billets d’humeurs sur mon blog. A part ça, je milite dans mes écrits pour le droit de réaliser ses rêves, de penser par soi-même et de chercher l’amour avec un grand A ! Tout un programme.





2. Depuis quel âge écris-tu ? Qu'est-ce qui t'a poussé à écrire la première fois ?

L’année de mes 10 ans, le père Noël m’a offert un petit agenda Sarah Kay. J’ai commencé à y consigner au feutre de couleur mes trépidantes aventures d’enfant. A la fin du carnet, j’en ai acheté un autre avec mon argent de poche, puis un autre…

En arrivant dans le milieu du spectacle, j’ai commencé à travailler sur mon premier projet de roman. J’ai mis quelques années de plus à trouver ce que je voulais vraiment raconter dans mes histoires et, surtout, comment le raconter. Un jour de profond ras-le-bol, plutôt que de me noyer dans ma baignoire, j’ai pris le parti de rire de mes déboires. J’avais trouvé mon style. Du moins, un style qui me parlait.





3. Pourquoi publier en autoédition ?

Comme beaucoup d’auteurs débutants, j’ai commencé à chercher un éditeur pour « La rousse qui croyait au père Noël ». Quelques uns m’ont fait des retours encourageants, sans toutefois me proposer de rendez-vous. Au bout du nième refus, en cherchant d’autres éditeurs, je suis tombée par hasard sur un article présentant l’autoédition. 

Comme j’aime bien les défis, le principe m’a beaucoup intéressée. J’ai adoré l’idée de décider du titre de mon livre, de son prix, de faire moi-même la couverture, de conserver mes droits, etc. Devenir auteur indépendant s’est avéré beaucoup plus compliqué que prévu, mais aussi très instructif et gratifiant.





4. D'où viennent tes idées pour l'écriture ?

Pour « La rousse qui croyait au père Noël », je m’inspire principalement de mon vécu. Les situations et les personnages sont imaginaires, mais au niveau du fond je dis ce que je pense vraiment. Je considère par exemple que réaliser un rêve est très long et difficile. Je refuse donc que mon histoire raconte le contraire, sous prétexte de la rendre plus « feel good ».

J’ai des projets de films très éloignés de mon parcours, mais j’aurais du mal à dire d’où me sont venues les idées initiales. En général elles surgissent dans ma cervelle sans prévenir, par association d’idées. C’est le grand mystère de la muse.





5. En quelques mots, peux-tu nous présenter tes œuvres ?

Pour l’instant, j’ai publié deux livres.

Le premier est un roman intitulé « La rousse qui croyait au père Noël ». C’est une comédie qui raconte les mésaventures de Flamme qui, comme moi, a tout abandonné pour réaliser son rêve de devenir comédienne.

J’ai aussi publié fin janvier un petit livre intitulé « Amour : les 10 commandements ! » Ce projet a débuté sur mon blog. Je me suis demandé un jour quels conseils j’aurais aimé recevoir avant de débuter ma vie sentimentale. Le ton est plutôt léger, mais le fond ne l’est pas tant que ça. J’espère qu’il permettra à quelques lecteurs et lectrices d’éviter de perdre beaucoup de temps dans des histoires de cœur foireuses. Je prétends en effet qu’il y a bien mieux à faire de sa vie !





6. As-tu d'autres projets à venir ?

Je suis en train de travailler sur le deuxième tome de « La rousse qui croyait au père Noël », que j’espère publier à l’automne.





7. As-tu un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?

Je n’ai pas de rituel particulier. J’ai seulement besoin de mon ordinateur, de silence et d’un grand verre d’eau. A vrai dire j’adore avoir terminé un livre mais, en dehors de quelques rares moments d’euphorie créatrice, je trouve le travail d’écriture plutôt ingrat et ennuyeux. 





8. Pour finir, un dernier mot ?

Une de mes plus belles découvertes en tant qu’auteur indépendant a été le milieu des blogs, littéraires ou pas. Comme nombre de blogueuses et blogueurs suivent certainement celui-ci, j’en profite pour les remercier du soutien qu’ils apportent aux auteurs autoédités. Qu’ils sachent que j’ai beaucoup de plaisir à collaborer avec eux et à échanger sur les réseaux sociaux !



 
*****
 
L'interview touche à sa fin, merci Suzanne et à très vite.
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur son Blog, Twitter et Facebook ; ses écrits disponible sur Amazon (ici et ici).
 
Mes Chroniques :
Amour : Les 10 Commandements! (A suivre)
 

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire