jeudi 14 juillet 2016

[Chronique] Une vie ne suffit pas - Annie Fayet


Titre : Une vie ne suffit pas
Auteur : Annie Fayet
Editions : Books on Demand
Genre : Historique
Sortie : 4 septembre 2015
Pages : 484
Prix


Résumé : Comment survivre dans la France profonde et traditionaliste de la fin du XIXème siècle, quand on porte en son sein un enfant illégitime ? Marie va devoir l’apprendre à ses dépens. Abandonnée par Guillaume et confrontée à la vindicte villageoise, elle ne trouve de salut que dans la fuite. C’est alors que commence son combat vers la liberté. La sienne et celle de l’enfant qu’elle s'apprête à mettre au monde.
Au fils des épreuves souvent douloureuses qui jalonnent sa route, Marie avance pas à pas, tire les leçons de ses erreurs, évolue, se transforme pour devenir une femme forte, courageuse, déterminée.
Malgré la volonté farouche dont elle fait preuve, le chemin qui mène à la sérénité est long et difficile... Elle y est presque parvenue quand éclate la Grande Guerre. Dans cette folie meurtrière, une synchronicité troublante fait ressurgir son passé de manière inattendue...
Une vie suffit-elle pour accomplir tout ce que nous souhaitons réaliser ? Certains y parviennent. Pour d’autres, le destin en décide autrement…
"Des collines mordorées du Lot à l'enfer sanglant de Verdun, cette fresque romanesque est une ode à l'amour de deux êtres pris dans la tourmente de la passion, des doutes et des évènements historiques... Un portrait de femme émouvant...Une fabuleuse leçon de vie."


Avis : Tout d'abord, j'aimerais dire deux choses avant de commencer. La première c'est que je m'excuse de l'absence de chroniques sur le blog depuis quasiment deux semaines. Comme vous l'avez sans doute vu sur Twitter ou Facebook, je travaille au centre social de ma ville donc je ne lis que peu par jour (et encore, c'est seulement quand je tiens encore debout après ma journée sinon c'est quand je suis de sieste et que les loulous dorment tous). J'ai eu moins 4/5 lectures en cours sur mon téléphone que je lis quand je suis disponible donc forcément, je n'avance pas beaucoup.
De plus, comme vous le savez sans doute, j'ai eu la géniale idée de commencer un "roman" que j'écris moi même via le NaNoWriMo donc forcément, ça aussi, ça prend du temps!

La deuxième et dernière chose que j'avais à dire avant mon avis sur Une vie de suffit pas c'est un énorme merci à Annie Fayet qui ma permise de découvrir son roman en service presse ; je suis heureuse de ce partenariat surtout que, le genre de roman ne rentre pas dans mon dada habituelle et pourtant, c'est un quasi coup de cœur donc je suis super heureuse d'écrire cet avis.


Nous rencontrons donc Marie, à la fin du XIXe siècle, une jeune femme qui tombe amoureuse ET enceinte du fils du châtelain. Marie est issue d'une humble famille, dont la vie n'a pas souvent été très simple. C'est jusqu'à la fin de la Première Guerre Mondiale que nous la suivrons au côté de son enfant et de son amant dans leurs aventures.

Ce qui m'a tout de suite marqué c'est la plume de l'auteure qui nous plonge totalement dans son univers : poétique, fluide et agréable ; un vrai plaisir de suivre cette jeune femme.

L'intrigue ne fait que de monter crescendo, elle commence calmement dans la vie passée de notre héroïne puis, dès sa rencontre avec Guillaume, devient plus vivante et tout est beaucoup plus tendu.

Marie est pleine de qualités et terriblement attachante, elle est sincère, humaine.. Bref, elle a tout pour me plaire. Tout comme Guillaume qui passe de "petit con" à incroyablement adorable.

En résumé, la lecture est tellement fluide que le roman ce lit à une vitesse folle. Les personnages sont incroyablement attachants et la plume d'Annie est tout simplement magnifique.
Je la remercie encore énormément et lui souhaite une bonne continuation dans ses futurs écrits. Je suis totalement conquise !


3 commentaires:

  1. Merci beaucoup Amandine :-) ! Ton avis me touche d'autant plus que je sais que ce n'est pas le genre de lecture que tu affectionnes d'habitude. Alors je suis très heureuse que tu aies apprécié mon roman ! Merci encore pour cette chronique qui me ravit :-) !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer