samedi 26 mars 2016

[Chronique] Néant - Mickaël Parisi


Titre : Néant
Auteur : Mickaël Parisi
Genre : Thriller contemporain selon Livraddict
Prix : Kindle
 


Résumé : Marlon est un jeune homme aux pensées suicidaires et anarchistes. Afin de quitter ce quotidien et ce monde qui ne lui convient pas, il ne trouve rien de mieux à faire que de rejoindre une organisation secrète lui permettant de se faire passer pour mort auprès de la société. Après avoir assisté à son propre enterrement, Marlon devra effectuer plusieurs tâches pour son organisation afin d'obtenir une somme d'argent suffisante pour recommencer une nouvelle vie ailleurs. Mais tout ne se passera pas comme prévu. Le seul espoir pour Marlon de s'en sortir semble être un détective privé sociopathe, alcoolique, obsédé sexuel et atteint de la maladie de Diogène. Comment Marlon va-t-il pouvoir s'en sortir sans laisser de plumes ?

Néant est un livre nerveux, antisocial, violent et critique. Ecrit avant les attentats du 13 Novembre 2015, il relate les racines de la barbarie, ou comment des personnes innocentes se retrouvent embrigadées dans des organisations qui les poussent à commettre des attentats. Néant est une grosse claque dans la gueule du système.

 
 
 
Avis : Pour commencer, c'est un roman que j'ai eu la chance de lire grâce à l'auteur, lui-même, qui m'a contacté sur Twitter. Sur le coup, je ne savais pas trop quoi penser du résumé, il m'attirait mais j'avais peur de ce que pourrait être l'histoire. Je me rends compte que dit comme ça, c'est un peu étrange, mais c'était bien le cas ; j'avais envie de le lire sans le lire..
J'ai finalement accepté et on peut dire que j'ai bien aimé ma lecture!
 
Par contre, ce n'est pas une lecture pour tout le monde donc âmes sensibles s'abstenir !
 
Tiraillé entre l'horreur et le rire d'un bout à l'autre du roman, on plonge dans une description de la société qui, quoi qu'un peu pessimiste, révèle néanmoins une grande part de vérité. Le style d'écriture de Mickaël est tranchant, ce qui correspond tout à fait à l'esprit du roman.
 
Marlon est lassé de la société, il dénonce certains aspects du système actuel et est un personnage dans lequel on se retrouve. Malgré le côté sombre de ce roman, il y a de l'humour et, à mon sens, c'est grâce au personnage de Grant, le détective privé via ses expressions et ses habitudes qui font sourire/rire sans aucun doute.
 
Ce roman comporte beaucoup de références à des faits divers qui nous pousse à faire plus de recherches.
 
Je le recommande (principalement) pour le choix de l'histoire et le franc parler de l'auteur.
 
Vous pouvez toujours retrouver l'auteur sur son Twitter. Je lui souhaite d'ailleurs une bonne continuation dans l'écriture et je lirai avec plaisir d'autres de ses écrits !
 
 
 
Note : ⭐⭐⭐⭐

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire