samedi 11 juin 2016

[Chronique] L'Edit d'Alambrisa - Alix D'Angalie

Challenge littérature de l'imaginaire

Titre : L'Edit d'Alambrisa
Auteur : Alix D'Angalie
Edition : Monde Premier
Genre : Fantasy
Pages : 756
Prix : 19.50€
Sortie : 2013


Résumé : À l’issue d’une ère de guerres sanglantes, les Hommes sont parvenus à développer une civilisation aussi pacifique que prolifique.

Tellur est un monde en Paix, un rêve devenu réalité au prix de sacrifices incommensurables… et grâce à l’Édit d’Alambrisa.

Plus de trois-mille six-cent ans après la rédaction de l’Édit d’Alambrisa, Sicara Narki accède au prestigieux statut d’Apprentie et intègre le lieu de formation des Mages les plus puissants de Tellur, sous l’égide du plus mystérieux des professeurs.

Mais elle est loin de mener au Conservatoire la vie studieuse et sereine à laquelle elle a toujours aspiré. Une série de drames sans précédent vient perturber la Paix d’Alambrisa et très vite, l’Apprentissage de Sicara prend une tournure inattendue et dangereuse qui changera du tout au tout le cours de son existence…

… et peut-être même la civilisation de l’Édit tout entière.



Avis : Tout d'abord, j'aimerais remercier les Editions du Monde Premier pour l'envoi ce service presse (Ebook) ; ils recherchaient des blogueurs, j'ai proposé le blog et en voici la chronique.

Quand j'ai vu cette proposition sur Facebook, c'était la toute première fois que j'entendais parler de ce roman. La première chose qui m'a donné envie de le lire c'est le résumé que je trouve très attrayant, il fallait que j'en sache plus.

J'ai séparé ma lecture en deux temps, la première partie, un peu longue à mon goût, porte surtout sur l'apprentissage de Sicara et sur le Don.

Mis à part ce long début, j'ai fini par m'attacher à Sicara qui est un personnage féminin très intéressant ; elle est forte, indépendante, courageuse, mais avec quelques défauts.
Au fil des pages, elle va se remettre en question mais surtout remettre en question les principes qu'elle pouvait avoir.
Elle se trompe, tombe mais se relève et reste courageuse ; elle a le désir de réussir et c'est ce qui fait d'elle une jeune femme à qui nous nous attachons.
Ce que j'ai également beaucoup aimé c'est que malgré son Don très puissant, elle ne réussit pas tout ; ce n'est pas le genre d'héroïne qui au bout de deux pages va savoir métriser ses pouvoirs et détruire les méchants, non. Ici, nous suivons vraiment son apprentissage, ses doutes, ses faiblesses, ses forces, ...

Ergej est également un personnage fascinant qui pousse à tourner les pages plus rapidement ; c'est un personnage que j'ai adoré découvrir de part sa personnalité et son histoire. Cette relation Maître/Apprenti n'a pas toujours été très simple à suivre car tout deux ont un caractère très fort qui font, au final, leur charme.

C'est dans la seconde partie ou nous ne peuvons vraiment pas nous ennuyer, il se passe toujours quelques choses, pour nos personnages, qui nous pousse à tourner la page jusqu'à finir le roman.
Dans celle-ci, il est plutôt question de paix, d'amour, de haine et de justice.. Une tournure différente que prend le roman et qui devient vraiment intéressant.

Alix d'Angalie a une très jolie plume, elle choisie ses mots avec soin ce qui nous aide beaucoup à imaginer l'univers dans lequel elle a posé son intrigue.

Un roman envoutant, des rebondissements, des personnages attachants.. Un tout qui fait que je vous recommande cette histoire !








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire