jeudi 8 décembre 2016

[Interviews] Solenne Hernandez

Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel article dans la rubrique interview, c'est d'ailleurs la talentueuse Solenne Hernandez, l'auteure de La Rumeur.
 
 
*****
 
 
 
Bonjour Solenne et merci d'avoir répondu positivement à ma proposition d'interview.





1. Pour commencer, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Solenne, 27 ans (après un fastidieux calcul sur mes doigts parce que je ne me souviens jamais mon âge). Je voue une passion inexpliquée aux licornes, les mathématiques me détestent et ma couleur préférée est le vert. Je suis intimement convaincue que le fromage c'est la vie ("Toujours prête pour une raclette") et j'ai tendance à ne plus être maîtresse de moi-même quand une chanson que j'adore passe en soirée/dans ma liste de lecture spotify/dans une pub/dans un magasin/à la radio/autre.





2. A quel âge et comment t'es venu cette envie d'écrire ?

Je crois que j'ai décidé très jeune que j'allais devenir écrivain. Quand j'étais petite, je dessinais des histoires de tortues qui allaient au supermarché (BEAUCOUP TROP D'ACTION) en attendant de savoir écrire. C'était une évidence, je ne saurais pas réellement l'expliquer. Je passe mon temps à analyser les choses sous tous les angles, écrire est parfois plus un besoin qu'une envie. C'est ma pensine à moi, je crois.





3. Pourquoi choisir l'autoédition ?

Parce que je ne pense pas qu'il faille nécessairement suivre un chemin tout tracé. L'autoédition est un univers à part entière, pas une fatalité ou un lot de consolation. C'est le moyen le plus accessible de faire de mon rêve une réalité, c'est grâce à l'autoédition que je peux écrire et partager mon univers avec des lecteurs incroyables. C'est fou, cette proximité. C'est enrichissant. Il y a une vraie communauté, quelque chose de presque magique. C'est génial d'avoir des retours directs, honnêtes, constructifs. C'est fou de se dire que je peux discuter, au quotidien, avec des gens qui me lisent, et qui ont potentiellement été touchés par mes mots. Ca donne une dimension supplémentaire au rêve.





4. En quelques mots, peux-tu nous parler de tes romans ?

"Mais comment tu peux écrire des choses comme ça ? On ne se doute pas qu'il y a des choses pareilles dans ta tête quand on te regarde !". C'est ce que j'entends beaucoup, ces temps-ci. Mes proches, notamment, sont parfois surpris de découvrir l'univers de La Rumeur, un monde où la crise a pris tellement d'ampleur qu'il ne reste plus rien, ou presque. Un gouvernement réussit à s'imposer et décide de prendre les choses en mains. Dans le premier tome, on comprend que pour cela, le Secteur (ledit gouvernement), capture les enfants. Dans le 2, on en apprend davantage sur les profondes motivations du Secteur.
C'est sombre, c'est vrai. Mais l'espoir a une place fondamentale dans la trilogie - comme dans ma vie d'ailleurs. Il ne reste plus que ça. Alors que ferait-on, à leur place ?





5. Mis à part la rumeur, as tu d'autres projets à venir ?

Oui ! J'écris en parallèle un roman, sur Wattpad : Memoriae. J'essaie, autant que possible, d'en écrire un chapitre par semaine - mais je dois reconnaître que c'est parfois compliqué de m'y tenir ! Toujours est-il que c'est une histoire que je découvre en même temps que je l'écris. Je ne sais pas où elle va me mener, mais je suis les personnages et je leur fais confiance pour me faire vivre des choses incroyables. J'essaie d'ailleurs de ne pas freiner ma créativité, dans ce texte. Tout ce à quoi je pense, je l'écris. Il ne reste plus qu'à attendre pour voir si la magie opère ! 
Bientôt, je rencontre la rédaction de Télé-Loisirs. J'ai en effet participé à un concours organisé en partenariat avec WeLoveWords et mon histoire, Omega, fait partie des trois textes finalistes ! S'ils désignent Omega comme texte gagnant du concours, alors il sera publié chaque semaine, chapitre après chapitre. Et peut-être même que cela deviendra une série ! Aucune porte n'est fermée ! 
Et si, finalement, ça ne va pas plus loin, alors je partagerai sans doute Omega sur Wattpad. Les trois premiers chapitres sont déjà écrits, tout comme l'intégralité du synopsis et la bible des personnages. Ce serait dommage de ne pas en profiter !
Et, naturellement, je vais encore et toujours participer à différents concours de nouvelles. Ca m'aide à affûter ma plume, à sortir de ma zone de confort et à toujours aller plus loin !






6. Qu'est ce qui t'inspire le plus ? Ecris tu en musiques ?

La vie de tous les jours. J'aime trouver un "plus" à des éléments qui peuvent paraître banals. J'adore imaginer la vie des inconnus que je croise dans la rue, dans le métro. Il n'y a pas longtemps, j'ai croisé un artiste perché sur d'immenses échasses, dans un parc. Il faisait un spectacle de magie. J'ai rêvé éveillée, et il m'a inspirée quelques éléments du prochain chapitre de Memoriae. 
Quant à la musique...  Ca dépend ! J'ai eu une scène très difficile à écrire dans le tome 2 de La Rumeur. Je savais que ce serait compliqué alors j'ai choisi d'écouter en boucle une musique tirée de la BO du dernier Harry Potter. J'aime beaucoup écouter les BO de films quand j'écris, ça me transporte.
En revanche, je suis incapable d'écrire en chanson ! Je me retrouve toujours soit à chanter, soit à écrire les paroles des chansons que j'entends ! Pas très pratique ! 






7. As tu un ou plusieurs conseil(s) à donner à de futurs écrivains ?
 
Croyez en vos rêves. C'est tout. 
Et avant d'écrire pour les autres, écrivez pour vous, surtout. Il faut vous laisser transporter dans votre univers, ne vous mettre aucune barrière et vous faire confiance. Vous avez de l'or au bout des doigts, un monde derrière les paupières. 
On m'a fait un jour remarquer que les livres n'étaient rien d'autre qu'une infinité de combinaisons différentes... des 26 lettres de l'alphabet. Créez votre propre combinaison. N'ayez pas peur. 
Et si ce n'est pas parfait ? Vous pourrez effacer, recommencer, continuer. 
Rien n'est figé. 
 
 
 
 
 
8. Pour finir, un dernier mot ?
Merci beaucoup pour cette interview ! Merci également à tous ceux qui, d'une façon ou d'une autre, ont eu ou auront envie de découvrir mes petits mondes. Et surtout, n'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce que j'écris : que vous aimiez ou non, que cela vous transporte ou pas, rien de plus enrichissant que de connaître l'avis des lecteurs, pour toujours pousser les rêves plus loin ! 

 
 
 
 
 
*****
 
 
Voilà, c'est tout pour l'interview du jour, j'espère qu'il vous plaira. Merci encore Solenne et à très bientôt.
 
Je tenais également à te remercier, de tout cœur, pour le petit cadeau accompagnant tes réponses. En effet, Solenne a eu la gentillesse (et/ou la folie, je ne sais encore) de m'envoyer son tome deux, en avant première (reçu le 21/11 alors qu'il ne sortait que le 26) ; je ne sais pas comment te remercier pour ce très très joli cadeau.. Merci encore !
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur Facebook, Twitter ; ces livres sur Amazon Bookelis Fnac et Wattpad.
 
Mes chroniques :
 
 

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire