mardi 29 novembre 2016

[Chronique] La Pierre d'Isis, Tome 1 - Dorian Lake

Cette lecture entre dans mon challenge
Littérature de l'imaginaire
via Livraddict

Saga : La Pierre d'Isis
Titre : Isulka la Mageresse
Tome : 1
Auteur : Dorian Lake
Editions : Lune Ecarlate
Collection : Lune Mécanique
Genre : Fantasy
Sortie : 20 Septembre 2016
Pages : 206
Prix





SERVICE PRESSE





Résumé : Isulka est une mageresse marginale, un peu vénale, mais surtout très endettée, vivotant en donnant des spectacles de magie dans des cabarets parisiens. Scipione est un spadassin vénitien comme on n'en fait plus, un reliquat du passé exilé de la Sérénissime, trahi par ses pairs et en quête de Vendetta.Recrutés par un employeur anglais pour subtiliser une bague qu'on lui aurait dérobée, la mission se révèle sous un tout autre jour lorsqu'ils découvrent la valeur réelle et symbolique du joyau. Plus question pour Isulka et Scipione de travailler à prix bradés.
L'appât du gain les mènera de Paris au Caire, de coups bas en coupe-gorges, une course-poursuite s'engageant entre les protagonistes, des espions, des criminels et une inquiétante secte égyptienne...







Avis : Tout d'abord, j'aimerais remercier les éditions Lune Ecarlate pour l'envoi de ce roman numérique.

Nous faisons ici la rencontre d'Isulka, une mageresse marginale, dont le don principal est le feu qu'elle métrise plutôt bien. Ses dettes s'accumulent plus vite que le gains d'argent. Elle préfère perdre son argent en jouant plutôt que de rembourser ses dettes, résultat, elle en a de plus en plus et se retrouve avec pas mal de problèmes.
Recrutée par un employeur anglais, Sir Ladd, afin de voler une bague, qui a déjà été voler, elle va faire la rencontre de Scipione, un jeune italien qui recherche combats sur combats afin de revenir en héros dans son pays natal.

C'est loin d'être l'amour fou entre ces deux là, prise de bec assurée et répliques cinglantes. Quand lui recherche une vengeance tout en découvrant le charme des femmes, elle préfère jouer et malheureusement perdre quotidiennement.

En plus de ces deux personnages que j'ai particulièrement aimé (avec une préférence pour Isulka et sa force de caractère), nous faisons la rencontre d'Aslin qui travaille à la solde de Sir Ladd, homme de main, lutteur et force brute ; autant dire qu'il ne vaut mieux pas être contre lui. Sir James Ladd, le patron de nos héros, est en service pour Sa Majesté, la reine d'Angleterre et il cache sacrément bien son jeu.. Je ne l'ai pas vu venir, très sournois le Monsieur.

Tout ce petit monde est donc en quête de la bague d'Isis et malheureusement rien ne va se passer comme prévu.. Entre nos deux voleurs qui cherchent à garder la somme totale pour eux et les fidèles de Seth qui cherche cette bague depuis très longtemps, autant dire que c'est une sacrée course poursuite partant de Paris pour finir en Egypte.

Nous allons de rebondissements en rebondissements, ce n'est pas un roman dans lequel on s'ennuie, loin de là, j'ai eu beaucoup de mal à le laisser sur le côté le temps de cours et préparation de mon anniversaire. C'est le genre de roman qu'on refuse de lâcher avant le point final.

Dorian Lake a une très jolie plume, fluide et agréable, c'est un grand plaisir de le lire. J'ai eu un gros coup de cœur pour la couverture que je trouve vraiment magnifique.

Je vous le dis, je n'attends que le suite pour me plonger à nouveau dans cet univers que j'aime déjà énormément.






Note : ⭐⭐⭐⭐⭐





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire