jeudi 29 décembre 2016

[Interviews] Monia Boubaker

Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel interview, c'est Monia Boubaker qui a prit de son temps pour répondre à mes questions pour le blog.
 
Comme vous avez pu le voir, j'ai volontairement sauté la date du Dimanche 25 Décembre pour cette rubrique pour ne pas que l'interview manque de visibilité avec Noël. D'ailleurs, j'espère que vous avez passé un très bon réveillon, un joyeux noël et que vous avez eu tout ce que vous désiriez.
 
 
*****
 
 
 
 
Bonjour Monia et bienvenue sur Amabooksaddict, je te remercie pour ta participation à cette rubrique en ligne les jeudis et dimanches de chaque semaine.





1.      Pour commencer, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

J'ai 35 ans et vis près de Bordeaux. Je suis une grande rêveuse et une lectrice compulsive de romans policiers depuis mon plus jeune âge ! Après la création de mon blog littéraire Ô hasard des mots en 2014, j'ai participé à deux concours de nouvelles, puis me suis lancée dans l'écriture de mon premier roman policier « L'affaire Bella Rosa ».




 

2.      Depuis quel âge écris-tu ? Qu'est ce qui t'a poussé à écrire la première fois ?

J'ai commencé à écrire assez jeune, lorsque j'avais peut-être une dizaine d'années. Je dirais que cette envie d'écrire est beaucoup venue avec l'école. J'adorais les dictées et l'expression écrite ! D'ailleurs, si on ne m'avait noté que sur ça à l'époque (en oubliant le sport et toutes ces horribles matières scientifiques) j'aurais certainement été dans les premiers de la classe ! Un souvenir qui me restera toujours en mémoire : un devoir d'expression écrite particulièrement réussi lorsque j'étais en CM2, et la même année, la rencontre avec un auteur de livres jeunesse venu nous rendre visite en classe ; deux très beaux souvenirs qui resteront gravés. Je pense que cette année-là a certainement été le point de départ de quelque chose :)

Quelque temps plus tard, j'ai commencé à écrire mes propres histoires que j'appelais « mes romans !» et les lisais à mon frère et ma sœur. J'aimais le fait de créer mes personnages, mes ambiances, imaginer des lieux... Les lire à mon petit public et les voir demander la suite me faisait drôlement plaisir :)






3.      Pourquoi publier en autoédition ?

Lorsque j'ai eu terminé « L'affaire Bella Rosa », j'étais vraiment impatiente d'avoir les avis et impressions des lecteurs ; de découvrir l'accueil qu'ils réservaient à ma détective gourmande un brin râleuse, sans devoir attendre des mois. C'était important pour moi de voir si l'histoire et mon personnage plaisaient, car j'avais déjà en tête à ce moment-là d'écrire une série d'enquêtes avec la même héroïne. L'autoédition s’est donc imposée ; mais parallèlement, j'envoie mon manuscrit à des maisons d'édition car j'aimerais énormément voir mon livre sur les étalages de librairies... !






4.      D'où te viennent tes idées de romans ?

D'une rencontre, d'une situation, d'un lieu... De mes voyages aussi. Ces expériences m'ont beaucoup apporté et m'ont façonnée, d'une certaine manière ; elles m'inspirent beaucoup.






5.      En quelques mots, pourrais tu nous présenter ton œuvre ?

« L'affaire Bella Rosa » est un roman policier écrit entre suspense et notes d'humour.

Avec cette première enquête, je vous emmène en Toscane, où Mélina Corneille, gourmande notoire et amatrice d’enquêtes en tout genre, a choisi de venir profiter de ses vacances. Impatiente de se détendre, de profiter du soleil, de la nature, (et bien sûr des spécialités italiennes !) Mélina va vite déchanter car l'hôtel est bien loin de la présentation idyllique vantée sur leur site internet. Peu de temps après son arrivée, lorsqu'elle y fait la connaissance d'un couple de français, Laurent et Annabelle, avec qui elle sympathise et partage une agréable soirée, elle y voit au moins un point positif. Mais le lendemain, Mélina apprend que la jeune femme a disparu. Armée de son intuition, de sa ténacité, et des conseils avisés de son père détective retraité, Mélina décide de mener l'enquête. De fil en aiguille, la détective amatrice fait des découvertes inattendues sur la famille d'Annabelle, et s'aperçoit que Laurent ignore tout de son épouse et de sa belle-famille. Pourquoi Annabelle a t-elle disparu ? Qui est-elle vraiment ? Entre deux bouchées de Torta della nonna, Mélina Corneille fouille dans le passé de la jeune femme... jusqu'à découvrir la vérité.






6.      As-tu de nouveaux projets à venir ?

La deuxième enquête de la détective est actuellement en cours d'écriture. Mélina emmènera les lecteurs vers une nouvelle destination :)






7.      Aurais-tu un ou plusieurs conseil(s) à donner pour de futurs écrivains ?

Le seul conseil que je pourrais donner du haut de ma toute petite expérience d'auteure, est de prendre du plaisir à écrire l'histoire que l'on veut faire découvrir aux lecteurs ; pour moi, la clé est de faire les choses avec le cœur. Et si l'on a foi en l'univers et les personnages que l'on a créés, alors je pense que tout est possible.





8.      Pour finir, un dernier mot ?

Un grand merci à toi Amandine, de m'avoir proposé cette interview ! J'ai pris beaucoup de plaisir à y répondre et j'espère que l'approche de l'autoédition via des interviews d'auteurs pourra décider de nouveaux écrivains à se lancer dans l'aventure !





*****
 
C'est donc la fin de l'interview, Monia, merci encore pour ta participation et à très bientôt.
 
Vous pouvez retrouver l'auteur sur Twitter, Facebook, Blog ; son écrit sur Amazon
 
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire