jeudi 16 mars 2017

[Interviews] Angelo Koblan


Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est Angelo Koblan qui nous rejoint sur le blog.
 
 
 
*****
 
 
Bonjour Angelo et bienvenue sur Amabooksaddict,




1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Angelo Koblan. J’ai 29 ans et je suis un écrivain originaire de la Côte d’Ivoire.  Je suis doctorant en Droit Public et auteur de « Réflexion sur les pratiques politiques en Côte d’Ivoire », publié aux Editions l’Harmattan.





2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu'est-ce qui vous à pousser à écrire la première fois ?

En réalité, je ne me rappelle pas exactement. Mais ce qui reste clair, j’ai grandi avec cette passion de l’écriture. Au départ, je ne le faisais pas pour devenir un écrivain. J’écrivais juste pour exprimer des émotions que j’avais du mal à dire. Ensuite les objectifs ont naturellement changé à la suite de mes rencontres avec la lecture. J’ai été très influencé par plusieurs auteurs. Leurs différentes œuvres m’ont permis de nourrir cet amour pour la littéraire et pour le métier d’écrivain. Petit à petit, je me suis mis à coudre des morceaux de texte pour en faire un livre.




3. Pouvez-vous nous parler de votre parcours concernant la publication de vos romans ?

Mon premier livre, « Dans l’ombre de la féminité, Tome 1 » est un roman publié en 2014 chez un petit éditeur africain. Ce livre est un roman philosophique qui fait le pont entre le texte dissertatif et le texte narratif. Il raconte la vie d’une jeune fille qui, en quête d’une existence meilleure, se retrouve confrontée à un meurtre pour lequel elle est accusée. Mon deuxième livre, « Réflexions sur les pratiques politiques en Côte d’Ivoire », publié aux éditions l’Harmattan en 2016, est un recueil de chroniques écrites entre février 2010 et juillet 2011.

 



4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?

Je m’inspire de la vie quotidienne. Mes idées viennent de la vie en société, de mes voyages, de cette vie qui m’entoure et que je côtoie au quotidien. En tant qu’écrivain, j’écris ce que j’aimerais lire. Donc je m’inspire également de mes différentes lectures.





5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre œuvre ?

Je vous parlerai de ma dernière œuvre, « Réflexion sur les pratiques politiques en Côte d’Ivoire ». Composé de 17 chroniques écrites entre février 2010 et juillet 2011, j’exprime dans ce livre une dimension morale et spirituelle au mal être politique de l’Afrique. Je donne libre cours à mes pensées critiques sur ce thème, au cœur de ces mois où la Côte d'Ivoire s'est retrouvée sur les charbons ardents. J’ai pris le risque de publier après quelques années ce cahier intime au cœur d'une situation sociopolitique bien particulière. Ce livre, loin de donner des solutions miracles, met en lumière des problématiques sur la culture politique des populations africaines en général  et ivoiriennes en particulier.





6. Avez-vous d'autres projets à venir ?

Je suis en train de travailler sur la suite de mon premier roman qui comportera deux autres tomes. Je compte également le rééditer avec un autre éditeur car la maison d’éditions avec laquelle j’avais signé n’existe plus. J’ai donc repris mes droits. J’ai reçu des propositions d’éditeurs, mais pour le moment, j’évalue les différentes offres avant de m’engager dans une quelconque phase éditoriale.  





7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?

Je n’ai pas de rituel en tant que tel, j’écris quand l’inspiration me vient. Le plus souvent, j’écris pendant la nuit parce que c’est plus calme et c’est un moment où l’esprit est apaisé par le silence. Avant l’écriture, je ne me laisse pas emprisonné par un schéma à suivre. Et cela se reflète pendant l’écriture, car je me laisse guider par le souffle et l’humeur de mes personnages.





8. Pour finir, un mot de la fin ?

Je te remercie, chère Amandine, pour l’attention que tu accordes à ma modeste personne. Je te félicite pour le travail que tu abats. Bonne continuation. Aux lecteurs, je vous conseille de lire « Réflexions sur les pratiques politiques en Côte d’Ivoire » qui est un livre témoignage d’un Africain racontant son Afrique. Vous pouvez me contacter sur les réseaux sociaux pour partager avec moi cette passion qui est la littérature.



*****
 
L'interview touche à sa fin, merci encore Angelo et à bientôt.
 
Vous pouvez retrouver l'auteur sur Facebook et Twitter ; son roman disponible sur Amazon, le site des éditions Harmattan, La boutique Africavivre et Youscribe.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire