jeudi 25 août 2016

[Chronique] AFTER, Tome 1 - Anna Todd


Saga : After
Tome : 1
Auteur : Anna Todd
Editions : Hugo & Cie
Genre : Romance
Sortie : 2 Janvier 2015
Pages : 594
Prix : 7.90€ poche


Résumé : Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s'installer dans son dortoir d'étudiante qu'elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p... d'accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu'elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester... Ce qu'elle fait jusqu'au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d'Hardin l'attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu'alors inconnue. Il lui dit qu'elle est belle, qu'il n'est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d'Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d'efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu'Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que... ce ne soit ça l'amour ?


Avis : Ce n'est un secret pour personne, After est, avant tout, une fanfiction publiée sur Wattpad. De base, cette saga est une fanfiction sur le groupe OneDirection (un boyband comprenant Harry, Zayn, Louis, Liam et Niall).
Je n'ai pas lu le roman à proprement parler puisque j'ai écouté cette histoire ; c'était ma "lecture" dans la voiture, dès que je partais, je poursuivais ma lecture (et vu que c'était dans ma période où je partais partout pour x ou y raison).

 Nous faisons la connaissance de Tessa, une jeune fille modèle et bien sous tous les rapports. Elle quitte le domicile familial pour entrer à l'université. Père alcoolique, sa mère l'élève seule ; elle l'a beaucoup étouffée en tentant de la faire à son image. Tessa doit être parfaite pour sa mère et doit vivre le bonheur absolu avec son compagnon du moment, Noah, un voisin de la famille aussi parfait et fade que cette denrière.
En arrivant à l'université, Tessa va enfin pouvoir s'ouvrir au monde. Sa camarade de chambre et ses nouveaux amis vont beaucoup l'y aidés ; piercings, tatouages, couleurs de cheveux et tenues excentriques, ... un grand choc pour la jeune femme qui est loin de cet univers là.
C'est son attirance pour Hardin qui va totalement la sortir de sa zone de pudeur.

Tessa est attachante, elle ne se connait pas elle-même donc on apprend à la connaître en même temps qu'elle. Elle ne juge pas les gens au premier abord, elle a laissé sa chance à sa collocataire, Steph, et j'ai beaucoup apprécié ce point.
Hardin a une frote personnalité, il est parfois agressif, mauvais caractère.. Comme dans tout roman de ce genre, on découvre un jeune homme qui souffre intérieurement mais qui le cache de part son mauvais caractère et ses mauvaises actions. Il passe du cruel au sensible en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

On ne peut pas dire que leur relation avance, en effet, ils avancent d'un pas mais reculent de deux à la page suivante. Ils se rapprochent et dès que quelque chose ne convient pas à Hardin, il repasse en mode "gros con" et tout part en éclats à cause de cette attitude ; il se rend compte qu'il a merdé, il revient donc en arrière et c'est reparti pour un tour.
Rapidement, j'ai eu envie de secoué Tessa pour qu'elle arrête se cercle vicieux qui ne faisait que continuer. Hardin n'est pas un homme pour elle, il lui apprend certe de nombreuses choses sur la vie, mais il reste quelqu'un de toxique.. Cette relation est tout sauf saine.

Par rapport à la plume d'Anna Todd, on ne voit pas le temps passer. Pourtant, on pourrait le penser avec toutes les répétitions de la relation Hardin/Tessa mais pas du tout. On a beau vouloir secouer Tessa de toutes nos forces, les pages se tournent automatiquement et ça jusuqu'à la fin du roman.


Note : ⭐⭐⭐⭐

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire