lundi 2 mai 2016

[Chronique] China Girl - Kevin Kwan


Titre : China Girl
Auteur : Kevin Kwan
Editions : Albin Michel
SP
Genre : Contemporain
Pages : 512
Sortie : 27 Avril 2016
Prix : 22€



Résumé : Jamais trop riches, jamais trop snobs, jamais trop excentriques…

À la veille d’épouser le célibataire le plus convoité de l’Asie du sud-est, Rachel Chu se retrouve confrontée à un redoutable secret de famille. Une découverte qui va l’entraîner de Singapour à Shanghai et à Pékin où les nouveaux-riches chinois en surenchère de bling-bling et d’excentricité relèguent nos hit-girls occidentales au rang de jeunes filles rangées !
Ascension sociale, milliardaires en mal d’amour et de folies, scandales en tous genres… après Crazy rich à Singapour, Kevin Kwan nous introduit dans l’univers argenté et déjanté d’une jet-set asiatique qu’il connaît comme personne. Cinglant, fascinant et jubilatoire, un roman où (presque) rien n’est inventé.



Avis : Tout d'abord, j'aimerais remercier les éditions Albin Michel pour cette lecture et pour leur confiance.

Il est question ici de personne, comme nous tous, d'un monde ou les "pauvres" n'ont QUE quelques millions d'euros. Un mélange entre cynique et drôle, un plaisir de lecture.

Le roman se divise en deux parties.
Dans la première, c'est plutôt une description de ce monde, des personnes asiatiques riches et de leur façon de vivre. C'est un peu le genre de personne qui dépensent très rapidement et dans des sommes exorbitantes.
C'est une partie que j'ai trouvé un peu longue, j'ai bien aimé cette rencontre mais au bout de plusieurs pages, ça devenait vraiment long.
Dans la seconde partie, on rentre vraiment dans l'histoire et nous pouvons enfin nous concentrer sur nos personnages principaux. Nous suivons plusieurs couples tels que Nick/Rachel, Carlton/Colette et Kitty/Astrid ; ils sont tous très intéressant à suivre car tous très différents.
L'un vient de l'une des familles les plus riches d'Asie, il rencontre une jeune femme qui ne connaît pas son père mais qui va en apprendre de plus en plus au fil du roman.
L'autre est encore un fils unique, aimant les voitures et la vitesse ; ce sera lors d'un accident qu'il reviendra enfin sur Terre. Il a la chance de pouvoir compter sur une amie, travaillant dans la mode, le genre de fille un peu fofolle.
Et enfin, une jeune femme qui sort d'on ne sait où ainsi qu' une cousine de Nick, épouse dévouée, qui n'a pas la vie parfaite mais qui essaye de la vivre du mieux qu'elle peut.

En bref, nous suivons une ribambelle de personnages, tous terriblement différents les uns des autres.

Ici, on nous montre vraiment que l'argent ne fait pas le bonheur, que même si nous avons des millions (voir plus) d'euros, on se sent toujours aussi seul en compagnie d'autre personne.

Un livre agréable à lire, surtout à partir de la deuxième partie. Des personnages intéressants, intrigants, qui nous donnent plaisir à poursuivre notre lecture. J'ai vraiment beaucoup aimé les quelques mots chinois, c'était vraiment sympa à lire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire